Dimanche 19 février 2012 à 8:41

Notre cerveau; nos sens; système nerveux

http://lancien.cowblog.fr/images/Fleurs3/SDC13376-copie-1.jpg

           Je vous ai souvent parlé du développement de l'enfant et de l'adolescent, et notamment de son cerveau, et je vous ai dit plusieurs fois que celui-ci se développait jusqu' 20 à 25 ans, notamment au niveau du cortex frontal qui prévoit les conséquences de nos actes, ce qui explique en partie les comportements à risque des adolescents.

            Un article paru au début de cette année sur "Nature methods" donne des informations complémentaires sur ce sujet.

            Des neuroscientifiques américains et canadiens viennent d'étudier le développement anatomique du cerveau pendant cette période et leurs travaux démontrent, pour la première fois, que les zones qui sont liées aux mêmes fonctions cognitives    -( les zones du raisonnement, celles de la mémoire etc.) - se développent de façon synchrone.

            Jay Giedd, de l'Institut national de la santé mentale de Bethesda aux États-Unis, et ses collègues ont sélectionné 108 enfants de 9 ans et les ont suivis jusqu'à leurs 22 ans.

            Au cours de cette période, ils ont fait passer à chacun d'eux au moins trois examens d'imagerie par résonance magnétique à deux ou trois ans d'intervalle, pour mesurer l'épaisseur du cortex cérébral, marqueur de la maturation du cerveau.

            Le cortex s'épaissit dans la petite enfance puis s'amincit à l'adolescence et à l'âge adulte, en même temps que les fibres nerveuses se myélinisent pour accroître la vitesse de transmission de l'influx nerveux..

            Jay Giedd et ses collègues ont calculé ses variations d'épaisseur chez chaque individu en plus de 8o ooo points du cortex, puis, à l'aide d'un logiciel, ils ont cherché d'éventuelles corrélations, sur le plan de la maturation cérébrale, entre ces 8o ooo points.

            Ils ont observé une forte corrélation entre la maturation des régions frontales et celle des régions temporales, ainsi que de certains centres comme l'hippocampe, et que les aires qui se développaient de façon synchrone étaient en fait impliquées dans les mêmes fonctions cognitives.

            Le cortex frontal est le siège du raisonnement, le préfrontal prévoit en particulier nos actions et leurs conséquences, et le cortex temporal est le siège du langage et de certaines fonctions d'organisation de la mémoire, en liaison avec l'hippocampe.

            Ils ont trouvé peu de différence entre les cerveau des filles et de garçons, mais les divers centres du cortex préfrontal, notamment dorsolatéral, qui contrôlent les prises de décision et en évaluent les conséquence, se développent plus vite et de façon plus synchrone, chez les filles que chez les garçons, ce qui explique une prise de risque moins grande chez elles et une maturité plus précoce.

Samedi 18 février 2012 à 8:15

Sculpture, musées, peinture

Quelques autres images des poupées de savons et de leurs habits.

http://lancien.cowblog.fr/images/ArtMonuments/Diapositive16-copie-1.jpg



http://lancien.cowblog.fr/images/ArtMonuments/Diapositive17-copie-1.jpg




http://lancien.cowblog.fr/images/ArtMonuments/Diapositive14-copie-1.jpg






http://lancien.cowblog.fr/images/ArtMonuments/Diapositive09-copie-1.jpg







http://lancien.cowblog.fr/images/ArtMonuments/Diapositive18-copie-2.jpg



http://lancien.cowblog.fr/images/ArtMonuments/Diapositive10-copie-2.jpg

Vendredi 17 février 2012 à 8:22

Amis et camarades

http://lancien.cowblog.fr/images/Caricatures3/27892942581.jpg

            Je suis vraiment effaré par ce que montrait le journal télévisé : un jeune en terminale, qui poignarde un camarade et le tue, pour un simple désaccord à propos d'un achat d'un bonnet de 15 €. 
           Comment peut on en arriver là sans penser aux conséquence, d'abord pour celui que l'on frappe, mais aussi pour soi, car c'est la prison assurée pour des années !
            Si l'on sait qu'on est violent à ce point, et qu'on a des pulsions qu'on ne peut contrôler, pourquoi alors avoir un couteau dans sa poche?
 

