http://lancien.cowblog.fr/images/Images2-1/Unknown-copie-10.jpg

    J’ai connu sur ce blog, beaucoup de jeunes qui ont passé un ou deux ans de leur vie à bachoter pour essayer de réussir le concours de PCEM1 qui donne accès aux études médicales. Presque tous avaient eu une mention bien ou très bien au bac S, mais les places sont chères, 1/7 à 1/10 selon les facs de médecine. En deux ans seuls 20% des étudiants peuvent poursuivre les études de médecine et 27% celles de pharmacie; d’autres peuvent heureusement suivre ensuite les études de dentiste ou sage-femme.
    Certains ont été reçus : ce n’étaient pas forcément les meilleurs, d’autres recalés et ce n’étaient pas forcément les moins bons. Je ne suis pas sûr que certains reçus aient eu la vocation de médecin, et à l’inverse, certains qui voulaient se consacrer à soigner et sauver autrui ont perdu ces deux années et ont dû s’orienter vers des facs de biologie.
    Basé uniquement sur du bachotage, faisant une part trop grande à la mémoire et à la facilité d’apprendre par coeur, ce concours est, de l’avis de tous, inefficace et injuste. De plus il est très inégalitaire : 75% des reçus sont issus de familles très aisées et 7% seulement de familles modestes, qui ne peuvent leur payer des cours privés complémentaires et payants.
    Enfin ce concours favorise l’individualisme : plus on travaille seul, mieux on réussit !

    Alors ceux qui réussissent passent alors en deuxième année et là vont vraiment commencer des études de médecine : certes le travail est toujours dur, beaucoup à mémoriser, mais il y a les travaux pratiques, quelques malades, la vue du sang, quelques gestes du niveau d’infirmier. Certains le supportent mal et renoncent.
    De plus le métier en hôpital est un travail d’équipe, et les étudiants ne savent pas ce que c’est.

    Je crois que l’on a enfin pris conscience de cela et de nouvelles méthodes, un nouveau concours vont être  partiellement ou complètement essayées dans certaines fac : Paris Descartes, Diderot et 13; Angers, Rouen, Saint Etienne et Strasbourg.

    Qu’est ce qui change ? Ce n’est pas encore très clair, mais, à terme, le consours de P1 disparaîtra et les étudiants feront une licence de sciences de la vie, les sciences de l’ingénieur ou les sciences humaines, couplés pendant 3 ans avec des cours de biologie, d’anatomie, de médecine, pendant 3 ans.
    Des stages en hôpitaux seraient organisés également pendant ces années.
    Les futurs médecins seront recrutés en deux mouvements, en fin de L1 et fin de L2, notamment grâce à des entretiens oraux et évidemment en fonction aussi de leurs notes.
    Le pourcentages de reçus sera toujours faible, mais au moins, les recalés n’auront pas perdu deux années et auront, en fin de parcours une licence. Par ailleurs certains s’apercevront au cours des stages qu’ils ne sont peut être pas aptes psychologiquement à soigner des malades ou des accidentés.

    Mais il est difficile de trouver une documentation claire sur ces réformescar la coexistence de deux voies différentes pendant quelques années risque de compliquer sérieusement les choses.
    Il y avait déjà eu une étude en 2009 par la commission Bach, qui préconisait certains aménagements :
http://www.anemf.org/accueil/2-non-categorise/826-la-reforme-de-la-pcem1-par-la-commission-bach-.html
    Il sembles que les diverses fac citées auraient des formations différentes à titre de tests, et intégreraient par cette voie 5 à 30% des candidats. Cette phase d’essai devarit, semble t’il durer 6 ans.
    Les documents les plus clairs que j’ai trouvé sur cette réforme sont :
http://www.e-carabin.net/showthread.php?119673-Supprimer-la-P1-la-fac-d-Angers-ose-!
http://www.letudiant.fr/educpros/actualite/licence-sante-les-7-experimentations-publiees-au-journal-officiel.html

    Les commentaires éventuels sont aussi parfois intéressants..

    Je ne suis pas qualifié pour juger ces réformes, mais je trouve que ce serait bien si le recrutement des médecins n’était plus fondé sur l’échec de la majorité des postulants.

Nota : pour mes lecteurs qui ne connaissent pas les modalités des études de santé, vous pouvez lire un document très clair et succinct sur :
http://www.letudiant.fr/etudes/secteurs/medecine_.html