Mercredi 9 septembre 2009 à 17:43

Ecologie, Changement climatique

    J’ai dit hier que j’allais essayer d’exposer sur ce blog les solutions possibles  pour réduire l’effet de serre.
    Avant de penser aux solutions il faudrait préciser le problème.

    Quels sont les gaz à effet de serre produits par l’homme ?

http://lancien.cowblog.fr/images/ClimatEnergie/gazeffetserre-copie-1.jpg
    Dans mes articles sur le climat, vous avez vu que l’effet de serre bénéfique naturel était dû 2/3 à la vapeur d’eau et 1/3 au gaz  carbonique CO2, mais que l’activité humaine était responsable d’un surplus néfaste pour le climat, qui se répartit selon le schéma ci-contre en “équivalent CO2 sur l’effet de serre” (les différents gaz n’ayant pas la même efficacité).
    La déforestation est souvent oubliée : la plupart du bois coupé est brûlé ce qui conduit à des émissions de CO2, puis le sol libère du CO2 additionnel lorsqu'il est labouré, alors que la végétation n’absorbe plus le CO2.
    Le méthane CH4 et le protoxyde d'azote N2O, sont très liés à la production agricole, en augmentation à cause de la croissance démographique d'une part, et de l'augmentation de la part animale dans l’alimentation par ailleurs.
    Il y a donc trois actions à mener :
    - limiter la production de CO2 responsable de près de 60%.
    - limiter la production de CH4 et N2O dans l’agriculture et l’élevage.
    - limiter la déforestation.


    Qui est responsable des émissions de CO2, à l’échelle du monde et comment cela risque t’il d’évoluer?

http://lancien.cowblog.fr/images/ClimatEnergie/CO2pays.jpg    Voici d’abord un premier graphique qui date de 2007 qui représente les émissions de CO2 par pays.
    On constate que les quatre pays les plus pollueurs sont de loin les USA, la Chine, la Russie et l’Inde. En 2009 la Chine a dépassé les Etats-Unis.
    Or nous ne pourrons empêcher les pays qui essaient d’avoir un meilleur niveau de vie comme la Russie ou surtout les payas à très forte population en voie de développement comme la Chine et l’Inde de consommer plus d’énergie  et de développer leur industrie. Ce sera vrai aussi pour l’Afrique
    Face à cela les efforts français sont certes louables, mais ils auront peu d’impact si ce n’est surtout à titre d’exemple (notamment pour le nucléaire).
    Il faut donc surtout faire effort pour obtenir un consensus mondial, notamment des USA de la Chine et de l’Inde.


     Qui sont les pollueurs ?

http://lancien.cowblog.fr/images/ClimatEnergie/repartusager.jpg



    Si maintenant on regarde pour toutes les émissions de gaz à effet de serre la répartition dans le monde par secteur d’activité, on a le graphique suivant.
Certes les transports représentent un poste important, mais beaucoup moindre que l’industrie et le secteur résidentiel.




 
    La production d'électricité :

http://lancien.cowblog.fr/images/ClimatEnergie/CO2parutilissaufelec.jpg    Par contre si l’on examine les sources d’énergie, on s’aperçoit que si on ne considère que les émissions de CO2 et que l’on ne répartit pas la production électrique entre ceux qui utilisent cette énergie, on trouve une répartition différente qui montre que 39% des émissions de CO2 provenaient en 2003 de la production d’électricité et des statistiques de 2008 semblent montrer que cette proportion serait passé à 46%.
    Cette proportion augmenterait encore si on arrivait à utiliser davantage l’électricité dans le chauffage et dans le transport automobile.
    Donc le problème de la production électrique est très important au plan mondial.


     Comment vont évoluer les besoins énergétiques dans les prochaines décennies.

Une étude d'efficacité énergétique faite en France à la demande du Commissariat Général au Plan, a montré que les Français pourraient vivre aussi bien, mais différemment, en consommant deux fois moins d'énergie, conclusion extrapolable certainement à tous les pays développés.
Actuellement les pays en voie de développement (plus de 5 milliards d'habitants), consomment, par habitant, en moyenne quatre fois moins que les pays riches, ceux de l'OCDE. Pour se développer ils n'échapperont pas à consommer  beaucoup plus d'énergie.
Si l'on suppose que (d'ici 50 ou 100 ans) les 9 ou 10 milliards d'habitants qui composeront l'humanité, consommeront chacun la moitié de ce que consomment aujourd'hui les pays riches, un calcul simple conclut que la consommation mondiale d'énergie va, au minimum, vers un doublement. (et en faisant de nombreuses économies !)
Dans un contexte de menace de pénurie éventuelle de matières premières (pétrole, charbon, gaz...)  et de menace de réchauffement climatique, c'est pour le moins préoccupant.

