Mardi 10 septembre 2013 à 9:01

Relations avec nos parents, famille

http://lancien.cowblog.fr/images/Images2-1/images-copie-3.jpg

             J'ai eu la chance d'avoir deux frères et une sœur, et, bien qu'ils soient beaucoup plus jeunes que moi, j'ai de très bons souvenirs de notre enfance et nous sommes restés très liés.
            J'ai eu aussi quatre enfants, d'âges proches, qui ont maintenant une cinquantaine d'années, et ils évoquent souvent leurs aventures d'enfance et de jeunesse; ils se retrouvent toujours avec plaisir à Carnac l'été, et sont attachés à cette maison de Bretagne qui leur rappelle leurs vacances d'autrefois.
            Cela m'a donc intéressé de lire des études sur les fratries.
 
            En général ce lien entre frères et sœurs est assez général. il résulte des sentiments et souvenirs de famille, d'amour, d'intimité, de confiance, de cohésion du groupe.
            Les frères et sœurs jouent un rôle important dans la construction du "moi" des membres du groupe, en tant qu'acteurs sociaux, presqu'aussi important que les parents. Mais ce rôle est différent du fait d'une part des âges voisins et parce qu'ils n'ont pas l'autorité parentale. Le fait d'avoir partagé un certain nombre de bêtises est un lien non négligeable.
            La famille est pour l'enfant un modèle important et un terrain d'essai pour les relations interpersonnelles.
 
            Les psychologue ont surtout cherché à étudier si le fait d'être l'aîné, le cadet ou le benjamin, avait une grande influence sur le développement intellectuel et la personnalité des enfants.
            Ces études donnent des résultats assez contradictoires et pas toujours fiables, car un très nombre de facteurs interviennent, et donc l'influence de cette hiérarchie de naissance n'est pas très probante.
            Les résultats sont d'ailleurs différents selon l'âge des enfants objet des études.
            Pour les jeunes enfants il semble que l'âîné ait un développement intellectuel plus rapide, mais il est peu probable que ce soit génétique. Il est simplement plausible que les parents s'occupent davantage de cet enfant unique, au départ et notamment aient davantage de dialogue avec lui, répondant plus facilement à ses nombreuses questions.
            Les enfants suivants jouent davantage entre eux et n'ont pas autant besoin des parents, qui, par ailleurs ont moins le temps de s'occuper de chacun. Par contre, si l'enquête a lieu plus tard, la différence s'est estompée, car les enfants suivants ont profité du contact, de l'expérience, voire de l'aide des aînés.
            Au plan caractère, l'aîné a tendance à être plus obéissant et raisonnable, alors que les suivants et notamment les benjamins, ont tendances à être plus turbulents, plus rebelles. on constate aussi des différences de capacités importantes ou de goûts : par exemple à un aîné intellectuel, succédera un cadet beaucoup plus manuel.
            Il ne s'agit pas de prédispositions génétiques, ni de façons différentes des parents d'élever des enfants, mais simplement la conséquence que chaque enfant doit trouver sa place dans le cercle familial, en concurrence avec ses frères et sœurs. En fait l'aîné ayant certaines aptitudes, le cadet, pour attirer l'attention de ses parents devra en avoir d'autres: par exempel si l'aîné est très extraverti, riant et jouant facilement, ou sortant beaucoup avec ses camarades, le second aura tendance, pour avoir sa place à être moins extraverti, à être intellectuel et à aimer lire dans sa chambre.
            Constatation qui m'a étonné : les benjamins sont moins sévères que les aînés quand ils jugent leurs parents et plus il y a d'enfants, plus les parents sont considérés comme "froids", sans doute parce étant amenés à partager leur temps entre plusieurs enfants.
            Des enfants rapprochés en âge, jugent leurs parents plus proches d'eux que ceux qui ont une différence d'âge plus importantes, sans doute parce qu'il est plus facile aux parents de trouver des occupations communes.
            Le cadet, obligé d'avoir un rôle vis à vis de l'aîné et un autre différent vis à vis du benjamin, développe souvent un sens plus grand des relations sociales et de la diplomatie.
            Les psychologues ont comparé aussi les enfants uniques à ceux de fratries. Contrairement à ce qu'on pourrait croire, ils ne sont pas désavantagés. Sans doute bénéficient ils de moins de contacts, mais ils sont plus habitués aux relations avec les adultes et notamment supportent mieux la solitude. Mais ils regrettent souvent de ne pas avoir eu un compagnon au sein de la famille.
            Bien entendu, il y a aussi, entre frères et sœurs disputes et jalousies. Un enfant (surtout l'aîné), est souvent jaloux à la naissance du plus jeune, qui lui enlève une partie de l'attention et des soins des parents, et il est très important de faire attention à ce que cet enfant ne se sante pas abandonné. Une des solutions est de faire participer l'enfant aux soins du plus jeune, ce qui lui donne un sentiment de responsabilité, un peu comme s'il était son "protecteur".
            Il est normal que les frères et sœurs se jugent, s'admirent mais se critiquent, s'aiment mais se disputent, donnent leurs avis et agissent cependant de façon autonome.
            Il est évidemment important que les parents les traitent le plus possible de façon égalitaire, ou si ce n'était pas le cas (un enfant malade par exemple), expliquent cette nécessité.
            Mais les parents, ayant l'autorité ne recevront pas, comme les frères et sœurs, les confidences dans les moments difficiles et un frère ou une sœur peut être un confident et un consolateur. De plus, en général, la fratrie fait front commun devant des étrangers à la famille qui seraient hostiles.
           
