http://lancien.cowblog.fr/images/Fleurs3/510MB29CD1L.jpghttp://lancien.cowblog.fr/images/Caricatures3/images1-copie-7.jpg




















            Une de mes correspondantes, avec laquelle je corresponds souvent, est une botaniste gardienne de la nature, qui aime en particulier les plantes médicinales ou comestibles.
            Alors j'ai été fouiller dans un vieux cahier de ma grand mère, où il y avait des recettes de cuisine, mais aussi les "recettes de grand-mère" contre les bobos et nos petites maladies de tous les jours.
            Bien sûr nos médicaments sont plus efficaces aujourd'hui, mais ces petits tours de main, même s'ils datent d'une époque révolue, peuvent cependant soulager et ne coûtaient pas cher.
            J'en ai bénéficié dans mon enfance, mais évidemment si j'étais vraiment malade, on appelait le médecin et on allait chez le pharmacien.
            Alors voilà quelques recettes en vrac, que je dédie à ma correspondante qui se reconnaîtra sûrement.
 
Si vous avez un aphte sur la langue ou le palais :
           - vous pouvez mettre dessus un sachet de thé qui a infusé, encore humide.
           - faire une infusion de feuilles séchées de Grenadier (en général il faut être dans le sud de la France pour en trouver) et se rincer la bouche avec l'infusion tiède.
 
Calmer la douleur d'une petite brûlure :
           - vous pelez une pomme de terre, vous la râpez avec la râpe fine de la cuisine, et vous l'appliquez sur la brûlure : le jus de pomme de terre calme peu à peu la douleur.
           - ma grand mère achetait aussi chez le pharmacien une pommade à "l'aloé vera", plante
qui a des propriétés anti-inflammatoires, antiseptiques et hydratantes.
 
Un coup qui a produit une contusion (et fera un bleu) :
          - faire une infusion (en langage de biologiste on appelle cela une décoction) de fleurs d'arnica (une cinquantaine dans un litre d'eau) et imbiber une gaze ou du coton et l'appliquer 1/4 d'heure sur la zone douloureuse du coup.
          - l'arnica peut être remplacé par de l'écorce de poirier, mais c'est moins efficace et il faut laisser en place plus longtemps sur la blessure.
          - on peut aussi utiliser une décoction de fleurs séchées de camomille ou de l’huile essentielle d’immortelle..
Ma grand-mère utilisait surtout l'arnica.
 
Qui n'a pas eu des boutons d'acné à l'adolescence :
           - acheter du soufre en poudre, mélanger à du jus de citron et à la pulpe de prunes écrasées. Mettre une couche épaisse et rincer au bout d'un quart d'heure.
           - autre solution faire une mayonnaise (une émulsion) avec de l'huile d'olive ou de la glycérine et des jus de citron et de tomate. Laver les boutons d'acné et appliquer par massage.
          - boire une décoction de racine de bardane et de pissenlit.
 
Verrues :
          - appliquer une pate obtenue en broyant de la fleur de souci sur la verrue pendant 1/4 d'heure ; renouveler tous les jours pendant au moins une semaine.
         - on peut aussi appliquer une pate faire avec des figues et des feuilles de figuier.
         - une décoction d'écorce de saule est aussi utilisée à la campagne (acide salicylique).
            Mais vous demandez de la vérulise au pharmacien, cela est efficace !
 
Torticolis :
          - frictionner le cou avec un onguent fait en mêlant à de l'huile d'olive, des feuilles et des fleurs de camomille hachées.
          - appliquer avec une compresse une infusion de romarin (50g dans un litre d'eau)
 
Piqûres d'insectes :
          - appliquer en massant une pate obtenue en broyant du persil frais ou des feuilles d'oseille fraiches.
          - on peut aussi appliquer du jus d'oignon.
Et pour éviter d'être piqué, des huiles essentielles comme la citronelle, le citron, le basilic, le romarin, sont d'excellent répulsifs pour mesdames les moustiques.
 
Paupières enflammées :
         - Faire bouillir 25 grammes de fleurs de violette dans 1/4 de litre d'eau (au moins 10 minute pour tuer tout germe). Appliquer dans une compresse.
            Ce n'était pas toujours efficace. Je préfère les petits flacons unitaires de sérum physiologique avec un peu de désinfectant, que l'on trouve en pharmacie.
 
Règles douloureuses :
           - boire une infusion de feuilles de persil séché.
Je ne peux vous garantir l’efficacité, ma grand-mère n’ayant jamais essayé sur moi sa recette.
 
Transpiration des pieds :
           - faire pendant une dizaine de jours, plusieurs bains de pieds par jour avec une décoction de rameaux de cyprès.
 
Douleur de dents :
           - frotter avec un coton-tige imbibé de'huile concentrée de noix de muscade.
 
Mal de tête (névralgie) :
           - masser la zone sendible avec du persil frais briyé et dilué dans de l'alcool à 90 d°
           - boire une décoction d'écorce de saule.
           - le café agit sur la circulation cérébrale, mais il ne faut pas en abuser.
            Les infusions, et notamment la camomille agissent aussi dans certains cas.
Ma grand mère achetait chez le pharmacien du salicylate de soude et le dissolvait dans l'eau. C'était de l'aspirine !
 
Hoquet :
           - Boire, mélangés avec un peu de miel, un peu de jus de citron ou des gouttes d'huile essentielle de mandarine ou d'estragon.
 
Poux :
          - Faire des shampooings avec de l'écorce de aule ou de l'huile de lavande.
            Le hénné agit semble t'il à titre préventif.
 
 
            Demain je vous parlerai de recettes contre des petites maladies.