Dimanche 10 novembre 2013 à 8:31

Psychologie, comportement

http://lancien.cowblog.fr/images/Images2/IMG.jpg


    Vous savez que je m’intéresse au cerveau et à la génèse du foetus, mais aussi à l’apprentissage du bébé.
    J’ai lu dans «La Recherche», un article intéressant de Jacques Abadie, qui relatait les études de deux psychologues américains sur les réactions d’enfants de 7 mois à 1 an , face à des images animées, enfants qui n’étaient pas en crèche, mais élevés chez eux.
    Les chercheurs leur ont présenté des animations à partir de figures telles que celels ci-dessous, comportant des «yeux» et dont certaines étaient rondes, puis d’autres triangulaires et on enregistrait le regard des enfants.
    Les groupes de figures rondes rouges et triangulaires jaunes n’effectuaient pas les mêmes mouvements.
    Puis on a présenté un cercle et un triangle analogues, qui effectuaient tous deux les mêmes mouvements. Donc pour l’une des deux «figures», c’étaient des mouvements différents des précédents et qu’elle n’avait pas encore fait, alors que l’autre reproduisait les mouvements précédents.
    C’est la figure au comportement nouveau qui attiré l’attention des enfants, comme s’ils étaient surpris par ce comportement.
    Par contre si l’expérience était renouvelée avec des cercles et des triangles ne comportant pas d’yeux,et qui donc ne pouvaient être prises pour des personnes. Les bébés n’ont alors pas fait plus attention à la figure qui avait un comportement différent de son groupe.
    Les expérimentateurs en déduisent que, déjà chez les bébés de 7 à 12 mois, il existe un stéréotype, qui leur fait s’intéresser aux comportements de groupes de personnes, et qui permet de remarquer un comportement inhabituel par rapport à celui du groupe, et cela bien avant l’apparition du langage et de l’expérience sociale de l’école.
    J’avoue que je n’oserais pas tirer une conclusion aussi catégorique, mais après tout ....

http://lancien.cowblog.fr/images/Images2/images-copie-13.jpghttp://lancien.cowblog.fr/images/Images2/bebe.jpg

Samedi 9 novembre 2013 à 8:26

Histoires drôles

http://lancien.cowblog.fr/images/Images2/1004210.jpg


        Suite de l’intermède précédent, des bourdes du type SVT.


            - Les enfants naissent souvent en bas âge .
            - Les nuages les plus chargés de pluie sont les gros cunnilingus (où a t’il appris cela ?)
            - Pour mieux conserver la glace, il faut la geler. (dans un frigidaire, c’est presque cela !)
            - Le passage de l'état solide à l’état liquide est la niquéfaction
            - Un kilo de mercure pèse pratiquement une tonne (je n’accrocherai plus mes thermomètres aux murs.)
            - La climatisation est un chauffage froid avec du gaz, sauf que c'est le contraire. (en fait c’est pas complètement idiot, mais il faudrait apprendre le français).
            - Grâce à la structure de son oeil, un aigle est capable de lire un journal à 1400 mètres (peut être si on lui a appris à lire ?).
            - Le chien, en remuant la queue, exprime ses sentiments comme l'homme.
            - Les lapins ont tendance à se reproduire à la vitesse du son (gare au bang à la naissance).
            -  Pour faire des oeufs, la poule doit être fermentée par un coq.
            - Les calmars géants saisissent leurs proies entre leurs gigantesques testicules. (Il semble que les cours d’éducation sexuelle n’aient pas été bien assimilés).
            - Les escargots sont tous des homosexuels ... (mais maintenant, ils peuvent au moins se marier !)
            - Le cerveau des femmes s'appelle la cervelle (l’homme peut il être écervelé ?)
            - L’artichaut est constitué de feuilles et de poils touffus plantés dans son derrière ... ( encore un  qui regarde des films interdits aux moins de 18 ans)
            -  Après un accident de voiture, on peut être handicapé du moteur (la voiture aussi !).