            Mais je voudrais aborder un autre problème sur les conflits en classe.
            J'ai connu des dizaines de correspondantes qui, soit au primaire, soit au collège, et même parfois au lycée ont été harcelées par leurs camarades de classe, qui les prenaient pour tête de turc et bouc émissaire.
            Certaines ont même fait l'objet de racket ou ont été frappées.
            Peut être croyez vous que ce sont de petites brimades sans importance. Ce n'est pas vrai. J'ai connu des jeunes qui ont été profondément traumatisées et qui ont mis des années à s'en remettre.

             Cela me choque.
             Que l'on se moque gentiment parfois d'un camarade, qu'il y ait parfois des heurts verbaux entre deux personnes, c'est normal.
            Que par contre tout un groupe harcèle une camarade faible et qui ne sait pas se défendre, c'est lâche. C'est une preuve d'inintelligence et de cruauté de la part de ceux qui le font. Quand on voit que l'on blesse quelqu'un, le bon sens et le minimum de considération pour les autres, demande d'arrêter et ne pas s'y conformer est faire preuve de bêtise et d'égoïsme et à la limite de perversion.

            Quant à celui ou celle qui supporte cela, s'il ne peut se défendre efficacement, il ne faut pas accepter cela en se repliant sur soi même.
            Il faut en parler à vos parents et que les parents en parlent aux professeurs qui sont responsables de ce qui se passe dans l'établissement, mais ne peuvent être partout et tout voir.

            J'ai souvent eu des plaintes de jeunes dont les camarades avaient profité des facilités de commentaires sur un blog ou sur facebook pour les insulter, écrire des insanités, publier des articles ou des images gênantes.
            Ceci également ne fait que montrer la bêtise et la mauvaise éducation de ceux qui se livrent à ce harcèlement minable.
            Si je tombais un jour sur un blog où un tel acte se produit, non seulement je dirai ce que je pense aux auteurs, mais encore je les signalerai au modérateur.

            Quant aux victimes, je leur conseille ceci. D'abord de ne pas trop prendre au sérieux ces agissements. Ce que pensent des imbéciles n'a pas d'importance.
           Evidemment, effacer ces commentaires désagréables. Et si vraiment cela devient insupportable, changer de blog, en créer un autre dont vous ne donnerez l'adresse qu'à vos amis et recopiez y vos articles.
            Cela m'arrive d'avoir des remarques désagréables sur mon blog ou dans des mails.
            Si c'est simplement quelqu'un qui n'est pas d'accord avec moi, on discute, c'est enrichissant.
            Si c'est quelqu'un de désagréable, il m'arrive de lui répondre. Mais s'il insiste de façon malpolie et injurieuse, je me moque de ce qu'il peut dire; je supprime son commentaire ou je mets son mail à la poubelle ! Les chiens aboient et la caravane passe !!

Jeudi 16 février 2012 à 8:33

Actualité

http://lancien.cowblog.fr/images/Bloginformatique/555000000199502300x286.jpg

     Codtroll m'a signalé qu'une nouvelle religion venait de naître, en Suède le « kopimisme » Merci, car sans toi, j'aurais raté un moment de gaîté.

    Croire en la copie et le partage des connaissances sur Internet comme la beauté merveille, et le sens d'un monde meilleur, c'est le fondement du Kopimisme, créé en 2010 par un groupe d'environ 3.000 à 6000 adeptes de cette croyance, qui a été reconnu comme religion en Suède, il y a peu de temps.
    En Suède, une religion doit, pour être reconnue comme telle, avoir comme objectif premier le « culte » et poursuivre un objectif social.
 
    J'avoue que cela m'a laissé perplexe et j'ai été chercher sur internet quelques informations.
    Le nom de cette « religion » est dérivé de l'anglais « copy+me » et les raccourcis « Ctrl+c » et  « Ctrl+v » sont considérés comme des symboles sacrés.
    Elle a été fondée par Isak Gerson, qui déclare « Nous ne croyons absolument pas en dieu » et  «  La liberté sur le Web, ça a l’air super cool. Mais, on ne discute pas trop de ça en fait. Ce qui est important pour nous, ce n’est pas la liberté de copier mais la copie elle-même. La loi n’est pas un problème pour nous, on l’ignore ».
    Il ne se considère pas comme un prophète, mais comme une personne « élue provisoirement »
    C'est un garçon un peu original qui se présente ainsi: « J’ai 20 ans. Je suis en troisième année d’étude de philo. Pendant mon temps libre, je donne un coup de main au café près de chez moi ou j’essaie d’améliorer mon apprentissage de la cuisine végétarienne ».

