Samedi 9 mars 2013 à 8:33

Politique, économie, religion.

http://lancien.cowblog.fr/images/Divers/afriqueguerre2.gif 

Je vais à nouveau résumer un article du Courrier International, ainsi qu'un article très pertinent , traduit de l'arabe, et que m'a indiqué notre chevrette bien aimée canadienne, à l'adresse suivante :  http://www.tchadactuel.com/?p=8345
 
            Je vous parlais hier du Mali. Ce pays a des frontières avec 7 autres pays africains et le
Niger voisin, un autre pays à l'équilibre précaire, a des frontières avec 5 autres pays.
            Selon "Africa Confidential", les prochaines cibles des islamistes seraient la Mauritanie, avec ses abondantes ressources minérales, puis le Niger, qui possède de l'uranium et du pétrole.
 
            Mais la conséquence la plus grave serait la déstabilisation du Nigeria au sud-est, qui doit prendre le relais de l'Afrique du Sud en tant que première économie africaine et principal foumisseur étranger de pétrole des Etats-Unis.
            Le Nigeria a déjà son propre mouvement d'insurgés islamistes, Boko Haram, qui dispose d'environ 5 000 hommes - voir la carte de l'article d'hier), qui a été armé et entraîné par Aqmi. En 2010, Boko Haram a commis un attentat à la bombe contre les locaux de I'ONU à Abuja, Ia capitale, dans le centre du pays, et lancé des assauts contre des églises et des édifrces gouvernementaux dans des villes du Nord. Mais il n'a pas encore attaqué le Sud, majoritairement chrétien. Il pourrait être à l'origine de l'enlèvement des 7 personnes de la famille française, bien que le lieu de l'enlèvement soit éloigné de ses camps de base et que cet acte n'ait pas été revendiqué.
            Le bruit court que les groupes islamistes se battent entre eux, ce qui expliquerait que les attaques aient surtout été effectuées dans des secteurs musulmans. La majeure partie de cette région d'Afrique adhère traditionnellement à un islam soufiste, qui tolère des pratiques locales et notamment le fétichisme, considérées comme blasphématoires par l'islam wahhabite, plus rigoureux.
 
            Le Tchad semblait en retrait des différents mouvements intégristesmais il a compris qu'il n'était guère à I'abri de la menace, d'autant plus que certains de ses ressortissants, à tort ou à raison, ont été expulsés du Nigeria pour collusion avec Boko Haram.
            Toutes les conditions semblent donc réunies pour que le Tchad se retrouve dans le club peu enviable des pays affectés ou à risque.
            Pendant de longues années, le président du Tchad, Idriss Déby, Musulman, fils d'un berger de l'ethnie Zaghawa, a concentré ses efforts pour faire face aux multiples rébellions, mais il a conclu un accord avec Omar El-Béchir, président du Soudan, dont le pays servait de base arrière aux rebelles tchadiens. Il essaie donc maintenant de faire face aux islamistes des pays voisins.
            Pendant longtemps les monarchies du Golfe ont considéré le Tchad comme le pays du Sahel africain le plus ouvert et le plus propice à la propagation des théories réformistes prônées par les salafistes C’est ainsi que Deby a été un des promoteurs de Boko Haram nigérian, il a été aussi l’intermédiaire entre les financeurs et les groupes djihadistes du Sahel africain en mettant des armes et des téléphones satellitaires à leur disposition ou en fermant les yeux sur le passage des narcotrafiquants par un sanctuaire bien rodé au nord du Tchad.
            Mais le Tchad reste un pays d'Islam modéré et le président Deby n'est pas très religieux, et il est en train de combattre ces mêmes djihadistes qu'il avait soutenu, ce qui n'est pas apprécié par les monarchies du Golfe, qui maintenant s'appuieraient plutôt sur le Soudan..
 
            Le Soudan est dirigé par Omar El-Béchir, ancien général, qui a servi autrefois contre Israël dans l'armée égyptienne, a mené un coup d'état contre le Premier Ministre en 1989 et est président de la république depuis 1993, allié à un islamiste El Tourabi, qu'il a emprisonné en 1999.
            Il est accusé de crime de guerre, crime contre l'humanité et génocide dans le cadre de la guerre civile au Darfour et un mandat d'arrêt international a été lancé contre lui.
            Les pouvoirs politiques économiques et financiers, ainsi que la majorité des terres agricoles, sont concentrés entre les mains d'une "élite arabe", les Shimalis, ne représentant que 20% de la population, mais qui pratique une politique de ségrégation vis à vis des populations noires musulmanes tet des chrétiens du sud du pays.
           Le 30/6/2005, le président Omar el-Béchir, pour fêter le 16e anniversaire de son arrivée au pouvoir par un coup d'État, libère tous les prisonniers politiques soudanais, y compris el-Tourabi qui a repris une certaine influence dans le pays.
            Par ailleurs, le Soudan, est un pays en faillite économiquement, financièrement et politiquement, soutenu en perfusion par les monarchies du Golfe.
            Le Soudan abrite des combattants djihadistes (opposants tchadiens issus du Darfour) qui n’ont pas pu regagner le Mali et il pourrait être un pion dans une tentative de déstabilisation du Tchad.

http://lancien.cowblog.fr/images/Paysages5/soudan.jpg                          Boko Haram est au Nigéria voisin (voir carte de l'article d'hier)
 
            Enfin il ne faut pas oublier, tout à l'est la Somalie, pays corrompu, tombé aux mains aux main des islamistes en 2006, puis repris après une intervention de l'armée éthiopienne, mais en proie ensuite à une guerre civile permanente, malgré l'élection d'un islamiste Sharif Ahmed à la tête du pays en 2009. Le sud du pays est aux mains de rebelles islamistes radicaux.
            En 2011 le Kenya est intervenu dans cette région aux cotés de l'armée somalienne et le sud est en partie libéré.. Mais des attentats, enlèvements et une guerre sourde continuent dans ce pays.          
 
           
Par maud96 le Samedi 9 mars 2013 à 15:53
Par jazz le Dimanche 10 mars 2013 à 11:12
un musical coucou jazz
en passant par ici
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://lancien.cowblog.fr/trackback/3233298

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

lancien

sortir de la tristesse

Créer un podcast