Vendredi 8 novembre 2013 à 8:18

http://lancien.cowblog.fr/images/Caricatures3/465594blog.jpg

    Je suis allé faire un tour sur le forum de Cow et j’ai été très surpris de trouver une discussion autour du prix de Premium, qui devrait être considérablement augmenté si on veut que Cowblog survive.
    L’article étant rédigé comme un ultimatum, alors que c’est sans doute plutôt un appel au secours, les personnes réagissaient assez vertement et je crains que l’hémorragie sur cowblog n’augmente, alors qu’elle est déjà assez forte.
    Voilà ce que j’ai écrit sur le forum mercredi dernier :

«    Comme d’habitude Maud est la sagesse même et je partage beaucoup de ce qu’elle a dit.
    Je pense que nous comprenons tous qu’une entreprise doit être rentable et donc qu’il faille trouver une solution, l’augmentation des prix n’étant qu’une solution parmi d’autres. Il n’y a pas lieu de critiquer l’équipe de cow, qui fait ce qu’elle peut et dépanne le mieux possible ses «clients».
    Ayant 81 ans, ce qui est inhabituel pour un bloggeur et pouvant payer une augmentation, écrivant tous les jours sur cow (et donc j’y tiens), j’aimerais souligner un point :
    Si cow n’a plus que des gens comme moi, adultes et qui peuvent payer, cela n’a aucun intérêt. L’intérêt principal de cow à mes yeux, c’est qu’il y a des lycéen(nes), des étudiants, des personnes qui travaillent et même des vieux comme moi. C’est qu’au delà des articles les cowbloggeurs finissent par s’écrire et souvent par communiquer entre eux par mail. C’est un peu comme une famille, une communauté.
    Malheureusement cet aspect n’est pas tellement pris en compte. Personnellement je n’attendais rien de la V4, si ce n’est qu’elle refonde la base de données de l’annuaire pour que l’on puisse enfin trouver nos interlocuteurs par leur pseudo ou par leur blog. Cela existe sur certains blogs pour lesquels je ne veux pas faire de pub.
    Je constate que ceux qui se sont exprimés ici disent qu’ils ont plaisir à venir sur cow, pour y renconterr d’autres cowbloggeurs, pour faire de jolies présentations, de jolis dessins, ou comme moi, pour écrire sur des sujets que me demandent mes lecteurs (quand j’en suis capable, bien sûr)

    Je me demande s’il faut vraiment que cow consacre tellement de temps à améliorer Cowblog. Nous le trouvons tous bien ! Et les modérateurs et beaucoup de ceux qui passent un peu de leur temps pour lui, le font bénévolement, et je suis prêt à le faire.
    Alors 5% du temps dont parle Darkmoon, n’est ce pas suffisant et la V4 est elle vraiment nécessaire si c’est une question de rentabilité ?
    Alors je trouve que le point qu’on nous fait au départ est bien catastrophique.
    Je crains que Maud n’ait raison; si l’on augmente considérablement les tarifs, et si en plus on supprime Allopass qui permettait que la facture soit plus douce en la prenant sur l’inutilisé des forfaits, nous n’aurons plus de jeunes, plus ceux qui ont du mal à payer.
C’est condamner Cowblog à mort et malgré tout l’attachement que j’ai pour Cow et les sept ans que j’y ai passé et plus de 2000 articles, je ne resterai pas sur un blog qui n’est plus fait que pour les nantis. C’est la diversité de la famille qui en fait sa valeur.
    Et si la pub reste sur Premium, à quoi bon payer cher. Et si tout le monde ne reste que sur la version gratuite, malgré sa pub qui d’après ce qu’on nous dit ne rapporte pas (c’est vrai qu’on ne la lit pas et qu’on s’empresse de regarder que ce qui nous intéresse), quel est l’intérêt pour l’entreprise : le blog sera supprimé.
    Par ailleurs on compare Cow au plan des prix, à d’autres blogs commerciaux, mais je connais beaucoup de blogs (et j’y ai même écrit parfois), qui sont gratuits et où il n’y a guère plus de pub qu’ici.
    Je pense donc qu’il faut certes augmenter modérément le coût de Prémium, mais il faut conserver allopass et débarrasser Prémium des fenêtres qui viennent perturber l’accès et la consultation, sinon autant aller sur la version gratuite.
    Je crois, comme Maud qu’il faut chercher si d’autres solutions de partenariat ne sont pas possibles.
    J’estime qu’il faut, comme l’Etat, faire des économies, et il vaudrait mieux une version V4 qui apporte peu d’améliorations, que plus de blog du tout.
    Enfin je suis persuadé que ce qui est le plus important, c’est comme le disait Codtroll, de rétablir une certaine convivialité dans le blog, car pour ceux qui l’ont quitté et que je connais, c’était le principal reproche qu’ils faisaient à Cow : perdre peu à peu l’atmosphère du début.
    Une dernière chose que je voudrais dire : parmi les lecteurs et lectrices que j’ai, plus de la moitié ne sont pas sur Cowblog. Donc on peut encore intéresser des gens sur cow, malgré une V4 Arlésienne.
    Sauver Cowblog ne passe peut être pas que par le fric !»



