Samedi 27 janvier 2007 à 8:34

Relations avec nos parents, famille



    Je viens de faire cinq articles sur les rapports entre vous, mes jeunes correspondant(e)s et vos parents.

    Je voulais d'abord faire le constat de ce que j'avais remarqué, à votre contact, depuis deux ans.


    Maintenant j'aurais voulu vous donner un peu la parole, pour que vous me laissiez des commentaires ou que vous m'écriviez si votre avis est trop personnel pour être mis à la vue de tous.

    Deux questions me préoccupent,  qui s'adressent à tous :

    Avez vous à votre avis des échanges suffisants avec vos parents. Vous écoutent ils, cherchent ils à vous comprendre, faites vous l'effort nécessaire pour communiquer, et vous connaissent ils et vous comprennent ils vraiment ?
    Si la réponse n'est pas entièrement positive, pourquoi cette déficience?

    Vos parents, à votre avis, sont ils vis à vis de vous trop laxistes ou trop sévères (ou les deux selon les circonstances). ? Ont ils la même attitude vis à vis de vos frères et soeurs éventuels. Souffrez vous beaucoup de la “liberté” (ou du manque de liberté), que vous avez dans divers domaine ? (si surprenant que cela paraisse, trop de liberté peut être aussi traumatisant que pas assez).
    Mais quelle est votre attitude dans votre démarche - naturelle et obligatoire pour un adolescent - de découverte et d'acquisition de son autonomie et de ses responsabilités. (essayez d'être sincères et de vous mettre en question !)

    Je ne traite pas dans cet article, des parents qui ne s'entendent plus, des cas de divorces, des situations difficiles et douloureuses.
    Ne croyez pas que je les ignore, mais si vous êtes dans de telles circonstances, que vous en souffriez et que vous vouliez en parler, je ne pense pas que ce soit par des commentaires qu'il faille le faire, car c'est difficile à exposer de façon concise et aux yeux de tous.
    Ecrivez moi dans “lui écrire” et je vous donnerai mon adresse électronique, pour que nous puissions correspondre.

Par Sorrow le Dimanche 28 janvier 2007 à 17:15
2000 caractères ne vont pas suffir pour parler de ma relation avec mes parents je le crains malheureusement et un mail ressemblerait déjà plus à un livre qu'à autre chose!....De plus je ne fais peut-être pas partie de la catégorie que vous souhaitiez interroger et pourtant autant dire que les relations qu'on entretien avec nos parents sont déterminantes pour notre évolution personnelle, sociale, relationnel et surtout affective!...Cela fait un bon moment que je m'en suis rendue compte et pourtant toutes les tentatives pour entamer le dialogue ou pour changer les choses sont restées vaines...Ca arrive! A 20 ans se rendre compte qu'on a été un peu détruite par sa famille n'est jamais évident et à 30 ne pas s'en remettre devient pathétique!...
J'ai pris du retard dans la lecture d'article, j'ai eu beaucoup de travail et j'ai manqué de temps pour passer!...Déjà pour rédiger qq chose ce n'est aps évident...
Si jamais vous le souhaitez je pourrais vous raconter...peut-être pourrez vous m'aider....
Par contre je serai fortement intéressée de savoir (toujours sous couvert d'anonymat des personnes, de savoir quelles sont les relations de jeunes avec leurs parents....si j'ai le droit d'avoir un résumé....
Merci par avance
Bises
Emmanuelle
Par Le-Chat-De-Chester le Jeudi 8 février 2007 à 14:51
dites, j'aimerais juste savoir si vous avez des correspondant(e)s qui sont également touchés par le "problême" des "enfants du milieux" ? (comme je me sens pitoyable et...nulle en posant cette question :s )
Par little-slug le Lundi 22 août 2011 à 0:27
Répondre à toutes les questions, c'est un peu compliqué dans un commentaire, mais je peux répondre partiellement. Tout d'abord, je n'ai plus aucun contact avec mon père, chez qui vit mon petit frère, et je vis avec ma mère, son copain et mon demi-frère.
Je n'ai pas l'impression d'avoir une mère stricte, bien au contraire. Parfois je la trouve un peu laxiste comme tu le dis, et parfois quand je me dis ça j'ai l'impression de ne pas être une ado "normale". Par exemple lors de mes sorties, elle me donne toujours de l'argent alors que parfois, je n'en ai pas besoin. J'ai beau le lui dire elle ne veut rien entendre. Elle ne me refuse presque jamais rien, même si je ne demande jamais la lune.
Quant à la relation que j'ai avec elle, comme je l'ai déjà dit dans un autre commentaire, elle est plutôt bonne. Très bonne même. Je ne me souviens pas de notre dernière "dispute". Pourtant, même si dis comme ça et au regard de l'extérieur on pourrait dire que nous sommes "complices", j'ai l'impression que son copain me "vole ma mère"... Je sais que sans lui, on aurait une autre relation mère/fille. Pourtant je l'adore, son copain, et on s'entend super bien. Je me sens un peu égoïste parfois en pensant ça...
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://lancien.cowblog.fr/trackback/1566866

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

lancien

sortir de la tristesse

Créer un podcast