Jeudi 5 septembre 2013 à 7:49

Relations avec nos parents, famille

http://lancien.cowblog.fr/images/Caricatures3/14658443.jpg
         
                 Je poursuis aujourd'hui l'article commencé hier sur le rôle des parents :
 
 
            Apprentissage et éducation :
 
            Il est évident que le rôle des parents est d'éduquer leur enfant, pour qu'il puisse vivre le mieux possible, lorsqu'il sera indépendant et adulte.
            Ce rôle commence dès la naissance; un enfant de 3 mois comprend le sens de "oui" ou "non", probablement plus à l'intonation, que le mot lui même.
            Contrairement à ce que croient beaucoup de parents, l'éducation ne consiste pas à leur apprendre des connaissance (cela c'est l'instruction), mais à donner à l'enfant des habitudes.
            Je vous ai plusieurs fois parlé de l'apprentissage du bébé, grâce à ses essais et au rôle de ses propres centres de récompense, qui lui font découvrir la meilleure façon de faire une action. Les parents peuvent faciliter grandement ces apprentissages basés sur la répétition des gestes et des essais. Marcher, parler, lire et écrire, sont des apprentissages voisins et les parents et grands parents peuvent là aussi, y participer activement, même si maintenant l'habitude est de confier ces tâches aux crèches, maternelles et au primaire.
            C'est pourtant une chose importante que de donner à l'enfant le goût de la lecture, de lui donner l'habitude de la curiosité vis à vis de son environnement. Un enfant intelligent et éveillé, pose de très nombreuses questions, et il ne faut surtout pas les éluder : c'est ainsi qu'on l'éveille au monde et qu'il cultive sa curiosité et prend l'habitude de chercher et de comprendre.
            Un autre rôle, de plus en plus négligé, est de donner à l'enfant, très tôt, des règles de comportement en société et vis à vis des autres, en les lui expliquant clairement, et en lui montrant combien ce serait désagréable pour lui même, si les autres ne respectaient pas ces règles vis à vis de lui. Ce sont ces règles qui lui permettront ensuite de ne pas être en conflit avec autrui, voire avec les pouvoirs publics, et de se faire accepter dans un groupe ou par des amis.
 
 
            Contrôle du comportement de l'enfant et des parents :
 
            Contrôler le comportement de l'enfant c'est réagir à ses actions ou ses paroles et les orienter. En général, on utilise des compliments ou des récompenses lorsqu'on veut l'encourager et on a tendance à le punir s'il a mal fait. Les punitions me paraissent utiles et nécessaires, mais pas n'importe comment.
            J'estime que tout le monde a droit à l'erreur et qu'il ne faut pas sanctionner une erreur, sauf si c'était un action que l'on avait formellement interdite et que l'on s'était assuré que l'enfant avait compris la raison de cette interdiction. Par contre il faut expliquer pourquoi c'est une erreur à éviter. La sanction ne doit intervenir que s'il y a répétition, ou si l'on constate que l'enfant désobéit exprès pour tester jusqu'où il peut aller et enfreindre les consignes reçues.
            j'ai souvent constaté que les ados, que l'on considère comme très rebelles, ne l'étaient pas tellement, mais qu'ils recevaient de nombreuses consignes et interdiction, souvent pas très précises, et dont ils ne comprenaient ni la raison ni l'utilité (car on ne leur expliquait pas) et qu'ils considéraient alors, à tort, comme des brimades.
            Un autre point très important, à mon avis, est l'unité de vues et de comportements des deux parents. Même s'ils ne sont pas toujours d'accord sur les conduites à tenir, cela ne doit pas être perçu par l'enfant et ils doivent se mettre d'accord sur la conduite à tenir avant d'intervenir, pour ne jamais se contredire l'un l'autre.
            C'est même vrai après un divorce, et j'ai constaté combien l'ambiance pouvait être nocive, quand l'enfant, ayant reçu un ordre de l'un des parents, cherchait à obtenir un ordre contraire ou différent de l'autre. Il faut éluder la demande si l'on ne sait pas ce que le conjoint à déjà répondu à l'enfant (ou l'ado), qui peu à peu, sait très bien comment profiter de ces divergences ou méconnaissances.
 
 
            Garder le dialogue :
 
            J'ai souvent constaté que dans les familles d'aujourd'hui, le dialogue était coupé entre parents et enfants
            Certes les parents n'ont pas à étaler leur vie devant leurs enfants, et ils ne doivent pas s'attendre à ce que leurs enfants leur disent tout, notamment en ce qui concerne leurs problèmes sentimentaux.
            Mais ils doivent faire comprendre au jeune, qu'ils sont à l'écoute et prêts à les entendre s'ils en ressentent le besoin. Ils devraient aussi être sensibles à l'humeur et au stress de leurs enfants, et lorsque ceux ci semblent être mal et souffrir, il ne faut pas hésiter à les interroger et leur proposer de les aider. J'ai rarement vu un adolescent en désarroi refuser cette aide.
            Je pense que c'est une habitude à donner aux enfants de venir demander conseil au parents, à condition de ne pas les juger quand ils le font, et de les laisser ensuite, en partie libres de leurs décisions.
 
