Samedi 3 mars 2012 à 8:32

Biologie, santé.

Sans doute savez vous ce qu'est l'hémophilie. C'est une maladie génétique dans laquelle le sang ne coagule pas normalement (les facteurs de coagulation sont insuffisants), et donc toute blessure est dangereuse car elle ne se referme pas et on risque de mourir en ayant été vidé de son sang, non pas que l'on saigne plus, mais plus longtemps. Bien entendu il y a des degrés divers dans la maladie car plusieurs gênes sont responsable de ces phénomènes. Il y a en particulier deux sortes d'hémophilie, (A et B), qui concernent deux facteurs différents de coagulation.

            C'est une maladie qui ne touche que les hommes, (1/5000 environ et 6 000 malades en France), ce qui est évidemment en accord avec l'évolution, vu les cycles féminins. Elle est transmise par le chromosome X des femmes qui comporte un gène anormal et qui n'est pas compensé par un chromosome X sain; il s'exprime donc en présence du chromosome Y d'un homme, qui ne compense pas l'anomalie, comme le montre le tableau ci dessous, et très rarement chez une femme car il faudrait qu'elle soit la fille d'un hémophile et d'une mère également porteuse du gène, ce qui est assez peu probable.
           On constate aussi quelques cas d'hémophilie due à des mutations génétiques spontanées.

http://lancien.cowblog.fr/images/SanteBiologie-1/hemophilie.jpg

           Une avancée importante vient d'être faite dans le traitement de cette maladie, grâce à la génétique.

            Une équipe anglo-américaine a fait un essai sur six malades, atteints d'une forme grave d'hémophilie, qui ensuite ont été suivis pendant  6 à16 mois, et quatre d'entre eux ont pu interrompre leur traitement coagulant sans faire d'hémorragie, les deux autres ont pu espacer les prises de médicaments qu'ils étaient obligés de s'injecter deux à trois fois par semaine.
            L'équipe de chercheurs a administré aux volontaires par voie intraveineuse, un virus non pathogène pour l'homme, et incapable de se répliquer sur lequel on avait greffé le gêne codant une protéine essentielle à la coagulation du sang.
            Le virus a donc transmis ce gène aux cellules des patients.
            Le succès de cette thérapie tient à la spécificité du virus, qui n'étant pas pathogène n'est que peu repéré par les défenses immunitaires et donc peu détruit par nos défenses naturelles, et peut donc agir au niveau du sang.
           Les quatre malades ont pu reprendre une vie active normale et on les considère comme guéris, au moins provisoirement. On espère que le traitement aura une efficacité de longue durée car la proportion de protéines désormais fabriquée normalement par le corps de ces malades est très supérieure au seuil qui provoque l'hémophilie.
            Chez les deux malades incomplètement guéris, le taux d'enzyme hépatiques avait cru fortement, signe d'une réaction immunitaire, sans doute contre le virus en cause. Un traitement adéquat a permis de stopper cette réaction, mais cela montre que les réactions sont individuelles, et que le choix du virus peut être important et différent selon les individus.
            Cela peut aussi mettre en cause la longévité du traitement qui devra alors être périodiquement renouvelé chez certains.

             La thérapie génique est à ses tous débuts, mais on espère des avancées dans les prochaines années.

            Je souhaite qu'ils trouvent en particulier des traitements efficaces contre la mucoviscidose et la maladie de Crohn.

 

Vendredi 2 mars 2012 à 8:07

Politique, économie, religion.

http://lancien.cowblog.fr/images/Caricatures3/images-copie-9.jpghttp://lancien.cowblog.fr/images/Caricatures3/illustration19171932.jpg


















       Je ne suis pas un fana de la campagne présidentielle actuelle, mais comme tous, j'en entends parler chaque fois que j'ouvre la radio ou la télévision.
      Mais je suis étonné des propositions que j'entends faire par les divers candidats, même par ceux que l'on pourrait supposer expérimentés parce qu'ils sont au pouvoir actuellement.
        J'avoue que la dernière proposition de Sarkozy sur les professeurs de l'Education Nationale m'a complètement ébahi par son absurdité.

     D'abord il critique Hollande parce qu'il veut embaucher un certain nombre de personnes pour l'école primaire en particulier, et que cela coûte de l'argent dans une période où on n'en a pas, et où l'Etat est trop endetté.
      Même si je pense que l'Education Nationale a des problèmes de surveillance des élèves, de remplacement des professeurs malades et d'aide aux élèves en échec scolaire, je peux comprendre la logique d'une telle critique.
       Mais là Sarkozy propose d'augmenter les professeurs de 25% s'il font 40% d'heures de cours en plus.
Où est la logique dans tout cela ?