    Evidemment la situation est différente en France et en Suède : l’Eglise et l'Etat sont séparés depuis la loi du 9 décembre 1905, et l'Etat ne reconnaît aucun culte officiel, chacun étant libre d'exprimer sa foi comme il l'entend : « La République assure la liberté de conscience. Elle garantit le libre exercice des cultes sous les seules restrictions édictées dans l'intérêt de l'ordre public.". Par contre il reconnaît des associations qui doivent avoir été créées « pour subvenir aux frais, à l'entretien et à l'exercice public d'un culte » (article 18 de la loi) et doivent  « avoir exclusivement pour objet l'exercice d'un culte » (article 19 de la loi).
    Cela leur confère des avantages fiscaux.
    C'est ce que je n'ai pas pu savoir à propos du kopimisme, qui me paraît plus proche d'une secte que d'une religion, c'est si elle reçoit beaucoup de dons qui profitent surtout au gourou.

    J'avoue qu'au début, j'ai plutôt cru à une joyeuse plaisanterie d'étudiants et cela m'a fait sourire. Puis je me suis posé des questions sur la nature des adhérents à ce nouveau culte, soi disant « culturel ».
    Ma femme est plus catégorique : elle m'a dit « il faut bien qu'il y ait quelques esprits fêlés sur terre ! »
    L’apparition du Kopimisme dans le paysage religieux suédois intervient après la création en 2006, sur le plan politique, du Parti Pirate qui fit depuis des émules à la faveur des échéances électorales un peu partout en Europe.
    Le « parti pirate », encore embryonnaire, si ce n’est inexistant, en France, a rassemblé 7% des voix en Suède à l’occasion des élections européennes de 2009 et à Berlin, il obtint plusieurs élus au parlement régional.
    Mais en Suède comme en France le copyright existe toujours et la loi interdit les copies sur internet.   

Mercredi 15 février 2012 à 8:00

Sculpture, musées, peinture

  Ma fille de Toulouse m'a envoyé un diaporama avec de très belles photos de poupées .... en savon.

Les poupées étaient jolies, mais le fait qu'elle soient en savon m'a vraiment étonné.

    Alors voici pour les amateurs et celles d'entre vous qui regrettent leur enfance, quelques photos.

http://lancien.cowblog.fr/images/ArtMonuments/Diapositive06-copie-1.jpg

http://lancien.cowblog.fr/images/ArtMonuments/Diapositive03-copie-2.jpg






http://lancien.cowblog.fr/images/ArtMonuments/Diapositive04-copie-2.jpg


http://lancien.cowblog.fr/images/ArtMonuments/Diapositive12-copie-1.jpg





http://lancien.cowblog.fr/images/ArtMonuments/Diapositive13-copie-1.jpg
http://lancien.cowblog.fr/images/ArtMonuments/Diapositive02-copie-1.jpg

Mardi 14 février 2012 à 8:35

Politique, économie, religion.

J'espère que le webmaster et le modérateur me pardonneront de publier cette caricature un peu indécente et ne supprimeront pas cet article.!! lol

http://lancien.cowblog.fr/images/Caricatures3/2067424935.jpg

            Je vais avoir 80 ans dans un mois, alors je suis effectivement d'une génération bien ancienne, et mes habitudes sont différentes de celles de nos jours.

            Pour moi, quelqu'un qui a des responsabilités importantes, et notamment un ministre, est une personne intelligente, instruite voire cultivée, qui observe autour d'elle, réfléchit et écoute les avis de ses subordonnés, qui sait diriger une équipe, qui est habituée à la communication, courtoise et polie, même si parfois elle manie un humour "vache". Le propre d'un chef est par ailleurs de bien s'entourer de gens de valeur et de leur déléguer les tâches, certes en les contrôlant et les aidant au besoin, mais sans empiéter sur leurs responsabilités.
            Je suis au regret de constater que depuis 5 ans, ce n'est plus du tout le cas, et je ne dis pas cela par conviction politique : je suis capable d'approuver l'action d'un homme, même s'il ne partage pas mes idées, mais défend les siennes correctement et fait des affort intelligents pour mener le pays.