    Comme vous le voyez, je suis très attaché à Cowblog et je n’ai pas l’intention de partir.
    Mais je trouve que la façon dont on envisage la situation, ne va que mener à sa perte ce blog, pourtant excellent et qui plaît beaucoup. Il est évident que beaucoup ne pourront se payer Premium, et donc, ou partiront, ou resteront sur le blog gratuit, malgré sa pub gênante (et inefficace car, comme à la télé, pendant la pub, on téléphone ou on va aux toilettes, mais on ne la regarde pas !)
    Même ceux qui pourraient payer comme moi, partiront si le blog ne comporte plus toutes les classes d’âge et de société.
    L’équipe de Cow est pourtant bien : elle a créé un blog épatant et elle le fait bien fonctionner. Il y a parfois de petits ennuis, mais elle répare vite.
    Mais la communication n’est pas sa tasse de thé.
    Annoncer aux «clients» que l’on va multiplier les prix par 5 à 10 sur Premium, en disant qu’on y conservera la pub, et en ne disant pas ce que les améliorations apporteront, c’est vraiment vouloir exciter les foules, et cela n’a pas manqué.
    De plus on ne parle que de la V4 qui coûte trop cher, et pas du tout de la convivialité de Cow. Or par rapport à d’autres blogs (gratuits pour la plupart), c’est sa principale qualité. Les autres blogs sont faits pour de petits groupes d’amis qui se connaissent, mais s’ignorent entre eux. Sur cow on connaît la plupart des vieux habitués.
    Quand on est dans la mouise financière, parler d’une très grande augmentation des prix est suicidaire. Il faut d’abord essayer de voir quelles sont les dépenses et les points essentiels et essayer de dépenser moins. La V4 depuis le temps qu’on l’attend, n’est plus essentielle. De petites améliorations suffiraient.
    On se passerait facilement de ce travail considérable de modifications si cela permettait de sauver Cow à un meilleur prix.
    Et comme le disait Maud, si une augmentation raisonnable est possible, on doit étudier d’autres solutions, par exemple de partenariat.
    Supprimer allopass est aussi une absurdité, car ce sont ceux qui ne sont pas fortunés, qui utilisent ainsi les «restes» des forfaits téléphoniques du mois.
    J’espère que la direction de Cow va revoir sa copie et son mode de communication, car là, sa demande de le sauver  a été prise pour une incitation à partir pour ceux qui ne peuvent payer et on a l’impression qu’elle ne veut conserver que les riches comme clients.
    Cela rappelle hélas les discours des médias, des politiques et de beaucoup de patrons industriels. Evidemment dans une société de consommation, il faut que les clients puissent payer souvent et beaucoup.
    Je me demande quand les dirigeants d’entreprise arrêteront de considérer qu’il n’y a pas que des riches en France, et que ceux qui n’ont pas beaucoup d’argent, sont souvent beaucoup plus intéressants que ceux qui en ont à satiété et qui n’ont que peu d’efforts à faire, et sont confinés dans leur petite bulle égoïste.
    Que Darkmoon ne se vexe pas, je suis conscient de son dévouement et de ses efforts, mais ce n’est pas lui le patron à qui vont mes critiques.

Jeudi 7 novembre 2013 à 7:58

Solitude, Ennui, Absence

http://lancien.cowblog.fr/images/Images2/jiroemonkimuraestlaplusvieillepersonnedumondehommes10901179ijctm1713.jpg

        J’ai entendu au journal parlé une nouvelle triste et inquiétante.
        Un vieillard a été retrouvé ces jours ci, mort dans son appartement : il était décédé depuis 8 ans !!
        Comment cela est il possible?
        Evidemment c’était une personne qui n’avait pas de famille proche, et donc très isolée, mais tout de même !