       D'abord 25% de salaire en plus pour 40% de travail supplémentaire, c'est une baisse du salaire moyen des profs qui n'est déjà pas très élevé. C'est un marché de dupes et une preuve de non reconnaissance de leur travail.
        Ensuite la mesure coûte plus cher que celle d'Hollande, et elle supprime la création d'emplois, dans une période où le chômage est catastrophique. 
       Elle n'est guère réaliste, car si le nombre d'heure de cours effectif peut paraître faible, si on y rajoute les heures de réunion avec les autres profs et les parents, et si les profs corrigeaient leurs copies et préparaient leurs cours au collège ou au lycée, on s'apercevrait que la plupart du temps ils seraient présents plus de 35 heures.

      J'ai eu plusieurs instituteurs et professeurs dans ma famille et je peux assurer que le travail d'un professeur de collège ou de lycée est à peu près le double de ses heures de cours, et probablement plus quand il est jeune, et doit davantage préparer ses cours.
      Je me demande quel est l'imbécile qui a soufflé cette absurdité à Sarkozy. Probablement le ministre correspondant, qui ne sait pas compter, puisque quand on lui demande "si 10 objets coûtent 22€, combien coûtent 15 objets?", il répond au journaliste 16,5 !!!!!  Faute de calcul indigne d'un élève de CM1, mais en plus défaut d'intelligence car 16,5 est inférieur à 22 !!

    L'autre proposition ahurissante de Sarkozy est de faire embaucher les professeurs directement par les directeurs de collège, comme le ferait une entreprise.

     D'abord quoiqu'en pense Sarkozy, j'ai été en entreprise et j'ai regardé les modes d'embauche de certaines d'entre elles et je suis loin de considérer cela comme un modèle. Au delà du copinage, présent partout, j'ai vu appliquer des mesures de sélection d'une efficacité douteuse comme la graphologie, ou tout à fait scandaleuses comme la numérologie.
     On ne s'improvise pas recruteur et les directeurs de collège n'ont pas été formés pour cela. De plus on ne précise pas ce qui serait imposé comme diplôme, pourra t'on prendre comme professeur de maths quelqu'un qui a un mastère d'histoire-géo, et réciproquement ?
     Et puis jusqu'à présent, le recrutement de professeur se faisait sur concours au niveau national : le CAPES et on prenait ceux qui réussissaient le mieux (comme dans tout concours, avec certes les aléas que cela comporte, mais pas plus que dans un recrutement individuel.
     C'est par ailleurs confirmer la non-formation que Sarkozy a déjà mise en place des professeurs à leur métier, pédagogie pourtant indispensable.

     De plus je connais des directeurs et je sais tout le travail qu'ils ont déjà à faire, et je ne pense pas que ce travail supplémentaire soit le bienvenu.

     Mais tout cela ne fait que confirmer une chose. La formation dans le primaire et le secondaire recule de plus en plus en France et par comparaison aux autres pays, et Sarkozy a largement contribué, en 5 ans , à détruire l'Education Nationale, parce qu'il veut s'occuper de tout, y compris de ce à quoi il ne connaît rien.
     Il faut dire que notre Président actuel semble nourrir vis à vis des milieux scientifiques comme littéraires, le ressentiment d'un cancre et ses titres universitaires semblent assez incertains (voir http://www.fondation-copernic.org/spip.php?article219).

    Espérons que notre futur Président saura s'entourer de gens plus capables et arrivera à remettre en partie sur les rails tout ce que Sarkozy aura détruit au cours de son quinquennat.

    J'ai entendu hier soir sue la chaîne télé 5, une discussion entre économistes, dont certains se lamentaient que Hollande veuille taxer fortement les gens qui touchaient un salaire de plus de un million d'euros par an, après déduction des charges habituelles.
    L'un d'eux manifestement favorable à l'UMP a osé affirmer que les pauvres gagnaient 4 000 € par mois !!
    Pour un économiste, il n'a pas l'air de vivre sur terre : il faudrait lui montrer qu'un smicard touche, après déduction des charges sociales à peu près 1 000 € par mois.  Que faut il entendre de nos jours et où est passé le bon sens.!!!
   Ou alors Sarkozy aurait il l'intention de multiplier le smic par 4?

Jeudi 1er mars 2012 à 8:04

Photos, photos comiques

Je vous ai montré des photos de trompe l'œil peints sur l'asphalte des rues.
      Aujourd'hui, je vous montrerai des peintures sur des murs.
      Prises en photo, on croirait parfois que c'est la réalité.

http://lancien.cowblog.fr/images/ArtMonuments/Diapositive20-copie-1.jpg

http://lancien.cowblog.fr/images/ArtMonuments/Diapositive32-copie-4.jpg


http://lancien.cowblog.fr/images/ArtMonuments/Diapositive35.jpg










http://lancien.cowblog.fr/images/ArtMonuments/Diapositive29-copie-1.jpg



http://lancien.cowblog.fr/images/ArtMonuments/Diapositive12-copie-2.jpg

http://lancien.cowblog.fr/images/ArtMonuments/Diapositive25.jpg






















http://lancien.cowblog.fr/images/ArtMonuments/Diapositive43.jpg

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | Page suivante >>

lancien

sortir de la tristesse

Créer un podcast