             Notre président est certes travailleur et entreprenant (à la limite de l'hyperactif), mais n'a qu'une intelligence moyenne, n'est ni cultivé, ni instruit, ni poli; il ne réfléchit pas toujours à ce qu'il dit et se contredit souvent, après avoir promis n'importe quoi; il veut tout faire et ne sait pas déléguer; il ne sait pas s'entourer ou fait exprès d'avoir le plus souvent des collaborateurs médiocres, pour qu'ils ne lui fassent pas ombrage.
            De plus leur honnêteté intellectuelle n'est pas leur point fort, semble t'il.
            La plupart des ministres ou collaborateurs ne sont donc pas à la hauteur et multiplient les bévues, et disent parfois d'énormes bêtises. Il n'y a guère qu' Alain Jupé et Nathalie Kosciusko-Morizet, que je n'ai pas entendu en dire et qui me paraissent de bons ministres et même si je ne suis pas toujours d'accord avec leurs thèses, elles me paraissent intelligentes et dignes d'être défendues.

            Le bêtisier serait trop long, je ne sélectionnerai que ce qui m'a choqué.

            Je vous ai déjà parlé, dans un article du 5 janvier 2012 des connaissances littéraires limitées de notre secrétaire d'Etat au Commerce, Frédéric Lefebvre, des lapsus du ministre du Travail Xavier Bertrand et de Luc Chatel, notre ministre de l'Education Nationale, incapable de résoudre un petit problème qu'un élève de CM2 normal résoudrait en 10 secondes, et faisant de surplus une réponse illogique, pour n'importe quel homme pourvu d'une intelligence moyenne.
            Valérie Pécresse, à la séance du 2 décembre 2011, sur le projet de loi de finances rectificative, a présenté un amendement pour soutenir les communes pour acquérir des gilets pare-balles, en prélevant 2 millions d'euros sur le Fonds d'aide au relogement d'urgence !!
            L'amendement a heureusement été refusé, mais va t'on mettre des gilets pare-balles aux SDF pour les protéger du froid ?
            Et Nora Berra, secrétaire d'Etat à la Santé a fait mieux : elle a conseillé sur son blog aux SDF de rester chez eux par ce grand froid. Elle ne leur a quand même pas dit d'augmenter leur chauffage  dans leur maison.
            Quant à Claude Guéant, il ne connaît pas la différence entre civilisation et société, entre coutumes et habitudes ! Il ose parler d'un grand progrès en matière de sécurité sur des gains totaux de 0,5 % alors que l'augmentation des cambriolages est de 16%!

            Je vous ai aussi dit mon avis le 10 janvier, sur la TVA antisociale de notre petit Nicolas préféré, mais ses propos récents sur les chômeurs m'ont scandalisés.
            C'est facile se stigmatiser des gens meurtris et faibles et de faire croire à la nation, que ce sont presque eux qui sont responsables du mauvais état de la France.
            Si notre gouvernement avait depuis 5 ans lutté contre la spéculation, les délocalisations et le manque d'emplois, la France n'en serait pas là et la crise moins forte.
Quand on voit Total faire 10 milliards de bénéfices, on se rend compte que la crise a bon dos et que seuls les plus faibles (particuliers comme entreprises) en souffrent.