        En y réfléchissant plus, on peut penser ceci :
        Cette personne était retraitée et tous les mois, sa retraite était versée sur son compte bancaire.
        Il était propriétaire de son logement en bon état. Les charges correspondantes devaient être prélevées sur son compte.
    De la même façon les dépense d’eau et d’électricité, de téléphone ou d’internet.. Tout de même les services correspondants auraient dû s’apercevoir que la consommation était bien faible.
        Les impôts devaient être mensualisés et donc également soumis au prélèvement.
    Les assurances : si vous ne payez pas, on suspend votre contrat, mais on ne s’inquiète pas.
    Le reste c’est la consommation courante, vous le payez par carte bleue, chèque ou espèces. Si vous ne consommez pas, vous n’avez pas à payer.
        Evidemment la boîte aux lettres déborde un peu, mais peut être recevait il peu de lettres et la pub, on la jette systématiquement.
        Quant aux banques, elles ont supprimé beaucoup de personnel et c’est l’ordinateur qui traite le courant. Lui ne réfléchit pas et ne peut s’étonner, sauf s’il y a une grosse erreur (et encore !!).
    Donc dans notre monde informatisé et robotisé, ce n’est pas étonnant que les services continuent à fonctionner à vide.

        Mais tout de même, cet homme avait des voisins !
Dans les grandes villes aujourd’hui, les gens sont pressés, stressés et ont perdu pour beaucoup leur altruisme.
        Je vois dans mon immeuble où il y a des ascenseurs, on ne se croise que rarement, en général au parking de voitures. Donc on ne sait pas ce que devient le voisin, si c’est quelqu'un de discret qui ne fait pas de bruit et ne cherche pas le contact.
        Je suis pratiquement le seul à connaître tout le monde, car je sers en quelque sorte de syndic bénévole et il m’est arrivé d’aller taper à la porte de personnes que je n’avais pas vues depuis 15 jours, alors que leurs volets n’étaient pas fermés.
        Mais effectivement, en dehors de tous les travaux, ce que j’ai souvent à traiter, ce sont des différents entre voisins, parce qu’ils font trop de bruit, qu’ils encombrent les parties communes, ou un problème dans leur appartement.
        Le voisin qui ne fait pas de bruit et ne vous ennuie pas, on l’oublie !!

Mercredi 6 novembre 2013 à 7:40

Histoires drôles

http://lancien.cowblog.fr/images/Images2/1003602.jpg

         En intermède, quelques bêtises concernant l’histoire ou l’actualité, genre " perles du bac. "


            - Les égyptiens transformaient les morts en momies pour les garder vivants.
            - Les empereurs romains organisaient des combats de radiateurs.
            - Clovis mourut à la fin de sa vie ... (Il en a eu de la chance, Clovis !!!!)
           - Charlemagne se fit châtrer en l'an 800
           - La mortalité infantile était très élevée, sauf chez les vieillards (Heureusement ils ne retombaient pas en enfance !).
           - Quand les paysans avaient payé leurs impôts, ça leur faisait un gros trou aux bourses.
           - L'armistice est une guerre qui se finit tous les ans le 11 novembre.
           - Les américains vont souvent à ta messe car les protestants sont très catholiques. (Il a dû mal comprendre un film, mais cela aurait évité chez nous les guerres de religion !)
           - La Chine est le pays le plus peuplé avec un milliard d'habitants au km carré. (Y en a qui doivent mourir étouffés).
           - Les fables de La Fontaine sont si anciennes qu'on ignore le nom de l'auteur (Fontaine je ne boirai plus de ton eau !)
           - Les français sont de bons écrivains car ils gagnent souvent le prix Goncourt . (Il a entendu parler de ce prix : c’est déjà pas si mal !!)
           -  Les peintres les plus célèbres sont Mickey l'ange et le homard de Vinci (Celui là c’est un peintre en bâtiment breton qui regarde trop de dessins animés)