   
Dans mes prochains articles j’essayerai de vous donner mon opinion :
    - sur le tarissement des ressources énergétiques.
    - sur le problème de la production électrique, en consacrant probablement un article au nucléaire.
    - sur le problème des transports.
    - sur le problème du chauffage des bâtiments.
    - sur le cas particulier de la France.

    Par contre je ne suis nullement compétent pour vous parler d’accords internationaux, car ce problème est purement politique et pourtant il est essentiel comme vous avez pu le constater.
   

Mardi 8 septembre 2009 à 16:38

Politique, économie, religion.

http://lancien.cowblog.fr/images/ZFleurs2/1001612.jpg


     Cela ne m’était pas arrivé depuis longtemps, je suis resté deux jours sans faire un article, mais j’avais au retour de Bretagne beaucoup de travail urgent et j’ai donc dû lui donner priorité ainsi qu’à quelques mails pour des correspondant(e)s à qui je devais une réponse rapide.
    Par contre, je m’aperçois que vous êtes rentré(e)s de vacances car j’ai reçu de très nombreux mails depuis vendredi qui me posent des questions très diverses.
    Je vais essayer de répondre dans la semaine à celles qui sont personnelles. Pour les autres, les plus fréquentes concernent la grippe mexicaine, la “taxe carbone” et la lutte contre le changement climatique, le travail en fac et la notion d’intelligence, et nos réactions aux émotions.
    Ce ne sont pas des sujets faciles et il me faut donc un peu de temps pour vérifier ma documentation et écrire les articles.

    Aujourd’hui je ne parlerai que succinctement de ce que je pense de la “taxe carbone”. Je le ferai sans aucune arrière pensée politique car je pense que la lutte contre le réchauffement climatique est une préoccupation maintenant de tous les bords et opinions.
    La taxe carbone est censée agir sur notre porte-monnaie pour nous inciter à moins nous servir de nos voitures ou de notre chauffage et donc à émettre moins de CO2, pour contribuer à sauver le climat.
    Sera t’elle efficace dans ce but?

    A titre personnel et en raisonnant simplement avec logique j’avoue que je comprends parfaitement que l’Etat ait actuellement besoin d’argent et cette taxe me paraît plus comme un nouvel impôt et je suis très sceptique sur son efficacité dans la lutte contre le réchauffement climatique;

    Je remarquerai d’abord que si l’on croit ce que l’on dit, les entreprises et l’agriculture seraient dispensées (ou “récupèreraient”) ce qu’elles verseraient ainsi.
    Or en France la répartition de l’émission de CO2 est d’environ 26% pour le transport automobile (auto, avion, camions...), environ 20% pour chacun des volets industrie, agriculture et chauffage des habitations et locaux, et 12 % seulement pour la production d’électricité (contre 46% dans le monde car l’électricité française est à 70% d’origine nucléaire et 12% hydraulique).
    Donc ce sont essentiellement les particuliers que l’on va taxer pour leurs émissions de CO2 par leurs véhicules et leur chauffage.

    Nous savons que déjà l’essence, le gaz et le fioul supportent des taxes importantes (de l’ordre de 70% du prix pour l’essence et 40% pour le fioul domestique) sur les prix payés au fournisseur.
    Si nous examinons le prix du baril de pétrole, on constate que, au plus haut en 2008, il était de l’ordre de 88 € alors qu’il est aujourd'hui à 48 € soit une baisse de 40/88 = 45%. (les prix an dollars ont baissé beaucoup plus, mais le taux de change de l'euro a beaucoup augmenté). Pendant la même période le litre d’essence qui est montée à 1,48 € est aujourd’hui à 1,28 € et le m3 de fioul domestique qui était monté à 1010 € est revenu à  600 €. L’essence n’a donc baissé que de 20/148 = 13,5 % et le fioul de 40%, ce qui veut dire que les impôts correspondants ont déjà fortement augmenté (ainsi que les marges des pétroliers) puisque par exemple pour l’essence si la baisse du pétrole avait été répercutée, elle serait à moins de 0,80 € le litre.!