           Je voudrais bien voir Sarkozy au chômage comme ceux qui à 55 ans sont largués par leurs entreprises, et cherchent du travail désespérément. J'en connais plusieurs et je vous assure que leur vœu le plus cher serait de retravailler à nouveau, même s'ils ne peuvent prendre leur retraite que 2 ans plus tard !
            Au début de ma retraite, quand je connaissais encore suffisamment de monde dans les entreprises, j'ai aidé des jeunes à trouver du travail. Bien sûr j'en ai connu quelques uns qui trouvaient fatigant de travailler et faisaient les difficiles; quelques autres illuminés, qui rêvaient le matin, en se rasant, d'être directeur ou ministre, croyant que c'était un métier que l'on pouvait facilement exercer.
            Mais la plupart de ceux que j'ai rencontrés ne pensaient qu'à une chose : trouver du travail et un salaire décent et régulier. J'en ai connu beaucoup qui, en attendant, multipliaient les petits boulots, exploités par leurs employeurs, et tiraient le diable par la queue, obligés de vivre chez leurs parents.
            J'ai connu effectivement quelques personnes qui truandaient, travaillaient au noir et touchaient les allocations de chômage. Qu'il faille lutter contre cela, je suis d'accord. Que l'on vérifie que les gens cherchent effectivement du travail je suis aussi pour.
            Mais dire qu'il faut imposer aux chômeurs de prendre les boulots qu'on leur propose et sinon de supprimer leur allocation, c'est vraiment n'avoir ni bon sens ni intelligence. Comment accepter un travail s'il est à 100km de chez vous,  si cela vous oblige à déménager et à mettre au chômage le conjoint, si c'est un travail à temps partiel où on vous paie au dessous du minimum, ou un travail pour lequel vous n'êtes pas formé.
            Quant à stigmatiser la malhonnêteté des chômeurs, même si cela est vrai pour quelques uns, c'est scandaleux. Actuellement, Sarkozy ne s'étant pas déclaré candidat, se fait payer tous ses déplacements électoraux par le contribuable, et ce sont des millions d'euros qu'il se fait payer ainsi indûment, au mépris des lois électorales. Est ce honnête?
            Peut être que c'est moins voyant que les enveloppes de certaines sociétés ou que toutes les multiples "associations d'amis de..." qui ont pour but de collecter des dons, bien sûr, pour chacune, inférieurs au montant maximum imposé par la loi électorale, dons que l'on rétrocède ensuite au parti.


            A force de n'être au contact que de gens riches auxquels on fait la cour, et dont on défend exclusivement les intérêts, on finit par ne plus se rendre compte de ce qu'est la réalité dans la France d'aujourd'hui. Avoir trop d'argent est aussi nuisible que d'en manquer, mais en plus cela dessèche le cœur et cela ne vous rend pas intelligent pour autant.

            Il paraîtrait que Nicolas Sarkozy va se déclarer candidat demain : il était temps, c'est le dernier jour des soldes !!

 http://lancien.cowblog.fr/images/Caricatures3/69243021.jpghttp://lancien.cowblog.fr/images/Caricatures3/66930481.jpg

Lundi 13 février 2012 à 8:20

Animaux

          On lit beaucoup d'informations plus où moins exactes sur l'influence de la musique sur les animaux. Elle favorise la ponte, fait parfois tourner le lait des vaches, mais augmente aussi sa production, fait danser les chevaux et met en joie les singes.

 

          Je vous propose deux témoignages : une étude de scientifique et la petite histoire de mon chien Truffe, un yorkshire qui a partagé ma vie pendant 18 ans.

 

http://lancien.cowblog.fr/images/Animaux3/39572030879989605331583988466n.jpg

    Selon une expérience réalisée à l'Université de Trente, en ltalie, des poussins tout juste éclos préfèrent les accords musicaux agréables à écouter (les scientifiques disent consonants !).
    Pour le démontrer les expérimentateurs ont fait écouter une musique harmonieuse à un poussin tout en le mettant en présence d'un premier objet, puis d'un second objet en lui faisant écouter un accord dissonant.
    Après avoir répété plusieurs fois cette association entre un objet et une musique, ils ont placé le poussin face à ces deux objets, mais sans diffuser de musique.
    lls ont observé que le poussin allait systématiquement vers l'objet qu'il avait pris l'habitude d'associer aux accords agréables à écouter et qu'il préférait cette musique à l'autre.




 

http://lancien.cowblog.fr/images/Chiens/4241532-copie-1.jpg    Cette étude suggère que le système perceptif des vertébrés marque, de façon innée, une préférence pour certaines combinaisons de sons.

 

Toutes les musiques du monde jouent avec notre attirance pour certains accords le plus souvent consonants et notre répulsion pour d'autres, en général dissonants.

                 Quant à mon chien Truffe, c'était un animal élevé au milieu de la famille et il s'ingéniait à essayer de nous comprendre et connaissait environ 300 mots mais quelle signification leur donnait il exactement.?