Mardi 5 novembre 2013 à 8:01

Sciences et techniques

http://lancien.cowblog.fr/images/Images2/Mendeleev.jpg


        Tous mes correspondant(e)s sont au moins en première et donc vous savez tous ce qu’est le tableau périodique de Mendeleïev, qui, en chimie, classe les éléments atomiques.
        Depuis longtemps les chimiste (par exemple Lavoisier), cherchaient à classer logiquement les éléments, en rapprochant leurs propriétés chimiques, et c’est en 1860 que Dimitri Mendeleïev a élaboré ce tableau très proche de l’actuel, en se basant sur une périodicité des propriétés chimiques.
        De nombreux corps simples n’étaient pas connus à l’époque (la radioactivité et les isotopes non plus), mais il avait fait le pari que des corps seraient découverts et il leur avait laissé des places vides. Cette géniale intuition s’est révélée exacte
        Quand j’ai fait mes études il y a presque 70 ans, on connaissait, si je me souviens bien jusqu’à l’élément 97 le Berkelium Bk qui est un des actinides radioactifs et déjà instable. Le suivant 98, le Californium a été découvert en 1950 en bombardant une cible de Curium 95 avec un faisceau de particules alpha (noyaux d’hélium). Le Californium est un émetteur de neutrons et il est dangereux. Il fissionne sous l’effet des neutrons et on pourrait théoriquement en faire une bombe, mais il est impossible d’en préparer des quantités suffisantes.
        Le tableau de Mendeleïev allait alors jusqu’à 118 mais on ne pensait pas pouvoir obtenir des éléments tellement ils étaient instables.
        En fait ces éléments ont peu à peu été découverts, sauf l’élément 117 alors que le 118 l’Ununoctium a été «vu» vers 2005, mais seuls 4 atomes ont été détectés, tellement il est instable, et on ne connaît donc guère ses propriétés.
        Or l’élément 117, l’ununseptium, aurait été découvert par des physiciens russes en 2010 (en projetant des ions Calcium sur du Berkélium 97 et il semblerait que cette découverte de l’unoseptium soit confirmée par les américains.

        On a dû vous expliquer que ce tableau était en outre basé non seulement sur les propriétés chimiques des éléments, mais surtout sur la configuration de la dernière couche électronique (une orbitale) des atomes correspondants.
     Ce sont ces couches et leur nombre d’électrons qui sont mentionnées en haut et en bas du tableau ci-dessus. Elles sont aussi explicités sur le «tableau de Janet ci dessous.

http://lancien.cowblog.fr/images/Images2/Janet.jpg

        Mais à partir de numéros atomiques élevés (vers 70), les électrons des dernières orbitales ont des vitesses qui ne sont plus négligeables vis à vis de celles de la lumière et les lois de la mécanique ne s’appliquent plus : il faut appliquer celles de la relativité.
        Cette action différente resserre d’abord les orbitales qui se rapprochent du noyau et l’atome serait plus stable. Mais lorsque le numéro atomique (et le nombre d’électrons) augmente, les couches internes font écran et les liens au noyau de l’atome sont moins forts pour la couche externe.
    Pour des atomes tels que l’or ou l’Argent par exemple, il y a surtout resserrement des couches, ce qui facilite les transitions des électrons lorsqu’ils reçoivent l’énergie d’un photon externe, et cela permet d’expliquer la brillance et la couleur de ces métaux.
        Par contre lorsqu’on arrive aux éléments 90, l’instabilité des couches externes prend de l’importance et donc les propriétés chimiques peuvent différer de celles des éléments du début du classement, non soumis à ces effets relativistes.
        Il est possible que, par exemple l’élément 118 , qui devrait être un gaz rare, puisque toutes ses orbitales sont remplies d’électrons, soit en fait, un solide, et que l’élément 117 qui vient d’être découvert, n’ait pas, comme il le devrait, les propriétés chimiques d’un halogène, mais soit plus proche d’un métalloïde.
        Mais c’est très difficile à savoir, puisqu’on ne dispose que de quelques atomes de chacun de ces derniers éléments, très instables.

        Le tableau de Mandéleïev est donc maintenant complet. Mais s’arrête t’il vraiment là ?
On va essayer de trouver des éléments 119 et 120, ce qui obligerait alors à mettre une ligne supplémentaire au tableau et à concevoir un nouveau type d’orbitale : G. (voir tableau ci dessus)
        L’avenir nous le dira.

Lundi 4 novembre 2013 à 7:52

Politique, économie, religion.

http://lancien.cowblog.fr/images/Caricatures3/imgscancontrepoints2013415mariagepourtous708x1024.jpghttp://lancien.cowblog.fr/images/Caricatures3/8262331caricatureporceletsangesetdemons.jpg
























    J’aime bien discuter avec des lecteurs (lectrices), qui n’ont pas le même avis que moi. C’est de la discussion que naissent les idées et elle est toujours bénéfique, car même si on ne change pas forcément d’avis pour autant, au moins on l’enrichit.
    Par contre j’aime moins les personnes qui ne font que critiquer et cela de manière à peine polie.
   
