Vendredi 29 janvier 2016 à 9:03

Psychologie, comportement

 http://lancien.cowblog.fr/images/Images3/mediasociaux.jpg

     Vous avez sûrement  vu un chat observer un oiseau ou une souris, avec son instinct de chasseur. Son regard est fixé sur l’objectif, son attitude immobile et tendue. Son attention est occupée à plein par sa proie.
    L’homme préhistoriques avait sûrement des attitudes voisines à la chasse, car sa survie en dépendait. Mais aujourd’hui ce n’est plus le cas
    Pourtant  nous avons toujours besoin de nous concentrer, pour exécuter des tâches manuelles, mais surtout intellectuelle ou pour comprendre autrui et bien communiquer.
    Mais il nous arrive parfois d’être distrait de ne pouvoir nous concentrer sur ce que nous voulons faire, soit par manque de volonté, soit parce qu’une idée nous obsède.                                                                                                                                                                                        

    Il est certain qu’aujourd’hui, bien plus qu’il y a 50 ans, nous sommes beaucoup plus sollicités par de nombreux événement, dont la plupart n’ont que peu d’intérêt, mais qui nous accaparent : publicités, mails, téléphone, SMS? mouvements dans l’environnement.
    C’est encore pire si nous nous laissons entraîner à rêvasser au lieu de nous obliger à écouter ou à réfléchir. C’est une lutte d’influence permanente dans notre cerveau, entre notre volonté et cet environnement.
    De nombreux échecs scolaires sont dus à ce manque d’attention.

    Il existe de nombreuses méthodes pour essayer de conserver notre concentration.
    D’abord nous protéger des distractions : éteindre le téléphone, débrancher la messagerie, ou se forcer à ne pas répondre. Ne pas écouter de la musique violente ou avec des paroles, en travaillant….
    Ne pas faire plusieurs tâches à la fois : ne pas écouter la radio en travaillant Ne pas réfléchir à plusieurs problèmes distinct en même temps …
    Ne pas alternes tâches rapidement (zapper), car il faut à chaque fois « recharger » en mémoire les paramètres et le processus.
    Faire des poses toutes les 30 minutes (il suffit d’une minute) pour reposer le cerveau et bouger (faire quelques pas), pour décontracter le corps.
    Choisir ses horaires; bien sûr c’est personnel, mais en général, on n’est pas opérationnel avant une bonne douche et le petit déjeuner, on est un peu somnolent pendant une heure après le repas de midi, et on  est fatigué en fin de soirée.
    Surtout la mémoire est bien plus disponible le matin qu’en fin de journée, car elle s’est débarrassée des souvenirs superflus pendant le sommeil.
    L’humeur est également une chose importante. On est plusattentif quand on est heureux que lorsqu’on est préoccupé. Alors pensons plutôt aux idées positives qu’au négatives, essayons d’être optimistes.

    Notre attention a une certaine intensité : elle doit être en alerte pour saisir des phénomènes, pour interpréter nos sensation.
    Elle doit rester vigilante et ne pas diminuer de façon importante tout au long de la tâche à accomplir.
    elle doit être sélective et se concentrer sur l’objet ou la tâche, focaliser nos sens et notre réflexion sur l’objectif à atteindre et sur les moyens de la faire et les étapes à franchir.
    Elle doit inhiber ce qui ne se rapporte pas à ce que nous voulons accomplir.

    Beaucoup de jeunes ne savent plus se concentrer. Pourtant cela s’apprend.
    Surtout par l’exercice et les efforts de volonté.
    Mais certains moyens pratiques peuvent aussi être utilisés  pour captiver l’intérêt pour tenir en haleine (poser des questions par exemple) ou pour avoir un cadre de réflexion (listes d’opérations systématique, bien connue des pilotes d’avions).
    Le problème actuel, c’est que l’on n’est pas persuadé que l’attention est nécessaire et qu’elle demande un effort, ce que l’éducation actuelle, ne sait plus apprendre aux jeunes le plus souvent.
Par http://www.pocket-quad-enfant.fr le Mardi 19 avril 2016 à 3:22
c’est moins dangereux et plus rentable !!
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://lancien.cowblog.fr/trackback/3275850

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

lancien

sortir de la tristesse

Créer un podcast