                Certes il les associait à des objets comme laisse ou chocolat ! Promener, promenade, sortir, dehors, s’en aller, on s’en va... donnait lieu à la même réaction : il attendait de sortir devant la porte.
               Quand on parlait de la “toilette à Truffe” il allait devant sa brosse; mais si on lui disait la “toilette à maman”, il devançait ma femme dans la salle de bain. C’est la reconnaissance d’un ensemble de mots associés à une action.
               J'écoute beaucoup de musique classique et l'attitude de mon chien était cocasse.
               Si j'écoutais de la musique de chambre très reposante : Vivaldi, Mozart..., il allait se mettre entre les deux baffles et écoutait allongé, la tête sur ses pattes, les yeux mi-clos.
               Quand j'écoutais de l'opéra, il voulait participer aux chants et se mêlait aux acteurs en hurlant à la mort.
               Mais si j'écoutais une musique dissonante, du Boulez par exemple, il partait dans une autre pièce, mais j'avoue que cela n'arrivait pas souvent car j'avais tendance à le suivre.



http://lancien.cowblog.fr/images/Animaux3/images1.jpg

          
Ce comportement n'est pas étonnant.
           Des recherches menées à l'université de Belfast sur les effets sur 50 chiens de différents types de musique ont montré qu'une musique douce et relaxante est bénéfique, cer ils sont sensibles à une gamme de fréquences sonores plus variées et plus larges que l'oreille de l'homme.
                Les vétérinaires confirment que presque tous les animaux laissés seuls pendant une longue période préfèrent des mélodies apaisantes plutôt que du silence et que la musique peut aider à calmer les animaux qui souffrent d’anxiété ou de dépression causée par la séparation.




J'aimerais bien voir un chimpanzé ou un gorille, mélomane et chef d'orchestre, diriger l'exécution de la neuvième symphonie de Beethoven.              
                Malheureusement la musique à ce niveau là, ce n'est pas seulement avoir une oreille. C'est tellement abstrait et compliqué, que lire une partition ne peut s'apprendre sans un langage très évolué.

http://lancien.cowblog.fr/images/Animaux3/images-copie-1.jpghttp://lancien.cowblog.fr/images/Animaux3/Unknown.jpg

Dimanche 12 février 2012 à 8:33

Politique, économie, religion.

http://lancien.cowblog.fr/images/Caricatures3/Unknown-copie-2.jpghttp://lancien.cowblog.fr/images/Caricatures3/Unknown1.jpg
















    Les Français sont depuis longtemps fascinés par le cinéma américain et les grandes fortunes de ce pays.
    Les politiques et les dirigeants des entreprises croient que le modèle américain fait la prospérité d'une nation et des entreprises, et surtout que le culte de la réussite et de l'argent permet d'obtenir de gros salaires pour ceux qui sont arrivés à un poste de responsabilité.
    C'est vrai que les moyens américains sont très supérieurs aux nôtres et qu'ils ont donc des résultats : par exemple les principales connaissances sur le fonctionnement du cerveau récentes sont acquises dans les centres des USA, bien plus nombreux qu'en Europe, couplés aux hôpitaux et où les chercheurs (très souvent étrangers) sont mieux payés et surtout mieux considérés.
    Mais il ne faut pas croire pour autant que les USA sont un paradis de bonheur.
    Il y a 30 ans, en parcourant les quartiers des grandes villes,  j'y ai vu beaucoup de misère, il n'y avait pas de sécurité sociales et les malades pauvres ne se soignaient pas, et on pouvait se faire licencier du jour au lendemain, sans aucune aide sociale.
    A l'époque cette situation n'existait pas encore en France.
    Mais cela n'empêchait pas certains chefs d'entreprise  ou certains DRH, d'être entichés des méthodes américaine, y compris les plus discutables comme la graphologie, et pire encore la numérologie !!

    Mais aujourd'hui ce n'est pas mieux car notre petit Nicolas bien aimé est un adepte des USA, après avoir été un groupie de Bush. J'espère pour lui, que Christine Lagarde voudra bien l'embaucher au FMI, lorsqu'il se sera fait battre aux prochaines élections.
    Et toute l'Europe est à la remorque des USA et pense comme les agences de notation américaines, qui ont réussi à semer la zizanie entre membres de la zone euro.
L'Allemagne est le bon élève que tout le monde déteste; malgré tous leurs efforts, les Italiens ne sont que des vauriens et la France semble en retard sur l'Allemagne et les agences, envisagent sans vergogne le scénario que redoutent tant de responsables politiques : l'éclatement de la monnaie commune, l'euro.