    En fait les français ont déjà pris l’habitude, vu les prix élevés de 2008, d’une part de se chauffer au minimum et d’autre part de circuler le moins possible en voiture et la taxe carbone ne changera plus leur comportement. On ne peut pas descendre au dessous d'une certaine température dans un logement et certaines personnes sont obligées de prendre leur voiture pour travailler.
    . Personnellement habitant en banlieue parisienne, je prends toujours le RER et le métro pour aller à Paris, mais, quand j’ai à travailler en banlieue avec 1h 30 dans chaque sens de transport en repassant par Paris, alors qu’il me faut 30 mn en voiture, je prends évidemment mon véhicule, et ce n’est pas la surtaxe sur l’essence qui m’y fera renoncer. Il faudrait pour cela que j’aie un transport en commun moins long !

    Alors pour moi, la taxe carbone n’est qu’un impôt supplémentaire dont les répercussions sur les émissions de CO2 seront à peu près nulles.
    Elle me fait penser au retrait des sacs en plastiques que nous avions dans les supermarchés. Les supermarchés ont brandi l’écologie et la pollution par ces sacs pour faire passer la pilule. mais en fait si cela avait été purement écologique, pourquoi ne pas donner des sacs biodégradables, qui existent et fabriqués en très grande quantité, auraient été à peine plus chers. En fait ces magasins ne cherchaient que l’augmentation de leur marge ! Je rajoute après coup que , comme "Invidia" (voir son com),  je les utilisait ces sacs usagés comme sac poubelle et que maintenat je dois en plus en acheter dansces magasins et ils ne sont pas biodégradables !!!

    Je pense que si l’on voulait réellement sauver le climat, il y aurait des actions beaucoup plus intelligentes que la taxe carbone, mais il faudrait de l’intelligence, de l’imagination et surtout un certain courage politique, qualités que nos dirigeants, quelque soit leur bord, ont très rarement.

   
Je vais faire quelques articles sur les solutions possibles pour essayer de réduire l’effet de serre, mais pour les comprendre, il faudra que vous ayez lu au moins rapidement, mes articles sur le changement climatique.

Samedi 5 septembre 2009 à 19:34

Absence et retour

     Je suis bien rentré hier de Bretagne en région parisienne, et aujourd’hui, j’ai une pagaille extraordinaire dans tout l’appartement et il faut que j’enlève l’arrosage automatique sur ma terrasse, remette des pots en place et nettoie un peu le reste du jardin : de l’occupation pour la semaine, sans compter les associations pour lesquelles je travaille qui me relancent et que je dois aller voir.
    Je n’ai donc pas eu le temps de faire un article aujourd’hui !!!
   
    Alors juste quelques mots sur mon départ :


    La maison a fermé ses volets et s’est endormie pour deux mois.

    J’ai donné une dernière fois à boire à ma bignonne, qui n’aura plus ses fleurs quand je reviendrai à la Toussaint.

http://lancien.cowblog.fr/images/ZFleurs2/1001580.jpg

    Le rouge gorge est venu jouer la sérénade de ses touk-touk avant mon départ et j’ai revu aussi papa “Queue noire” et maman “Queue rousse”, mais le jeune ado devait être à l’école, pour apprendre à ne pas laisser tomber par terre les pommes de pins vertes qu’il mange.
    Je leur ai remis toutes les pommes tombées près du tronc d’un pin, pour qu’ils aient des provisions.

http://lancien.cowblog.fr/images/Animaux1/1001603.jpg















































    A la Toussaint, je retrouverai partout des “os de pomme”  et les épluchures qu’ils débitent avec leurs dents pour en manger le bout, comme nous les feuilles des artichauts.

http://lancien.cowblog.fr/images/Animaux1/1001605.jpg

















http://lancien.cowblog.fr/images/Animaux1/1001604.jpg


















    J’ai ramené avec moi un petit écureuil, mais il est fait uniquement d’herbes sèches !!

http://lancien.cowblog.fr/images/Animaux1/1001595.jpg
    Aux deux tempêtes de la semaine, les pins ont perdu toutes leurs aiguilles mortes et sont à nouveau tout verts, comme au débu
t de l’été.
     Des champignons bizarres poussent dans l'herbe; cela sent l'automne !!


http://lancien.cowblog.fr/images/Divers/1001566.jpg

      Les mouettes sont reparties pêcher en mer et les cris des corbeaux et du geai ont remplacé les leurs, mais ce n’est guère plus harmonieux.!

