Vendredi 2 novembre 2007 à 14:35

Tristesse, désespoir




    Ces derniers jours j'ai profité de ce que j'avais un peu moins de mails à cause des vacances et moins de rendez-vous à l'extérieur pour faire un peu de rangement dans mon ordinateur, mettre en archives et vérifier mes sauvegardes.

    J'ai retrouvé un poème d'une de mes correspondantes un peu philosophe, avec laquelle je discutais souvent, mais que j'ai perdue de vue depuis qu'elle est en fac.

    Son article traitait des gens malheureux et montrait que pour remonter la pente la volonté de s'en sortir était indispensable, ce que j'ai bien souvent vérifié.

    Et son poème m'avait paru remarquable (elle avait seize ans quand elle l'a écrit) et c'est pour cela que je l'avais gardé. Le voici :


N'abandonne surtout pas
Lorsque dans la vie rien ne va plus,
que les problèmes tourmentent ton esprit
et que l'argent te cause tant de soucis...
Repose-toi s'il le faut, mais n'abandonne surtout pas.

Lorsque trop d'erreurs ont été commises,
que tout ton univers menace de s'écrouler
et que, fatigué, tu sens la confiance t'abandonner...
Repose-toi s'il le faut, mais n'abandonne surtout pas.

Tu sais, la vie est parfois étrange, avec son lot de surprises et d'imprévus,
et il ne nous est pas donné de savoir à l'avance combien d'étapes nous devrons franchir,
ni combien d'obstacles nous devront surmonter
avant d'atteindre le bonheur et la réussite.

Combien de gens ont malheureusement cessé de lutter
alors qu'il n'aurait peut-être fallu qu'un petit pas de plus
pour transformer un échec en réussite ?
Et, pourtant, un pas à la fois n'est jamais trop difficile.

Tu dois donc avoir le courage et la ténacité nécessaire
pour faire ce petit pas de plus,
en affirmant que la vie est une grande et puissante amie
qui se tient toujours à tes côtés, prête à te porter secours.

Tu verras alors que cette attitude appelleras,
du plus profond de toi-même,
des forces de vie que tu ne soupçonnais même pas
et qui t'aideront à réaliser ce que tu entreprendras.

Mais surtout et avant tout, rappelle-toi bien:
Quand dans ta vie, des moments difficiles viendront...
Repose-toi s'il le faut, mais n'abandonne surtout pas.

Par lagrandemymy le Samedi 3 novembre 2007 à 19:58
Oh oui, je sifflais, et mon voisin méritait une médaille. J'étais surexcitée.
Je voulais te remercier pour ton commentaire. Ca va faire affreusement pédant de dire ça, et je m'en excuse d'avance, mais voilà, parfois les commentaires élogieux me laissent froide parce que vu le blog de la personne qui me l'a fait, ou même selon cette personne, j'ai l'impression que ce n'est pas bon signe, ou que c'est complétement hypocrite.
Alors quand j'ai vu le tien je peux te dire que j'ai été retournée. Et je t'en remercie vivement.
Merci lancien. ^^

100 000 Bises

Mymy
Par maud96 le Dimanche 4 novembre 2007 à 23:10
Merci pour tous tes coms...
Un beau texte en effet que tu as pêché ici... Tenir, toujours tenir... J'espère que celle qui a écrit ce poème aura pu rester accrochée à son idéal...
Par maud96 le Lundi 5 novembre 2007 à 19:12
Merci de ton com optimiste à une réflexion un peu dépressive... de toute manière, j'ai tort : il ne faut jamais penser trop sérieux sur un blog !
Par bumble-bee le Mardi 6 novembre 2007 à 14:43
C'est un très beau texte effectivement ...
Qui retourne le ventre et donne des frissons !

J'aime beaucoup =)
Par Angel.or-and.Demon le Mardi 6 novembre 2007 à 19:57
C'est en effet un très beau poème...
Par cicatrice le Mardi 6 novembre 2007 à 21:33
T'es une personne super, je te l'ai déjà dit!! Je trouve ça très bien ce que tu continu à faire, à aider les jeunes.
Moi, je me souviens avoir été à leur plac, et j'ai appris à ne jamais désespérer. C'est vrai, il ne faut jamais baisser les bras, JAMAIS!!! Il faut garder courage et surtout espoir.

Warda
Par Loraline le Samedi 22 décembre 2007 à 19:38
Abandonner , c'est aussi avouer que l'on ne peux arriver au bout , cest du courage de pouvoir le reconnaitre....
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://lancien.cowblog.fr/trackback/2290629

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

lancien

sortir de la tristesse

Créer un podcast