    J’ai reçu un mail d’une personne (je ne sais si elle est homme ou femme, car trouver le sexe d’un pseudo est aussi difficile que celui d’un ange !), qui me reproche mes articles sur le mariage pour tous, car j’ai osé discuter certains propos assez peu rationnels de certains évêques, qui croyaient que le mariage homosexuel allaient modifier la place de la famille dans la civilisation.(article du 11/1/2013)
    J’ai aussi traité de «coincés» certains couples catholiques (mais j’en connais d’aussi coincés qui ne le sont pas), et j’ai eu le malheur de dire dans un autre article que je n’étais pas croyant (je ne vois pas d’ailleurs le rapport avec le mariage pour tous ??).
    Alors cette personne m’accuse de dénigrer les prêtres, me promet les feux de l’enfer et ne comprend pas que quelqu’un qui a reçu une éducation scientifique puisse tenir de tels propos, la science amenant à admirer ce qu’a fait le créateur de l’univers.
    J’ai eu aussi l’audace de dire que la religion catholique n’était pas la seule vraie, vis à vis de l’islam et de la religion hébraïque.
    J’avoue que cela m'a laissé perplexe.

    Je n’ai jamais dénigré les prêtres et j’ai même de l’admiration pour certains.
J’ai connu un prêtre ouvrier qui était un homme extraordinaire (mais assez peu apprécié des notables catholiques du coin, car il avait son franc-parler), et il y a des prêtres qui sont de remarquables scientifiques. Seulement ceux là ne dénigrent pas Darwin et considèrent Adam et Eve, comme une belle légende de contes pour enfants.

    Je ne sais pas si cette personne s’est beaucoup penchée sur les autres religions. J’ai eu parmi mes proches des personnes de religions musulmane et hébraïque, des protestants, des athées.  D’une part en discutant avec eux, je ne vois pas ce qui pourrait dire qu’une des religions est plus crédible qu’une autre (elles sont toutes issues de croyances et coutumes plus anciennes), et d’autre part toutes ces personnes me semblaient aussi respectables au plan moral. Je pense que la conduite de chacun est plus le fait d’une éducation que de la religion, celle-ci quelles qu’en soient les croyances pouvant faire partie de cette éducation. J’ai moi-même été élevé dans la religion catholique et je ne m’en porte pas plus mal et cela m’a apporté sûrement  à l’époque.

    Mais venons en à la science, car là, je ne suis pas du tout d’accord avec les assertions de mon interlocuteur, (que je ne cite pas intégralement, car elles sont à peine polies).
    Certes le devenir de la conscience d’un humain après la mort est une question métaphysique (toutefois les nègres et les indiens n’avaient autrefois pas le droit de posséder une âme et les animaux non plus : les possesseurs d’une âme me paraissent plus prétentieux que les scientifiques ! Que dire alors de l'âme des martiens ?).
    On peut, soit renoncer à répondre à la validité de cette question, soit y répondre en y croyant aveuglément, mais on ne peut imaginer ni raisonnement, ni expérience, qui nous renseigne à ce sujet, et je ne pense pas que la science puisse jamais trouver un chemin vers cette connaissance.
    Prenons un autre exemple : y a t’il d’autres êtres dans l’univers.? Je ne pense pas qu’on puisse démontrer qu’il n’y en a pas. Mais la probabilité qu’on arrive à démontrer qu’il y en a, est infinitésimale. Mais c’est une question d’exploration de l’univers et donc les progrès scientifiques permettent néanmoins espérer de pouvoir peut être y répondre un jour. Pour cela il suffirait qu’on arrive à rencontrer d’autres êtres ou types d’intelligences, mais pour être sûr qu’il n’y en a pas, il faudrait avoir exploré tout l’univers !!!
    Effectivement cette incertitude fait qu’actuellement, nous sommes au niveau des croyances dans ce domaine.
    On ne peut répondre à une question scientifique que de façon rationnelle.
 Eviter de répondre à une question purement métaphysique est aussi rationnel.
Cela dit on ne sait parfois pas si une question est métaphysique ou scientifique, et on se demande s’il faut chercher une réponse ou non. En attendant, on y croit ou non.
    Je suis assez passionné par le fonctionnement du cerveau humain. Actuellement on connaît bien peu de choses, et je ne sais pas si la science en connaîtra tous les détours (comme pour les OVNI), mais je crois que la probabilité de comprendre la substance d’une chose aussi immatérielle que l’âme, est pratiquement nulle.