    Le village est désormais presque vide, comme la plage, et ce week-end il y aura juste quelques planches à voile, s’il y a du vent.


Vendredi 4 septembre 2009 à 12:01

Paysages

    Aujourd'hui je ne serai pas sur internet : je rentre à Paris, je partirai vers 11h après avoir tout rangé dans la maison et après un déjeuner à Rennes, je serai au Plessis vers 18 h.
    Alors j'ai programmé cet article hier, qui va vous montrer quelques photos des fleurs de l'île d'Hoëdic.
    Demain je reprendrai mes articles sur la personnalité.

    L'île d'Hoëdic est très rocailleuse, peu de terre et beaucoup de sable. Beaucoup de vent et des embruns salés. C'est donc peu favorable à la végétation et il y a peu d'arbres et de buissons.
    Par contre on trouve beaucoup de plantes de bords de mer, peu exigeantes en eau et en terre arable et finalement on voit par terre, au milieu du sable, de jolies fleurs..

    Je ne vous dirai le nom que de certaines, et il va falloir qu'un jour je regarde un livre de botanique.

http://lancien.cowblog.fr/images/Fleurs3/1001459.jpg


   
   D'abord un rocher garni de lichen : on dirait un tapis de fleurs oranges.

    Et tout autour des fleurs d'anis sauvage qui embaument l'air.





http://lancien.cowblog.fr/images/Fleurs3/1001500.jpg
  Puis un petit oeillet rose mauve, au mileu d'autres fleurs jaunes; il y en a peu à cette époque, mais en juin on en voit partout dans la lande : des blancs et des roses mauves  ou des rouges.

http://lancien.cowblog.fr/images/Fleurs3/1001468.jpg







Des chardons bleu-pâle qui tapissent le sable dans certaines parties de l'ïle.










http://lancien.cowblog.fr/images/Fleurs3/1001504.jpg








Des lys de sable qui étalent leur blancheur élégante









     Les autres fleurs , je n'en connais pas le nom, alors je vous les livre en vrac. !

http://lancien.cowblog.fr/images/Fleurs3/1001464.jpg




http://lancien.cowblog.fr/images/Fleurs3/1001470.jpg




http://lancien.cowblog.fr/images/Fleurs3/1001502.jpg




http://lancien.cowblog.fr/images/Fleurs3/1001469.jpg

Jeudi 3 septembre 2009 à 8:40

Paysages

 

    L’église d’Hoëdic est toute petite, une grande chapelle qui peut recevoir tout au plus une centaine de fidèles, mais croyant ou pas, on s’y trouve bien, dans un lieu paisible et attachant.
    En arrivant et en levant les yeux on aperçoit ses deux petites cloches qui appellent les fidèles aux offices.

http://lancien.cowblog.fr/images/Paysages1/1001486.jpg

http://lancien.cowblog.fr/images/Paysages1/eglHoedic.jpg

































    Dans toutes les églises de Bretagne, il y a un bateau suspendu dans la nef. Ici dans une île où tous sont pêcheurs, trois bateaux  se trouvent dans la nef et les deux cotés du transsept.
    Admirez au passage le plafond en bois et ses peintures dorées de fleurs de lys et d’hermines et les vitraux simplistes, mais colorés.

http://lancien.cowblog.fr/images/Paysages1/P1210069.jpg

http://lancien.cowblog.fr/images/Paysages1/1001474.jpg














http://lancien.cowblog.fr/images/Paysages1/1001477.jpg





http://lancien.cowblog.fr/images/Paysages1/1001480.jpg

















































    Les murs du choeur autour de l’autel sont recouverts de bois sculpté et à l’arrière de l’église, à coté d’un confessionnal lui aussi de bois travaillé, une corde autrefois de chanvre, mais aujourd’hui en plastique, pour actionner les cloches.