    Les agences de notation nous dictent notre politique financière : Selon eux, les mesures et réformes entreprises ainsi que l'existence d'un fonds de stabilité destiné à venir en aide aux pays les plus fragiles, sont trop compliquées, le Fonds européen aurait trop peu d'argent et les Européens miseraient trop sur l'épargne, la consommation des ménages et pas assez sur les stimuli budgétaires et notamment l'usage de la planche à billets et les cadeaux aux entreprises.
    L'action de la Banque centrale européenne (BCE), en revanche, a été saluée par les agences de notation. En rachetant les dettes des pays les plus instables dans des proportions démesurées, la BCE leur aurait permis d'emprunter des milliards à taux réduit. Les agences de notation ont tout intérêt à ce que la BCE maintienne son taux d'intérêt directeur à seulement 1% - inflation ou non -, car cela est censé permettre aux entreprises de trouver des financements bon marché, de se remettre à produire et donc de créer des emplois, mais cela favorise également le commerce américain.
    Plus la BCE se rapproche du modèle financier et économique américain, plus les agences se montrent conciliantes.

    En fait la toute-puissante agence américaine Standard & Poor's s'est attaqué volontairement à l'Europe en abaissant le 13 janvier la note de neuf pays sur dix-sept, et en laissant entendre que d'autres dégradations pourraient suivre.
    Non seulement elle fait le jeu des financiers américains, dont elle favorise les intérêts, des entreprises américaines en renchérissant le crédit de leurs concurrents européens, mais cette agence veut absolument s'immiscer dans les affaires européennes.    
L'agence américaine a attaqué au bon moment, où  les dirigeants européens devaient se réunir à Bruxelles le 30 janvier, et leur envoie donc un ultimatum : faites ce que l'on vous dit, vous n'avez pas le choix. Elle place les pays de la zone euro sur Ie même plan que les pays en développement. Les investisseurs qui placent leur argent en Espagne ou en Italie prennent d'après elle, les mêmes risques que s'ils décidaient d'investir en Inde, en Colombie ou aux Bahamas. Ce raisonnement est absurde mais il est destiné à déstabiliser l'Europe.

    Il serait temps de revoir ce système qui date du siècle dernier et de réagir contre la croyance que tout ce qui est américain est parfait, alors que tout ce qui importe aux américains est de préserver leurs intérêts. (voir leur comportement en matière de lutte contre le réchauffement climatique).
    Il ne faut pas attendre que les agences de notation aient ruiné l'Europe pour les supprimer. Il faut leur susciter de la concurrence, établir nos propres agences, avec des règles de notations transparentes et connues, pour qu'elles gagnent la confiance des financiers et contrebalancent les actions partisanes et éventuellement téléguidés des agences américaines.
    Quoiqu'en dise Claude Guéan, il n'y a pas de civilisation supérieure aux autres. Les Chinois, les Egyptiens, les Mayas, avaient bien avant nous, des civilisations plus évoluées que les nôtres, et quand on voit l'état de pauvreté de beaucoup en France au 21ème siècle, il n'y a pas de quoi être fiers de nous.
    Pourquoi rester à la remorque des américains et les prendre comme modèle, en important en général les mauvaises mesures qu'ils sont en train d'abandonner ? Nous ne sommes pas anglo-saxons, nous sommes « latins », avec des aspirations, des coutumes et des archétypes différents; il n'y a aucune raison que le modèle américain fonctionne bien chez nous. Il n'est ni mieux ni moins bien que le nôtre, mais il n'est pas adapté à nos aspirations profondes.