            En définitive, chaque enfant est confronté à conforter sa personnalité d'une part, et jouer un rôle dans la société d'autre part, et la famille est le terrain idéal pour réaliser cet apprentissage entre frères et sœurs.
 
            Un problème important dans notre société actuelle est posé par les familles recomposées de plus en plus nombreuses, et la difficulté pour les parents, de recomposer une fratrie, et de surmonter les jalousies vis à vis du nouveau conjoint d'une part et de ses enfants d'autre part.
Par Noorah le Mardi 21 septembre 2021 à 23:08
https://kittensparadize.com/
https://kittensparadize.com/available-kittens/
https://kittensparadize.com/persian/
https://kittensparadize.com/ragdoll/
https://kittensparadize.com/bengal/
https://kittensparadize.com/british-shorthair/
https://happyfamilypetshome.com/
https://happyfamilypetshome.com/available-puppies/
https://happyfamilypetshome.com/chow-chow-puppies/
https://happyfamilypetshome.com/toy-poodle-puppies/
https://happyfamilypetshome.com/pomeranian-puppies/
https://happyfamilypetshome.com/golden-retriever-puppies/
https://happyfamilypetshome.com/maltese-puppies/
https://kittensparadize.com/
https://kittensparadize.com/available-kittens/
https://kittensparadize.com/persian/
https://kittensparadize.com/ragdoll/
https://kittensparadize.com/bengal/
https://kittensparadize.com/british-shorthair/
https://happyfamilypetshome.com/
https://happyfamilypetshome.com/available-puppies/
https://happyfamilypetshome.com/chow-chow-puppies/
https://happyfamilypetshome.com/toy-poodle-puppies/
https://happyfamilypetshome.com/pomeranian-puppies/
https://happyfamilypetshome.com/golden-retriever-puppies/
https://happyfamilypetshome.com/maltese-puppies/
https://kittensparadize.com/
https://kittensparadize.com/available-kittens/
https://kittensparadize.com/persian/
https://kittensparadize.com/ragdoll/
https://kittensparadize.com/bengal/
https://kittensparadize.com/british-shorthair/
https://happyfamilypetshome.com/
https://happyfamilypetshome.com/available-puppies/
https://happyfamilypetshome.com/chow-chow-puppies/
https://happyfamilypetshome.com/toy-poodle-puppies/
https://happyfamilypetshome.com/pomeranian-puppies/
https://happyfamilypetshome.com/golden-retriever-puppies/
https://happyfamilypetshome.com/maltese-puppies/
https://kittensparadize.com/
https://kittensparadize.com/available-kittens/
https://kittensparadize.com/persian/
https://kittensparadize.com/ragdoll/
https://kittensparadize.com/bengal/
https://kittensparadize.com/british-shorthair/
https://happyfamilypetshome.com/
https://happyfamilypetshome.com/available-puppies/
https://happyfamilypetshome.com/chow-chow-puppies/
https://happyfamilypetshome.com/toy-poodle-puppies/
https://happyfamilypetshome.com/pomeranian-puppies/
https://happyfamilypetshome.com/golden-retriever-puppies/
https://happyfamilypetshome.com/maltese-puppies/
https://kittensparadize.com/
https://kittensparadize.com/available-kittens/
https://kittensparadize.com/persian/
https://kittensparadize.com/ragdoll/
https://kittensparadize.com/bengal/
https://kittensparadize.com/british-shorthair/
https://happyfamilypetshome.com/
https://happyfamilypetshome.com/available-puppies/
https://happyfamilypetshome.com/chow-chow-puppies/
https://happyfamilypetshome.com/toy-poodle-puppies/
https://happyfamilypetshome.com/pomeranian-puppies/
https://happyfamilypetshome.com/golden-retriever-puppies/
https://happyfamilypetshome.com/maltese-puppies/
https://kittensparadize.com/
https://kittensparadize.com/available-kittens/
https://kittensparadize.com/persian/
https://kittensparadize.com/ragdoll/
https://kittensparadize.com/bengal/
https://kittensparadize.com/british-shorthair/
https://happyfamilypetshome.com/
https://happyfamilypetshome.com/available-puppies/
https://happyfamilypetshome.com/chow-chow-puppies/
https://happyfamilypetshome.com/toy-poodle-puppies/
https://happyfamilypetshome.com/pomeranian-puppies/
https://happyfamilypetshome.com/golden-retriever-puppies/
https://happyfamilypetshome.com/maltese-puppies/
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://lancien.cowblog.fr/trackback/3250097

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

lancien

sortir de la tristesse

Créer un podcast