Samedi 26 mars 2011 à 8:28

Zoologie, botanique, évolution

http://lancien.cowblog.fr/images/Animaux2/humainchimpanze.png

    Les chercheurs sont toujours intéressés par l’impact de l’évolution pour savoir comment ont évolué notre cerveau et notre psychisme.
    Ils recherchent souvent comment pouvaient se comporter nos ancêtres de la préhistoire et ils essaient aussi de voir, puisque nous avons un ancêtre commun, comment ont évolué les grands singes.
    La vie d’un homme seul à cette époque était condamnée. Il fallait s’associer, se grouper pour se défendre et survivre.
    La compétition entre lignées génétiques du temps de nos ancêtres australopithèques reposait doncsur la capacité des individus à former des coalitions. Or cette capacité accélère le processus évolutif: imaginons un individu doué de bonnes qualités physiques et mentales. Il a déjà des chances de passer entre les mailles de la sélection naturelle du fait de ses dispositions, mais cet avantage est renforcé si d’autres humains doués s'allient avec lui.
    Encore faut-il qu'il sache séduire les autres et prouver ses capacités: le langage aurait eu initialement cette fonction d'extériorisation des capacités mentales.

    Examiner la capacité d’association des singes supérieurs a également paru intéressant.
    Les chimpanzés sont de redoutables chasseurs qui s'unissent par groupes de quelques individus pour attraper des singes plus petits qu'eux et les manger. En observant leurs tactiques de chasse, on espère comprendre comment sont apparus les premiers comportements de collaboration dans l'espèce humaine.

    Une expérience réalisée par MichaelTomasello et ses collègues, de
l’Institut Max Planck de Leipzig, montre que les chimpanzés choisissent leurs partenaires en fonction de leur capacité à réaliser une tâche à deux.
    La tâche en question consistait à tirer sur les deux extrémités d'une corde pour rapprocher de la nourriture des barreaux de la cage.
    Après une première série d'essais, les chimpanzés ont été reconduits dans leurs cellules, et l'on a offert à certains d'entre eux la possibilité de choisir un collaborateur, parmi tous ceux qu'ils avaient « testés », pour recommencer l'expérience et obtenir plus de nourriture.
    On leur a donné et montré l’utilisation d’une clé qui leur permettait d'ouvrir les cages et donc celle libérant le partenaire de leur choix.
    Les chimpanzés ont libéré le partenaire qui avait été le plus efficace lors de la première recherche de nourriture.

    Ainsi, les chimpanzés ont un sens aigu de la collaboration et repèrent très vite les partenaires les plus avantageux.
    Comme cette faculté est aussi présente chez l'être humain,il est probable qu’un ancêtre commun à l'homme et au chimpanzé, vivant il y a  environ huit millions d'années, était doté de cet avantageuse faculté, qui leur a permis de subir avec succès l’épreuve de la sélection naturelle.


L'évolutionhttp://lancien.cowblog.fr/images/Caricatures1/dinosaure.jpg

  - 100 millions d'années avant JC


http://lancien.cowblog.fr/images/Caricatures1/elephantcopy.jpg








+ 100 millions d'années après JC



Par LEPENSEURDUJOUR le Samedi 26 mars 2011 à 9:46
L'homme n'est qu'un prétentieux qui veut tout comprendre et tout gérer, il se croit évoluer parce qu'il a un système de pensée différent, mais sont comportement n'a pas changé, à quoi bon comprendre le passé quand on est pas capable de construire l'avenir
amicalement
Claude
Par Yggdrasil le Samedi 26 mars 2011 à 10:24
Moi je pense que c'est utile de comprendre le passé - en même temps, si je disais l'inverse, je ne serais pas en études d'histoire - parce qu'il faut pouvoir assimiler ses erreurs d'autrefois pour ne pas les refaire, et comprendre ce qui a été aussi bon pour l'humanité et son environnement. Nos origines en expliquent long sur nos comportements actuels, je pense que quelque part on se cherche, c'est un peu là le propre de l'homme...
Après, ce n'est pas parce qu'on a la parole, un cerveau, des super PC et la "science infuse" qu'on doit se considérer comme meilleurs qu'une autre espèce.

J'ai toujours bien aimé les cours sur l'évolution en terminale =) c'est intéressant de voir comme de petites mutations arrivées "incidemment" aient pu à ce point faire pencher la balance de l'évolution de l'homme.
Par maud96 le Samedi 26 mars 2011 à 12:33
Une expérience de "préférence sociale" intéressante en effet ... mais puisqu'il s'agit de se mettre en "gang" afin de manger d'autres jeunes singes, et pas des bananes, je ne sais si cette expérience indique la sociabilité ou l'inverse : aucun sens de la solidarité chez nos "cousins" simiesques !
Par Alice-Corporation le Samedi 26 mars 2011 à 17:36
Arg ça me rappelle mes cours que je devrais être en train de réviser. L'étude du comportement animal est très intéressante, et je ne vois pas en quoi l'étudier fait de nous des "prétentieux qui veulent tout comprendre et tout gérer". L'homme étant un animal, étudier son comportement au niveau neurologique peut permettre de mieux comprendre certaines maladies.
Haha sinon je me doute bien qu'il n'y aura pas de tsunami à st laurent, je sais que la centrale a pourtant eu des petits problèmes dans les années 90 et que personne n'en a parlé... donc comme je le disais, vivre dans la peur ne sert à rien, de toute façon à ma petit échelle je ne peux rien faire d'autre que d'attendre que ça se passe en espérant qu'il n'y ait pas de problème à l'avenir. Je suis bien plus inquiète au sujet du centre d'enfouissement situé à deux pas des chez mes parents ^^
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://lancien.cowblog.fr/trackback/3096190

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

lancien

sortir de la tristesse

Créer un podcast