Samedi 11 février 2012 à 8:05

Paysages

Aujourd'hui, j'ai encore -7 d° sur ma fenêtre, mais le froid va partir peu à peu et, pour que nous ne l'oublions pas, quelques images de glaces et frimas :

http://lancien.cowblog.fr/images/Paysages2/Diapositive17-copie-7.jpg



http://lancien.cowblog.fr/images/Paysages2/Diapositive30-copie-1.jpg



http://lancien.cowblog.fr/images/Paysages2/Diapositive14-copie-3.jpg





http://lancien.cowblog.fr/images/Paysages2/Diapositive37-copie-2.jpg



http://lancien.cowblog.fr/images/Paysages2/Diapositive33-copie-2.jpg

http://lancien.cowblog.fr/images/Paysages2/Diapositive21-copie-4.jpg







http://lancien.cowblog.fr/images/Paysages2/Diapositive27-copie-4.jpg

Vendredi 10 février 2012 à 8:48

Actualité

http://lancien.cowblog.fr/images/Paysages2/254.jpg
     J'ai lu un article sur un quartier de la ville de Wuqing en Chine, « Florentia village », à 150 km de Pékin, qui m'a amusé et je veux donc vous en faire profiter.
    Deux entreprises, l'une italienne RDM Group, qui a trois sortes d'activité : la mode, la vente au détail et l'immobilier, et une autre , américaine, le groupe Waitex, fondée en 1980 à New York par Howard Li, d'origine chinoise, multinationale du prêt-à-porter, installée aussi en Chine depuis plus de 25 ans.
    RDM Group est spécialisé dans la réalisation de « village commerciaux » et c'est ce qu'ils ont créé à Wuqing.

    Mais l'originalité pour ce regroupement de plus de 200 magasins d'usines, c'est le décor. C'est Venise plus les magasins de mode de Milan.
     Vous y trouverez les canaux de Venise (en plus petit !), les murs du Colisée, des statues de Michel-Ange, les fontaines du Bernin (de la place Navone de Rome), le campanile de la place Saint-Marc, et même les gondoles ; sur 300 mètres, vous pouvez naviguer sur le grand canal. Et si vous êtes fatigué, les terrasses de cafés vous attendent.

http://lancien.cowblog.fr/images/Paysages2/82a9e7f57ced407d07cd3.jpghttp://lancien.cowblog.fr/images/Paysages2/cina01g1.jpg













    Vous êtes à la fois à Rome, à Florence, à Venise et à Milan. 60 000 mètres carrés de marbre, de briques et de pavés
    Pour le directeur du site, Nelson Chan, créer cette ville en carton pâte était une évidence : "On visite l'Italie pour ses monuments, ses magasins et sa cuisine, ce qui nécessite beaucoup de temps et beaucoup d'argent. Ici, nous offrons la même chose, à deux pas de chez soi et pour une somme modique. Comme ça, les gens peuvent se concentrer sur leurs achats".
     Car l'essentiel est là : il faut dépenser. En Chine, les marques européennes font rêver et les consommateurs font des affaires. Les magasins proposent tous des rabais de 30 à 70% et des produits originaux. Les visiteurs sont ravis. Ils repartent les bras chargés de paquets, avec l'impression d'avoir voyagé, d'avoir effleuré au moins la culture italienne.
    Une moitié de la ville est réservée au luxe, l'autre est consacrée aux marques de jeunes. L'enthousiasme suscité est tel que l'imposante cheminée de la centrale thermique voisine semble n'émouvoir personne, pas plus que la ligne à grande vitesse qui traverse l'aire de jeux où les familles mettent en garderie leurs enfants.
    Trois cent soixante-cinq jours par an, de 8 heures à 22 heures, le shopping s'élève ici au rang de grand messe, célébrée par 8oo employés-acteurs.

http://lancien.cowblog.fr/images/Paysages2/2e2dec2e12120e7567c91.jpghttp://lancien.cowblog.fr/images/Paysages2/TianjingFlorentiaVillage211.jpg















    Même si la Chine touche le sommet du succès économique, les exportations de
"l'usine du monde" sont moins florissantes (défauts de qualité !) et des entreprises ferment et la croissance du PIB ralentit. Priorité donc à la consommation intérieure, encouragée comme une preuve de fidélité à la patrie,
    C'est pour conquérir ce monde commercial asiatique prodigieux et désormais vital qu'industries et commerces abandonnent l'Occident, pour  bâtir de nouveaux mondes
en Extrême Orient.
    Cette année, les propriétaires de Florentia Village vont ouvrir deux nouvelles répliques de l'Italie, à Chongqing et à Shanghaï.

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | Page suivante >>

lancien

sortir de la tristesse

Créer un podcast