 
            Favoriser l'autonomie et l'indépendance, développer la responsabilité.
 
            L'ado est partagé entre le désir de liberté et la crainte de ne plus être protégé par le nid familial. C'est toute un apprentissage de faire l'examen d'une situation, de prévoir les conséquences de ses actes et donc de prendre des décisions en connaissance de cause.
            Il est très mauvais de donner à l'enfant l'habitude de tout décider pour lui.
            il faut au contraire l'aider dans cette démarche, le conseiller, lui montrer des aspects qu'ils n'a pas vu, lui apprendre ce dont il n'a pas conscience. Mais même si on l'a beaucoup guidé, voire influencé, il faut au maximum préserver sa liberté de décision, tout en veillant à ce qu'il ne prenne pas trop de risques.
            On peut par exemple lui apprendre à gérer un peu d'argent de poche, mais ne pas lui en redonner s'il a tout dépensé prématurément. Il faut qu'il soit obligé de faire des choix d'utilisation de son budget et au besoin attirer son attention sur les conséquence d'un mauvais choix, mais en lui laissant la responsabilité de sa décision et des conséquences qu'elle entraîne.
            Bien sûr il y a des cas où il faut quand même intervenir et interdire, si l'enfant prenait un risque inconsidéré dangereux.
 
 
            Favoriser la connaissance de soi et le développement du surmoi.
 
             J'ai souvent constaté des jeunes qui ne connaissaient pas leur "moi", qui n'avaient aucune notion de leur personnalité, voire ne s'aimaient pas elles-mêmes, ce qui entraînait des problèmes quant aux décisions qu'elles prenaient et aux relations avec leurs parents et camarades. J'ai souvent résolu des problèmes par une étude en commun avec elles de leurs préférences cérébrales et de celles de leurs parents, amis ou camarades.
            Un autre point important est que des règles, pour être appliquées doivent être comprises et acceptées.
            Il est normal que l'enfant, à qui on a donné un ensemble de règles (comportementales, morales, religieuses ...), ait la possibilité de les discuter, de les accepter ou de les transformer, voire d'en refuser certaines.
            Bien sûr il faudrait que ce ne soit pas, si possible, nuisible pour lui, et donc qu'on l'aide là aussi, au besoin, à appréhender les conséquences de ses choix.
            C'est ainsi qu'il construira ce que Freud appelle son "surmoi", qui est l'ensemble des règles enseignées à l'origine à l'enfant, qui seront ensuite acceptées et appliquées par l'adulte.
 
 
            Choix des amis et camarades.
 
            J'ai constaté une évolution très importante des enfants et adolescents depuis 70 ans (le temps où j'étais enfant).
            A cette époque les modèles pour nous étaient ceux de la famille, principalement des parents et grands parents, puis ceux des professeurs (ou éducateurs).
            Cette référence est sans doute encore vraie pour le jeune enfant, mais elle devient de plus en plus rare à l'adolescence. Avec l'évolution des médias actuelles et de la communication électronique, le travail accru des parents, la montée du chômage et l'importance donnée par les médias aux catastrophes, guerres et méfaits, la société apparaît aux jeunes comme très dommageable, et c'est la société des adultes.
            Il faut dire aussi que les parents ne donnent pas non plus assez souvent, un exemple très positif.
 
            Il en résulte que le modèle des ados n'est plus aujourd'hui leurs parents et professeurs, mais leurs camarades (avec leurs qualités et défauts). Et les parents n'en sont que rarement conscients.
            L'influence des "copains" est donc énorme, tant en bien qu'en très mauvais. J'ai pu constater des catastrophes dues à l'influence de camarades n'ayant pas reçu une éducation suffisante de leurs parents, qui s'occupaient peu d'eux, camarades qui les ont entraînés dans des habitudes et actions dommageables, et notamment l'usage de drogues (notamment tabac et cannabis), l'addiction aux jeux sur ordinateur, voire des actions dangereuses pour la société ou pour eux mêmes, qui les ont fait négliger complètement leurs études, et pour l'un d'entre eux, lui ont valu une condamnation à plusieurs années de prison.
 
           
 
Par JACk-sCEPTikE le Mercredi 11 septembre 2013 à 19:45
Deux articles trèèèèès intéressants :)

Ce que tu dis à propos de connaître son "moi".
Ben je crois qu'on peut l'étendre à une grande partie des jeunes adultes (adulescents).
Peut-être le manque de modèles, je ne sais pas comment l'expliquer de manière "sociologique", mais le fait est là : j'ai l'impression qu'une grande majorité, ne connaissant pas leurs "moi", se comportent non plus en fonction de ce que ce "moi" leur dicte, mais des réactions de l'autre. En somme, des comportements bien séducteurs...

