Vendredi 10 juin 2016 à 8:54

Notre cerveau : intelligence; langage

On ne naît pas intelligent, on le devient par apprentissage au cours de l'éducation et de l'instruction.
http://lancien.cowblog.fr/images/Caricatures4/images-copie-1.jpg

     J’ai souvent dit dans mes articles que le cerveau des adolescents n’était pas mature et que cela les entraînait à ne pas mesurer l’impact de leurs décisions et à prendre des risques dangereux.
    On constate également qu’à cet âge, les adolescents sont souvent stressés, anxieux et certains vont jusqu’à la dépression ou l’anorexie.

     Deux imperfections existent dans leur cerveau :
        - d’une part le cortex préfrontal n’est pas mature et ses structures ne sont pas définitives. L’expérience insuffisante n’a pas encore fait aboutir les liaisons entre neurones nécessaires à de bonnes prises de décision, en anticipant sur leurs conséquences.
        - d’autre part les liaisons entre le cortex préfrontal et le cerveau émotionnel ne sont pas suffisamment rapides, la myélinisation des axones qui accroît la vitesse de transmission de l’influx n’étant pas terminée.

     En fait des chercheurs ont découvert d’une part en pratiquant des IRM sur des ados et d’autre part en étudiant la génétique de souris que cette maturation se faisait sous le contrôle de certains neurotransmetteurs qui sont des endo-cannabinoïdes, produits par le cerveau (notamment l’anandamide), qui ont des récepteurs spécifiques. Intervient aussi une enzyme qui dégrade l’anandamide, pour éviter son excès.
     Or à partir d’une douzaine d’années, le taux de cette enzyme diminue, alors que lea quantité de cannabinoïdes et de ses récepteurs augmente, ceci sous l’effet de l’expression d’un gène
     Tous les jeunes ne sont pas « égaux », car l’expression de ce gène est plus ou moins importante. Il s’ensuit que la maturation du cerveau peut être plus ou moins rapide, et que la période d’adolescence peut donner lieu à des prédispositions différentes à l’anxiété, voire à la dépression.
    En effet, le cortex préfrontal n’étant pas arrivé à maturité de même que la communication avec le cerveau émotionnel, ces jeunes sont davantage soumis aux centre amygdaliens pour leurs décision et donc elles sont beaucoup plus émotionnelles, et moins logiques et rationnelles. Les centres amygdaliens gèrent en outre l’anxiété, et leur sur-fonctionnement augmente le stress.
 
     On peut aussi penser que l’usage de cannabis,par des jeunes de moins de 20 ans, risque de rentrer en compétition avec lkes cannabinoïdes endogène et risque donc de perturber la maturation du cerveau et de la retarder.
     Cela explique notamment que les jeunes qui consomment régulièrement du cannabis mettent plus longtemps à devenir adultes, sont beaucoup plus anxieux et soumis aux émotions et pulsions, voire même que le développement de leur attention, de leur mémoire et de leur intelligence souffre de ce retard de développement du cortex préfrontal et des communications à haute vitesse avec le cerveau émotionnel.

Mercredi 8 juin 2016 à 8:56

Oiseaux

J'avais publié l'an dernier des photos prises par l'une de mes filles dans l'étang Colbert au Plessis Robinson. Elles nous montraient deux petits cygneaux qui venaient de naître, puis grandissaient, sous la surveillance de leurs parents.
`         Les parents sont partis en migration cet hiver, vers le sud, mais ils sont reenus en mars, ont réparé le nid et six petits cygneaux sont nés sur 7 œufs.
          Ma fille a repris quelques images de la nouvelle couvée. :

http://lancien.cowblog.fr/images/Animaux6/DSC07258.jpg


















http://lancien.cowblog.fr/images/Animaux6/DSC07261.jpg














http://lancien.cowblog.fr/images/Animaux6/DSC07262.jpg














http://lancien.cowblog.fr/images/Animaux6/DSC07264.jpg













http://lancien.cowblog.fr/images/Animaux6/DSC07265.jpg

Lundi 6 juin 2016 à 9:00

Actualité

http://lancien.cowblog.fr/images/Architecturemaisons/capsuleshotel9h.jpg
  Vu mon âge (84), je ne me déplace plus à l’étranger. J’y allais souvent lorsque je travaillais, mais je n’ai jamais été au Japon.
     Je ne connaissais donc pas une catégorie très spéciale d’hôtels, qui pourtant date de 1970 ) Osaka, les « hôtels capsules ».
Ce type d’hôtellerie n’a pas rencontré de succès à l’extérieur du Japon bien que quelques uns de ce type d’hôtel, existent par exemple à Londres et à New York et bien sûr, en Asie.
     En quoi consistent ils ?
 
     Ce sont de minuscules chambres, au maximum 2m X 2m X 2m; une boîte en plastique en quelque sorte. Il y a juste la place d’un  lit, et d’une petite tablette pour poser un microordinateur, un écran plat de télévision au mur ou au plafond et une radio-réveil; une minuscule étagère pour mettre ses vêtements et des objets de première nécessité.
    La « boîte » est évidemment climatisée, mais il ne faut pas souffrir de claustrophobie pour y loger.
Les bagages restent à l’extérieur dans des casiers à la réception, de même que vos chaussures extérieures.
La salle de bain et les wc sont communs, et y a souvent des bains ou saunas publics, une salle de télévision et un lieu de restauration.
On vous fournit souvent un pyjama japonais, des chaiussons et des objets de toilette.