http://lancien.cowblog.fr/images/Paysages1/P1210067.jpg

http://lancien.cowblog.fr/images/Paysages1/1001475.jpg








































    A coté de l’église, l’école, malheureusement fermée aujourd’hui, faute d’élèves, et dont les dessins sur les murs du préau témoignent du passé.

http://lancien.cowblog.fr/images/Paysages1/1001489-copie-1.jpg
http://lancien.cowblog.fr/images/Paysages1/1001487.jpg

Mercredi 2 septembre 2009 à 8:17

Paysages

Lorsqu’on arrive sur Hoêdic par la mer, on aperçoit au dessus du port  le petit village, à gauche la petite église et son clocher dont je vous parlerai demain dans mon prochain article, et au milieu une bâtisse blanche carrée, relativement haute, qui a servi pendant des années de sémaphore et a été rachetée par un estivant qui y vient l’été.

http://lancien.cowblog.fr/images/Paysages1/P1210104.jpg
    Pour avoir une autre vue du village, il faut aller au sud sur un point haut occupé par un fort, érigé pour lutter contre les Anglais, mais qui n’a jamais servi et sert aujourd’hui de musée.

http://lancien.cowblog.fr/images/Paysages1/1001491.jpg
    Les maisons sont basses avec un étage mansardé, blanches ou parfois en pierre, maisons de pêcheurs arrangées amoureusement et quelques maisons plus hautes, sortes d’HLM louées l’été aux estivants.

http://lancien.cowblog.fr/images/Paysages1/1001451.jpg
http://lancien.cowblog.fr/images/Paysages1/1001485.jpg


































    La partie nord-ouest de l’île est la plus sauvage et possède des côtes découpées, des criques rocheuses avec leurs plages de sable fin qui invitent au farniente. alors que les dunes font la joie des botanistes avec chardons bleus, immortelles et lys de mer et maintes autres fleurs . Je consacrerai un article après demain à cette flore.
 1458 G 044 1455 1453
http://lancien.cowblog.fr/images/Paysages1/1001458.jpghttp://lancien.cowblog.fr/images/Paysages1/P1210044-copie-2.jpg














http://lancien.cowblog.fr/images/Paysages1/1001455.jpg


















http://lancien.cowblog.fr/images/Paysages1/1001453.jpg

































L’eau sculte des grottes dans les rochers et les goélands ne sont pas très farouches.


http://lancien.cowblog.fr/images/Paysages1/1001466.jpg

http://lancien.cowblog.fr/images/Paysages1/1001497.jpg




































Couvertes d'une lande odorante de fougères et de joncs, la partie sud-est de l’ïle d’Hoëdic est plus verdoyante, avec quelques clairières et quelques arbres et buissons

http://lancien.cowblog.fr/images/Paysages1/1001493.jpg

http://lancien.cowblog.fr/images/Paysages1/1001507.jpg







































C’est la partie qu’aiment touristes et campeurs, car il y a de grandes plages de sable fin, très tranquilles et abritées, propices aux jeux et aux bains.
On rencontre parfois un menhir au coin d’un chemin

http://lancien.cowblog.fr/images/Paysages1/1001503.jpg






http://lancien.cowblog.fr/images/Paysages1/1001501.jpg















































De
main je vous ferai visiter la petite église d'Hoëdic, qui, bien que toute simple,  est très belle et originale.






Mardi 1er septembre 2009 à 18:53

Notre personnalité

    Dans mes articles de début janvier 2007 (notre personnalité), j’avais essayé de vous expliquer les différentes composantes de notre “moi” et notamment la “Personna” , rôle que nous jouons aux yeux des autres, et le “moi profond caché”, notre jardin secret.
    Vous retrouvez ci dessous le schéma qui résume ces définitions.

http://lancien.cowblog.fr/images/Cerveau1/-copie-1-copie-1.jpg

 Ces notions peuvent elles nous servir dans la vie courante ?

    Pensez à votre comportement dans un groupe de copains d’amis et éventuellement vis à vis de votre petit(e) ami(e).

