Samedi 24 mai 2008 à 8:35

Enseignement, école, fac



    Les articles sur l'enseignement que j'ai faits m'ont valu pas mal de mails, beaucoup plus modérés que je ne pensais.

    Je voudrais répondre à certains d'entre eux.

    Vous avez eu l'air étonné que je trouve différent l'enseignement au lycée et celui en entreprise à des adultes, et vous me demandez quelles sont ces différences.
   
    D”abord au niveau des “élèves”
    En entreprises, les personnes qui viennent suivre une formation continue, le font pour ensuite mieux faire leur métier ou parce que ce stage est exigé pour qu'ils puissent avoir une promotion. Elles sont donc très motivées, viennent pour apprendre, sont attentives et travaillent.
    Il est donc facile d'intéresser l'auditoire et si certains ont parfois envie de redevenir potaches, il est très facile de recapter leur attention. Le professeur peut donc se consacrer entièrement à sa tâche d'enseignement.
    D'ailleurs l'enseignement est beaucoup plus “interactif” qu'au lycée, les “élèves adultes” posant toutes sortes de questions pour que le professeur compléte leurs connaissances en fonction de leurs besoins particuliers.

    Par contre cela a une contrepartie pour vous enseignant.
    D'abord les personnes qui viennent à ces stages sont de niveau assez divers, ayant une formation de base et des parcours professionnels différents. D'autre part ils appliqueront ce que vous leur apprenez dans des postes de travail différents.
    Vous serez donc amené en début de stage, à évaluer vos interlocuteurs et à faire des rappels, les plus courts possibles pour que tous puissent suivre. Puis chacun ayant une attente différente de faire un suivi individuel et souvent de consacrer du temps chaque soir après votre intervention, à écouter l'un ou l'autre pour lui fournir des compléments. En général on prend un  repas avec eux et là encore les discussions sont intéressantes et utiles.
    Surtout vous avez en face de vous des gens qui connaissent déjà en partie le sujet et surtout qui, sachant qu'ils allaient en stage, et voulant réussir ont fait avant de la documentation, même s'ils ne l'ont pas bien assimilée.
    Alors on va vous poser toutes sortes de questions,
    - soit pour connaître ce qu'est la “réalité physique”  qui se cache derrière un calcul théorique (et dans certains domaines comme la physique des particules, ce n'est pas évident), 
    - soit très pratiques sur les applications et la façon de s'y prendre dans la vie de tous les jours, par exemple dans un stage de management des équipes, et dans de tels domaines la “réalité” est plus complexe qu'en mathématiques.
    - soit parce qu'ils ont soif d'apprendre et sont plus spécialisé dans un domaine particulier et on vous demande d'expliquer des détails “pointus” et extrèmement divers de l'un à l'autre.

    L'enseignant à des adultes doit beaucoup plus maîtriser et dominer son sujet car on lui demande toujours beaucoup plus que le strict programme du stage.
    Il m'est souvent arrivé devant une question difficile de donner une première réponse, de dire que j'allais encore y réfléchir et de compléter le lendemain en ayant regardé de la doc et en ayant réfléchi le soir à la question.
    D'ailleurs les stagiaires apprécient en général  que le prof ait des limites et le reconnaisse, mais qu'il puisse aussi y faire face et finalement prendre en considération leurs demandes personnelles.
    L'enseignement aux adultes, c'est plus qu'un cours, c'est un dialogue et ce qui est intéressant c'est d'une part que c'est différent à chaque fois, et que d'autre part vous apprenez à connaître vos élèves et à avoir avec eux un échange.
   
    Et en définitive je pense que j'ai moi même appris beaucoup plus en tant que professeur qu'en tant qu'elève, car cela vous oblige à répondre à des questions que vous ne vous seriez jamais posées, à aller au fond des choses pour pouvoir y répondre, et donc à perfectionner encore plus vos propres connaissances théoriques et pratiques.
    Cela demande beaucoup de travail, (surtout quand c'est en plus de votre propre métier), mais un travail passionnant et cela vous permet ensuite de mieux faire votre propre métier.

Par mamour44444 le Samedi 24 mai 2008 à 8:56
joli conclusion tellement vraie
Par kaa le Samedi 24 mai 2008 à 11:26
J'ai eu la chance d'animer des stages adultes lors de la mise en place de l'informatique dans les collèges et je dois dire que le public enseignant n'est pas forcément toujours le meilleur ...
Quant l'enseignant devient élève, il a subitement d'énormes exigences envers l'enseignant ...

à méditer ...
Par planete-De le Vendredi 30 mai 2008 à 9:05
Mon mari est actuellement en formation .Nous constatons qu'une majorité des élèves (tous adultes) passent plus de temps à jouer à des jeux videos sur internet qu'à travailler pendant les heures d'autoformation ... Ils arrivent en retard ,partent en avance , prennent des pauses à rallonge !Mon mari , pour qui cette formation est très importante a du mal à le comprendre ...
C'est vraie que logiquement les adultes devraient être plus motivés... mais il y a de plus en plus d' "enfultes" il me semble !!!
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://lancien.cowblog.fr/trackback/2570970

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

lancien

sortir de la tristesse

Créer un podcast