D'ailleurs, en lisant la suite de l'article : peut-être la confrontation avec trop de "héros" par le biais des médias, de "héros" et anti-héros présentés en vedettes par le cinéma fait qu'on ne sait plus bien quels traits de personnalité nous correspondent. On voudrait être tout à la fois ?
Ca s'est pour le versant socio.

Sur un versant plus individuel, en effet l'hypothèse des "héros camarades" me semble juste. Et bien triste. Je l'ai vécue.

Je m'étais demandé pourquoi j'avais cette impression de "division" de notre société (fr) en plusieurs "sous-groupes culturels" (les métalleux, les "wesh wesh", les "roots" etc.), tu m'apportes un élément de réponse, merci :)
La question maintenant : comment sortir de ce cercle sociétaire vicieux pour réentrer dans des cercles plus vertueux ? La réponse reste en suspens...
Par Noorah le Mardi 21 septembre 2021 à 23:09
https://kittensparadize.com/
https://kittensparadize.com/available-kittens/
https://kittensparadize.com/persian/
https://kittensparadize.com/ragdoll/
https://kittensparadize.com/bengal/
https://kittensparadize.com/british-shorthair/
https://happyfamilypetshome.com/
https://happyfamilypetshome.com/available-puppies/
https://happyfamilypetshome.com/chow-chow-puppies/
https://happyfamilypetshome.com/toy-poodle-puppies/
https://happyfamilypetshome.com/pomeranian-puppies/
https://happyfamilypetshome.com/golden-retriever-puppies/
https://happyfamilypetshome.com/maltese-puppies/
https://kittensparadize.com/
https://kittensparadize.com/available-kittens/
https://kittensparadize.com/persian/
https://kittensparadize.com/ragdoll/
https://kittensparadize.com/bengal/
https://kittensparadize.com/british-shorthair/
https://happyfamilypetshome.com/
https://happyfamilypetshome.com/available-puppies/
https://happyfamilypetshome.com/chow-chow-puppies/
https://happyfamilypetshome.com/toy-poodle-puppies/
https://happyfamilypetshome.com/pomeranian-puppies/
https://happyfamilypetshome.com/golden-retriever-puppies/
https://happyfamilypetshome.com/maltese-puppies/
https://kittensparadize.com/
https://kittensparadize.com/available-kittens/
https://kittensparadize.com/persian/
https://kittensparadize.com/ragdoll/
https://kittensparadize.com/bengal/
https://kittensparadize.com/british-shorthair/
https://happyfamilypetshome.com/
https://happyfamilypetshome.com/available-puppies/
https://happyfamilypetshome.com/chow-chow-puppies/
https://happyfamilypetshome.com/toy-poodle-puppies/
https://happyfamilypetshome.com/pomeranian-puppies/
https://happyfamilypetshome.com/golden-retriever-puppies/
https://happyfamilypetshome.com/maltese-puppies/
https://kittensparadize.com/
https://kittensparadize.com/available-kittens/
https://kittensparadize.com/persian/
https://kittensparadize.com/ragdoll/
https://kittensparadize.com/bengal/
https://kittensparadize.com/british-shorthair/
https://happyfamilypetshome.com/
https://happyfamilypetshome.com/available-puppies/
https://happyfamilypetshome.com/chow-chow-puppies/
https://happyfamilypetshome.com/toy-poodle-puppies/
https://happyfamilypetshome.com/pomeranian-puppies/
https://happyfamilypetshome.com/golden-retriever-puppies/
https://happyfamilypetshome.com/maltese-puppies/
https://kittensparadize.com/
https://kittensparadize.com/available-kittens/
https://kittensparadize.com/persian/
https://kittensparadize.com/ragdoll/
https://kittensparadize.com/bengal/
https://kittensparadize.com/british-shorthair/
https://happyfamilypetshome.com/
https://happyfamilypetshome.com/available-puppies/
https://happyfamilypetshome.com/chow-chow-puppies/
https://happyfamilypetshome.com/toy-poodle-puppies/
https://happyfamilypetshome.com/pomeranian-puppies/
https://happyfamilypetshome.com/golden-retriever-puppies/
https://happyfamilypetshome.com/maltese-puppies/
https://kittensparadize.com/
https://kittensparadize.com/available-kittens/
https://kittensparadize.com/persian/
https://kittensparadize.com/ragdoll/
https://kittensparadize.com/bengal/
https://kittensparadize.com/british-shorthair/
https://happyfamilypetshome.com/
https://happyfamilypetshome.com/available-puppies/
https://happyfamilypetshome.com/chow-chow-puppies/
https://happyfamilypetshome.com/toy-poodle-puppies/
https://happyfamilypetshome.com/pomeranian-puppies/
https://happyfamilypetshome.com/golden-retriever-puppies/
https://happyfamilypetshome.com/maltese-puppies/
Par Brandon le Lundi 6 décembre 2021 à 0:48
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://lancien.cowblog.fr/trackback/3249700

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

lancien

sortir de la tristesse

Créer un podcast