Lundi 31 août 2015 à 10:06

Energie, nucléaire, économies

http://lancien.cowblog.fr/images/Images3/130502154508.jpg

     Je suis toujours étonné lorsque je fais des courses dans un supermarché, de voir la quantité d’eau minérale en bouteille qu’achètent les gens. Pourtant ce n’est pas bon marché : environ 50 fois le prix de l’eau du robinet (en effet le m3 d’eau coûte de l’ordre de 3 à 4 € soit 0,3 à 0,4 cm le litre alors que le litre d’eau minérale coûte entre 0,12 et 0,20 cm selon les marques et le volume de la bouteille).
    Pourquoi cet engouement ?

    Les Français semblent avoir une défiance vis à vis de l’eau du robinet, le « château la pompe », comme l’appelait ma grand mère.
    Les médias en sont en grande partie responsables. Elles ne cessent de colporter des informations plus ou moins exactes, traitées sur le mode sensationnel, quant aux nitrates, pesticides, hormones, microbes et polluants divers qui souillent l’eau des rivières et de la mer.
    Certes la pollution a nettement augmenté, mais ce n’est pas cette eau que nous recevons dans nos robinets.
    Depuis plus de 80 ans, je bois exclusivement de l’eau du robinet, et je ne m’en pote pas plus mal.


    L’eau de boisson est particulièrement traitée et surveillée; c’est même l’aliment le plus contrôlé et le plus apte à la consommation, qui ne présente aucun risque pour la santé et est disponible 24 heures sur 24.
    Si on lui appliquait les appellations règlementées de l’eau en bouteille, l’eau du robinet est de l’eau de source. Elle est décantée, filtrée, puis traitée, analysée en permanence et retraitée si nécessaire. Ses teneurs en éléments divers sont strictement réglementées et ne sont pas dépassées.
    Evidemment, selon l’endroit où elle est puisée à l’origine, sa teneurs en sels est différente, et il y a donc des eaux différentes selon les villes.
    Seul inconvénient, elle peut avoir une odeur et un goût qui déplait quand le service des eaux doit la désinfecter avec des produits contenant du chlore, du brome ou de l’iode.
    Toutefois un séjour d’une heure dans une bouteille au réfrigérateur, lui enlève en général cet inconvénient.
    Elle peut aussi contenir du calcaire, mais ce n’est pas un inconvénient pour la boisson, mais pour le lavage de la vaisselle ou du linge.
En fait elle est neutre d’un ph très proche de 7.
    Et l'eau du robinet ne produit pas de déchets plastique ou verre, et ne nécessite aucun transport, contrairement à l'eau embouteillée.

     À l'origine, les eaux dites « minérales » étaient vendues en bouteille de verre, dans les stations thermales, aux patients venus se soigner en cure. D’ou leur bonne réputation.
    Les consommateurs qui préfèrent se réfugier derrière l'apparente sécurité de l'eau en bouteille, ne savent pas quelle en est la qualité. Ils ont une foi aveugle, entretenue par la publicité et suivent la tendance moutonnière.
    En fait les «eaux en bouteille» correspondent à une grande variété de produits. Selon la réglementation, les eaux en bouteille sont toutes des eaux souterraines, mais elles se différencient en eaux minérales naturelles, en eaux de source ou en eaux rendues potables par traitement.
    Les eaux minérales contiennent des sels minéraux qui peuvent être recherchés pour des traitements divers (par exemple du magnesium).
    Malheureusement les eau en bouteille peuvent aussi contenir d’autres produits, mais à des taux très faibles, comme l’eau du robinet.

    Mais évidemment il y a aussi les industriels et commerçants qui profitent de cette méfiance pour l’eau du robinet et qui vendent des installations et des cruches de déminéralisation et de désinfection de cette eau, et des gens crédules qui les achètent, et s’en servent ensuite n’importe comment.Ce sont par ailleurs des matériels coûteux (notamment le renouvellement de résines échangeuses d’ions)
    C’est absurde de déminéraliser l’eau du robinet pour la boire, car les minéraux qu’elle contient en faible quantité sont utiles pour l’organisme, qui n’est pas un fer à repasser. Si ces minéraux ne sont pas présents dans l’eau, celle que nous rejetons prélèvera des minéraux dans notre corps, et par ailleurs peut entraîner des troubles intestinaux.
    C’est encore plus absurde d’utiliser des carafes filtrantes et déminéralisantes, où l’on laisse toujours de l’eau dans la carafe et où de jour en jour, des bactéries peuvent proliférer, de même que dans une bouteille en plastique d’eau qui reste plusieurs jours au frigo..

    A mon avis, sauf si pour des raisons médicales, on boit une eau minérale, lorsqu’on a une eau potable saine du robinet, il est beaucoup moins cher et tout aussi sain de boire celle ci.
   Evidemment dans quelques cas particuliers où il y a une rupture de canalisation (on le voit en général à la couleur de l’eau dans un lavabo ou une baignoire blanche), il vaut mieux boire pendant quelques jours de l’eau en bouteille jusqu’à ce que la canalisation soit réparée.
    Par contre il n’est pas recommandé de boire de l’eau puisée dans la nature dans un ruisseau ou même d’une source non contrôlée, car on ne sait pas ce qu’elle peut contenir comme polluants et comme microbes.
Par coldtroll le Mercredi 2 septembre 2015 à 23:13
je préfère boire de l'eau en bouteille.
où j'habitais avant, l'eau était purement infecte, même décantée toute une nuit au frigo.
là où je suis maintenant, elle est excessivement calcaire, au point que les quelques éclaboussures durant la douche suffisent à couvrir le carrelage d'un voile blanc et a grippé totalement les robinets du chauffage central que je ne peux plus régler (heureusement, c'est une location)
quant à boire l'eau du robinet à la cantine, elle passe à travers ces circuits de refroidissement où l'on vient remplir les carafes et finit par me rendre malade.

je bois l'eau du robinet au travail. c'est tout.
Par Fred890 le Lundi 28 décembre 2015 à 10:56
Personnellement, j'ai de la chance d'habiter à la campagne et malgrès qu'elle soit un peu trop calcaire, l'eau n'a pas mauvais gout.
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://lancien.cowblog.fr/trackback/3274493

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

lancien

sortir de la tristesse

Créer un podcast