Samedi 26 mai 2007 à 19:11

Le bonheur

Une de mes lectrice “Pétale Noire” m'a écrit ceci à propos du bonheur :

“...Seulement, la définition du bonheur qu'est-elle réellement?
Elle différente pour tous... Car le bonheur pour une personne sans ressource serait de trouver une stabilité dans sa vie alors que pour quelqu'un de très riche, voir son pouvoir s'accroitre....”

    Ce que dit Pétale Noire est juste.
    Toutefois je voudrais nuancer : je pense que la définition du bonheur peut être voisine pour tous, mais difficile à exprimer : disons de façon caricaturale, c'est d'abord ne pas avoir trop d'ennuis et de soucis et ensuite être heureux, avoir de la joie, une existence agréable.
    Mais ensuite ce sont les buts à atteindre qui ne sont pas les mêmes car, comme le dit Pétale Noire”, ils diffèrent beaucoup selon la situation das laquelle nous nous trouvons.

    Un psycho-sociologue américain, MASLOW, a essayé de schématiser cette échelle de désirs en fonction de la situation, en les hiérarchisant. Certes c'est un peu caricatural, mais c'est cependant instructif.   
    Cela s'appelle la “pyramide de MASLOW” que je décrirai dans l'article suivant.

                    La pyramide de MASLOW

    Abraham MASLOW est un psychologue américain qui a étudié, autour de 1940, les comportements humains et a défini une hiérarchisation des besoins, dans le but de comprendre les incitations découlant de ces besoins, des aspirations et attentes correspondantes et de la motivation qu'elles engendrent.
Il considère que notre comportement est fortement  dépendant de notre désir  conscient de croissance, de réalisation personnelles, (matérielle, intellectuelle et sentimentale), ce désir étant une part importante de la “conscience de soi” et à la base de nos motivations.

    Il a imaginé une “pyramide des besoins” (voir article suibvant), qui est admise par tous les psychologues, qui hiérarchise les besoins en plusieurs strates et qui repose sur les principes suivants :
    - un besoin supérieur ne peut apparaitre que quand les besoins inférieurs sont comblés.
    - comme toute pyramide, pour qu'elle tienne  debout, elle doit, à l'origine, avoir une base solide, car une  détérioration de ce soubassement entraînera un  effondrement de toute la pyramide. De même à chaque étage une  anomalie de réalisation aura pour conséquence un  affaissement des étages situés au-dessus.
    - mais une faille étendue et  profonde ultérieure peut, à n'importe quel étage de la  pyramide, avoir un effet destructeur de l'ensemble.    
    - toutefois, la réalité n'est pas aussi statique, et une boucle  existe entre les besoins (les différents étages), la modification à un niveau pouvant entraîner des modifications aux niveaux inférieurs, puis une réorganisation de la pyramide, jusqu'aux niveaux supérieurs.

                    L'approche dynamique :


    La pyramide de Maslow est évidemment un schéma très simplifié et dans la réalité, les divers niveaux réagissent les uns sur les autres et sont partiellement enchebêtrés, du moins sur le plan des interactions.
Maslow représente ces interactions sous forme de deux circuits parallèles en interaction permanente :

        BESOINS                           ASPIRATIONS
                                                   
    Manques                               Désirs

    Besoins primaires                  Besoins secondaires

    Satisfaction vitale                  Plaisir essentiel

    matériels et rationnels            immatériels et irrationnels

*

    Les besoins primaires sont ceux qui doivent être satisfaits en priorité, d'un niveau à l'autre de la pyramide ou à l'intérieur d'un étage.
    Le lien entre les divers niveaux de besoins est  différent selon les personnes et pur une même personne au cours de sa vie..


Par Rhum le Jeudi 14 juin 2007 à 23:38
En voyant tout ces schémas on voit que l'Homme progresse et est heureux ( ou en tout cas s'en rend compte) qu'à travers l'Homme. Mais, "l'Homme est un loup pour l'Homme", ce qui provoque cette oscilation entre nos "hauts" et nos "bas", nos gaietés et nos déprimes, nos montés dans la pyramide, et nos descentes.
Par Rhum le Jeudi 14 juin 2007 à 23:39
C'est mon point de vu bien sur !
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://lancien.cowblog.fr/trackback/1938987

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

lancien

sortir de la tristesse

Créer un podcast