La taille de ces hôtels est très variable, 50 à 800 capsules, rangées les unes à coté des autres le long d’un couloir
        En général elles ne sont destinées qu’à une seule personne et les quartiers de capsules des hommes et des femmes sont séparés. Dans certains cas il y a même deux rangées de capsules l’une au dessus de l’autre.
     Toutefois dans certains hôtels capsules occidentaux on trouve des capsules avec un lit à deux places.
Le prix d’une nuit est de 20 à 30 €.

     Les clients de ce type de chambres ne sont pas des clients ordinaires. Ce sont, la plupart du temps des homme qui ont quitté trop tard leur travail pour rentrer chez eux, ou ayant eu une soirée trop arrosée pour conduire un véhicule, ou alors en transit dans un aéroport ou ayant raté leur train. Quelques personnes viennent aussi y faire une sieste !!

    Les quelques photos ci dessous vous donnent une idée des lieux de divers hôtels capsules. J’avoue que cela ne me tente guère, car même si je ne suis pas claustrophobe, j’aurais un peu l’impression d’être dans un cercueil.

http://lancien.cowblog.fr/images/5e73965c1a75457e.jpg












http://lancien.cowblog.fr/images/Architecturemaisons/10316994capsulehotelanshinoyadoshinjukujapon.jpg











http://lancien.cowblog.fr/images/Architecturemaisons/10316999hongkongkaitekihotelvietnam.jpg




























http://lancien.cowblog.fr/images/Architecturemaisons/10317003thecubehostelbangkokthailande.jpg














http://lancien.cowblog.fr/images/Architecturemaisons/asleepinacapsulehotel.jpg

Samedi 4 juin 2016 à 9:39

Sciences et techniques

http://lancien.cowblog.fr/images/Sciences2/articlesiemensspider7.jpg

       J’ai déjà fait plusieurs articles sur les imprimantes 3D, notamment les imprimantes simples et pas chères le 1er juin 2014
       L’impression « 3D » est un ensemble de techniques dans lesquelles la fabrication d’objets n’est pas réalisée par moulage ou par enlèvement de matière d’un bloc (usinage), mais par un apport de matière progressif, couche par couches, ces couches étant très fines. Le terme imprimante est inexact.  En fait c’est par analogie avec les imprimantes à jet d’encre qui déposent progressivement des gouttes sur la feuille, mais dans l’imprimante 3D, c’est un fil plastique de faible épaisseur en semi fusion qui est déposé.
De même que sur une imprimante vous envoyez le dessin à exécuter (ou celui des caractères), de même il faut avoir pour utiliser l’imprimante 3D, une description numérique de la pièce dn 3D dans l’espace, plan par plan.
     L’imprimante dépose du plastique à partir d’un filament préalablement fondu dans une tête d’extrusion chauffante.(un peu comme dans les pistolets à colle).
     La tête se déplace horizontalement et dépose une première couche de l'objet désiré sur le plateau d'impression. Un déplacement vertical permet de passer à la seconde couche et ainsi de suite.

      J’ai lu des articles sur de nouvelles machines 3 D aux formes bizarres, qui ne travaillent pas seules mais « en groupe ». Elles ont été étudiées par la société allemande Siemens. Ce sont des « araignées 3D).
      Chaque araignée fabrique uniquement une petite portion d’une pièce plus large, et une autre araignée en fabrique une autre partie. Il faut donc que leurs actions soient coordonnées, et les araignées se déplacent et communiquent entre elles et sont équipées de caméras et de scanners 3D afin d’interpréter au mieux leur environnement.
      Elles sont capables de se déplacer sur la pièce aux formes diverses, mais en cas de difficulté, peut transférer une partie de son travail à une autre araignée. Elle eput aussi décider de se mettre en pose pour recharger ses batteries.
     Comme les araignées ces imprimantes ont huit pattes articulées autonomes et elles sont suivies d’un robot distributeur de filament.
     Mais ces imprimantes araignées ne construisent pas seulement couche par couche un objet massif. Elles savent aussi tirer des fils, comme leur modèle animal et créer ainsi des structures « fil de fer »
http://lancien.cowblog.fr/images/Sciences2/festo3dcocooner2.jpg
   
    Le travail le plus complexe a été de mettre au point le logiciel de déplacement des araignées et celui qui coordonne leurs travaux communs.
    je n’ai malheureusement pas trouvé de renseignement sur le prix de ces « bestioles » Ce ne doit pas être bon marché vu leur complexité et leur équipement sophistiqué.

http://lancien.cowblog.fr/images/Sciences2/110594972o.jpg

Jeudi 2 juin 2016 à 10:56

      J'habite à coté de la ville de Sceaux dans laquelle il y a beaucoup de villas et dans leurs jardins de superbes glycynes . Il y en a des bleues, les plus courantes, des blanches et même quelques glycines japonaises mauves :

http://lancien.cowblog.fr/images/Fleurs4/glycine.jpg
























http://lancien.cowblog.fr/images/Fleurs4/glyblanche.jpg






































http://lancien.cowblog.fr/images/Fleurs4/glycine1.jpg






























      Mais l'une des plus belle est celle de la mairie, dont une de mes filles a fait quelques photos :

http://lancien.cowblog.fr/images/Fleurs4/glysc1.jpg








http://lancien.cowblog.fr/images/Fleurs4/GlySC2.jpg













































http://lancien.cowblog.fr/images/Fleurs4/glySC3.jpg





























http://lancien.cowblog.fr/images/Fleurs4/GLYSC5.jpg









































http://lancien.cowblog.fr/images/Fleurs4/GLYSC4.jpg

<< Page précédente | 1 | 2 | Page suivante >>

lancien

sortir de la tristesse

Créer un podcast