    Les croyances ne sont donc ni rationnelles, ni objectives; elles sont l'affaire de chacun. On doit donc les respecter, mais si elles imposent des règles, elles en doivent pas déranger ceux qui n'ont pas la même croyance. On ne doit pas vouloir imposer sa croyance aux autres.
    Et la loi de la République, de la Justice? Ce n'est pas une croyance; c'est quelque chose de très rationnel et expérimental : l'ensemble des règles permettant à chacun de vivre en société, sans gêner le voisin (la liberté de chacun s'arrête là où commence celle de l'autre).
    La laïcité, c'est justement ce qui garantit à chacun d'avoir sa propre croyance, sans que les autres veuillent vous imposer la leur.

    Pour le moment je suis donc serein : je souhaite mourir le plus tard possible, mais n’en déplaise à ce(tte) correspondant(e), ce n’est pas par peur de l’enfer. Certes je pense que je serai réduit en cendres et celles ci dispersées dans cet océan de Bretagne que j’aime, mais pour le moment, je continuerai à écrire sur ce blog, sans aucune honte, ni inquiétude pour mon âme, que je n’arrive pas à voir dans ma glace. Mais j'ai mes incertitudes comme tous : je me demande si je dois croire aux Shadocks et aux Gibbies ?.
   

Dimanche 3 novembre 2013 à 8:27

Photos, photos comiques

Suite des affiches publicitaires : aujourd'hui, des vélos :

http://lancien.cowblog.fr/images/Images2/Diapositive10.jpg







http://lancien.cowblog.fr/images/Images2/Diapositive11.jpg






http://lancien.cowblog.fr/images/Images2/Diapositive12.jpg




















http://lancien.cowblog.fr/images/Images2/Diapositive15.jpg







http://lancien.cowblog.fr/images/Images2/Diapositive13.jpg








http://lancien.cowblog.fr/images/Images2/Diapositive14.jpg













http://lancien.cowblog.fr/images/Images2/Diapositive16.jpg







http://lancien.cowblog.fr/images/Images2/Diapositive17-copie-1.jpg



















http://lancien.cowblog.fr/images/Images2/Diapositive18.jpg








http://lancien.cowblog.fr/images/Images2/Diapositive24.jpg

Samedi 2 novembre 2013 à 7:35

Histoires drôles

http://lancien.cowblog.fr/images/Images2/7765039931lacouverturedasterixchezlespictes.jpg

        Savez vous ce qu’étaient les Pictes ?
        Des tribus du nord de l’Ecosse pr&sents avant la conquête par les Romains, et qui ont vécu jusqu’au X ème siècle et ont ensuite fusionnés avec les Gaels. Le picte était leur langue, mais le mot Picte est en fait du latin «picti» qui signifiait «hommes peints». Au XIème siècle ces peuplades se sont rassemblées sous l’appellation «Scott».
        J’ai été voir l’histoire des Pictes sur internet, mais je n’ai trouvé aucune trace d’un dénommé Mac Oloch, nom qui me rappelle mes correspondant(e)s étudiant(e), qui partagent leur logement.
        Vous avez compris : j’ai lu le dernier «Astérix».

        Toute la collection d'Astérix a été lue par toute la famille, mais on a trouvé que les derniers étaient moins bien : les scénarios s'essoufflaient, les blagues étaient moins drôles, les images peu nouvelles
         Alors on attendait avec impatience «Astérix chez les Pictes»
         J'ai été agréablement surpris et je me suis bien amusé à cette lecture.

http://lancien.cowblog.fr/images/Images2/maccoloch-copie-1.jpg         Les personnages sont bien dans la tradition. Le village gaulois n'a pas beaucoup changé et on s'y retrouve en pays de connaissance, mais avec un "fonctionnaire du recensement" romain qui est une trouvaille.
         Et puis on retrouve ce guerrier picte qui arrive, tel Hibernatus, dans un bloc de glace et que le druide Panoramix va ramener à la vie, et qui a attrapé un petit coup de froid aux cordes vocales  : comme dit Obélix : il est "taphone", Mac Oloch.