    Vis à vis de ces copains, de ces amis, êtes vous parfaitement sincère, totalement vous même? Ou ne jouez vous pas un certain “rôle”, ne voulez vous pas paraître parfois ce que vous n’êtes pas?
     Cela m’étonnerait qu’il n’y ait pas un minimum de “cinéma” dans votre attitude, nous en faisons tous. Je n’appellerai pas cela “mensonges” car je ne veux pas avoir l’air de juger cette attitude qui est naturelle.

    Alors réfléchissez : quels sont les points sur lesquels vous déformez un peu la vérité, les informations sur vous même que vous voulez absolument cacher et celles où, pour donner le change, vous fournissez à la place, d’autres informations inexactes? Quels sont vos comportements  vis à vis d’eux qui ne sont pas sincères et naturels, mais qui sont, soit une savante construction et un beau jeu de rôle, soit de petites manies pour vous faire valoir ou vous donner une certaine contenance.
    Essayez donc de faire la liste de tout cela, liste pour vous même bien sûr, que vous déchirerez ensuite.

    Et maintenant réfléchissez. En face de ces inexactitudes, en face de ces comportements, en face de ces personnages que vous composez, essayez maintenant de vous demander : pourquoi fais je cela, quelle est ma raison profonde, qu’est ce que je veux cacher, qu’est ce que je veux faire croire, quelle image de moi voudrais je donner? Et pourquoi, quelle est ma motivation dans tout cela.?
    Et si vous arrivez à faire cet examen (ce n’est pas toujours facile de voir clair en soi), vous allez voir apparaître votre Personna et les différences avec votre moi profond.

    Vous allez d’abord vous apercevoir qu’une partie de cette Personna correspond bien à ce que vous êtes réellement, et que cette partie là, c’est celle dont vous n’avez pas honte, celle que vous acceptez sans réticence, celle dont vous êtes content(e), celle que vous n’avez aucune hésitation à montrer aux autres.
    A l’inverse vous allez vous apercevoir que ce rôle que vous jouez , c’est au contraire dans les domaines où vous n’êtes pas satisfaite de vous, où vous n’acceptez pas vos défauts et vos faiblesses, ou bien qui correspondent à des échecs, des déceptions, des regrets, des remords, à ce que vous auriez voulu être, à des rêves non réalisés (Freud qui est très complexé dirait à des “refoulements”), ou à quelque chose que vous aviez et qui vous rendait heureuse et qui s’est évanouï.

    J’ai connu beaucoup de personnes, aussi bien parmi les adultes que parmi les jeunes, qui jouaient le personnage joyeux alors qu’elles étaient tristes et malheureuses au fond d’elles mêmes;, qui jouaient à l’homme ou la femme libre et entreprenant(e), alors qu’il ou elle regrettaient un amour romantique passé, des timides qui faisaient semblant d’être des “tartarins” ou des James Bond, et d’autres qui essayaient de faire le clown au milieu d’amis, pour cacher leur solitude (“ ris donc Paillasse “ célèbre opéra).

    Alors à l’issue de cet examen, vous allez découvrir, non seulement votre Personna, mais un peu de votre moi profond.et peut être, un peu de cette partie cachée, même à vous même, qui est votre inconscient.

    Ensuite, peut être serait il bénéfique que vous vous posiez la question : “est il vraiment nécessaire et bénéfique pour moi que ma Personna soit si différente de moi même, de ce que je suis, de mon moi .? “
 Est ce que mon rôle ne pourrait pas être plus proche de ce que je suis réellement dans la vie. Mes relations avec autrui, ne gagneraient elles pas à ce que je sois plus sincère? Dois-je autant tenir compte de l'opinion des autres ?

    Et puis cette connaissance de tout le coté négatif de votre être, ne pouvez vous pas vous en servir pour transformer ces regrets en espoirs et en motivation pour devenir plus conformes à ce que vous voudriez être, en tournant la page du passé, pour ne voir que l’avenir.
    A mon âge c’est sans doute un peu tard, mais vous, vous avez la vie devant vous.

    Et moi qui suis ingénieur, je devrais peut être moins "jouer au psy" LooL et ouvrir un blog "scientifique". Mais liriez vous quelques chose d'aussi barbant ?

   
Demain nous reprendrons notre visite de l’île d’Hoëdic, que nous continuerons vendredi puis je reprendrai ces articles sur la personnalité samedi.
  

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | Page suivante >>

lancien

sortir de la tristesse

Créer un podcast