http://lancien.cowblog.fr/images/Images2/machrobiotic.jpg










        Le scénario est vivant, l'histoire bien menée les personnages ont des noms savoureux, tel le druide des Pictes, Mac Robiotik.
        De nombreux gags , certains nous rappellent les anciens livres, mais la plupart sont originaux et amusants, avec des allusions à notre société moderne.
        Les images sont à la fois classiques et nouvelles. Une place plus grande est faite à des dessins de groupes, et aux femmes, tant gauloises que pictes.
        Par moment la "patte" du dessinateur se voit bien, mais elle est très bonne et finalement on a à la fois l'impression que l'on n'a pas changé de série, mais qu'elle s'est renouvelée agréablement et de façon créative.

http://lancien.cowblog.fr/images/Images2/romains.jpg
http://lancien.cowblog.fr/images/Images2/macbeet.jpg
        Bien sûr il y a toujours les Romains, dans des navires classiques, mais aussi dans des barges de débarquement type 1945, mais en bois. Les pictes sont aussi adroits que les gaulois pour les tabasser joyeusement
        Et aussi un grand méchant Mac Abbeh, au facies horrible.
        Il avait enlevé la fiancée de Mac Oloch, Camomilla, mais Astérix et Obélix vont évidemment la délivrer.

        Mais avec l'aide de qui ?
        Une trouvaille, le gentil monstre du Loch Ness, qui s'appelle AFNOR.

        Bref, si vous ne l'avez pas encore lu, amusez vous bien dans les prochains jours. Il faudra que je le relise pour voir les astuces qu'on ne voit pas à la première lecture, mais pour le moment le livre est la proie de tous mes petits enfants, et ce week-end, de leurs parents bien sûr.

http://lancien.cowblog.fr/images/Images2/afnor.jpg

Vendredi 1er novembre 2013 à 9:17

Politique, économie, religion.

http://lancien.cowblog.fr/images/Images2/01718226430300.jpg

        La télévision n’a cessé de nous parler, ces jours dernier,  de l’indignation soulevée par les écoutes des services secrets américains.
        Personnellement, je trouve cela plutôt amusant, mais très langue de bois.
        Tout le monde a toujours su que les américains intercepten t avec leurs satellites des millions de conversations téléphoniques; ils prélèvent aussi les messages ur les fibres optiques qui traversent les océans.
        Certaines de ces interceptions sont ciblées sur des personnages influents, notamment politiques, et sur de grandes entreprises concurrentes (notamment EADS).
        D’autres sont systématiques et relativement aléatoires, et de gros ordinateur recherchent dans ces messages des mots clés et s’ils les trouvent, le message est alors mis de coté, analysé plus finement et éventuellement lu par un humain.
        Tous les services secrets de tous les pays font cela, mais évidemment, ils n’ont pas la puissance des appareils de transmission et des ordinateurs américains.
        La lutte contre le terrorisme est un des buts, mais aussi une excuse pour camoufler un espionnage politique et surtout technique et économique.
    Toutes les entreprises françaises importantes, les services d’Etat qui ont une certaine responsabilité ont souvent vu des tentatives d’intrusion dans leurs réseaux informatique, des américains, des chinois et des russes et parfois d’autres nations même européennes;

        Alors finalement ce n’est pas cela qui est reproché aux USA, on le savait déjà, mais ce qui n’est pas «politiquement correct», c’est que cela se sache !

        Evidemment intercepter les messages personnels d’Angéla Merkel sur son téléphone portable, c’est pousser un peu loin le bouchon, alors c’est un bon prétexte pour piquer sa crise devant les médias, qui eux aussi, font semblant d’être outrés.
        C’est du cinéma pour l’opinion publique.
       
        «Panem et circences» disaient les dirigeants romains.
    Là nous avons notre circenses, les jeux du cirque des médias et des politiques, mais malheureusement, on s’occupe peu du panem : le chômage et les pauvres qui crèvent de faim.
    Ce n’est pas assez sensationnel pour la plupart des journalistes.

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | Page suivante >>

lancien

sortir de la tristesse

Créer un podcast