Mardi 5 janvier 2010 à 8:57

Amis et camarades

http://lancien.cowblog.fr/images/Fleurs1/P1010177.jpg

    A chaque vacances, et notamment celles d’hiver où on ne peut aller autant au grand air, je reçois des mails de plaintes du comportement de vos amis et copains.
    Certaines me paraissent futiles, d’autres par contre justifiées, émanant de jeunes dans la peine pour des raisons diverses et qui comptaient sur l’appui de leurs amis, et qui se sont alors aperçues que ce n’étaient pas de “vrais amis”.
    Je ne peux citer d’exemple car ce sont ce que je considère comme des confidences, mais je voudrais cependant aborder ce sujet de l’amitié.

    il y a souvent des brouilles dans vos groupes : dispute à propos de broutilles, chapardage d’un ou d’une petit(e) ami(e), médisances ou racontars divers sur les faits et gestes de chacun, jalousie sur ce que possède l’autre et que l’on n’a pas, ou même quelquefois un  peu de méchanceté.
    Je crois que, de même que vous appelez amour ce qui n’est qu’une amourette, vous appelez ami(e) ce qui n’est qu’un ou une camarade.
   
    Les copains c’est appréciable; c’est une compagnie, on peut s’amuser, délirer ensemble, discuter de choses et d’autres et organiser des distractions, échanger des livres, des disques, des films .....
    Au sein d’une bande de copains on ne se sent plus seul(e).

    Mais il ne faut pas trop leur demander et les brouilles proviennent du fait que vous leur attribuez les qualités que vous demandez à l’amitié.

    Cela dit je trouve que même entre simples camarades, vous pourriez être plus charitables les uns envers les autres, moins jaloux et essayer d’aider celui qui est dans la peine au lieu de l’enfoncer un peu plus.

Le véritable ami n’est pas un copain, il est bien plus.

    Une véritable, une grande amitié, les symptômes peuvent être voisins de ceux de l’amour, les manifestations également.
         On a envie de se voir, de s’écrire, de se téléphoner, l’absent (e) vous manque, on partage des joies, des peines, des confidences, des émotions et des peurs, des sourires et des rires, quelquefois (le moins possible) des pleurs, des travaux et des loisirs, quelquefois aussi des disputes.
         Un ami peut vous aimer, vous défendre, vous aider, vous complimenter, vous choyer autant qu’un petit ami, s’il est aussi gentil, attentionné et délicat, et si son amitié est grande et sincère.

    Bien sûr l’amitié n’est pas l’amour, elle a ses limites : vous n’aurez pas la joie de faire des projets d’avenir, de choisir la couleur des rideaux de votre futur appartement ou le prénom de vos futurs enfants; mais faites vous vraiment de tels projets à votre âge ? Et l’amour à votre âge est il durable au point de faire de tels projets?

    L’amitié a aussi quelques avantages :

     - vous pouvez avoir plusieurs amis, pas trop, mais trois ou quatre, sans problèmes et ils ne sont pas trop jaloux entre eux . Essayez donc d’avoir quatre petits-amis ! Je ne vous le recommande pas, sauf si vous êtes une menteuse à la logique sans faille, et si vos sentiments ne vous étouffent pas !!
     - l’amitié est reposante, il n’y a pas de scène de ménage, pas de jalousie, parce qu’on a regardé quelqu’un d’autre. L’amitié est en principe, plus tolérante que l’amour.
     - l’amitié est en général plus fidèle et plus constante que l’amour. Une grande amitié partagée vraiment, rompt rarement sauf si l’un des deux manque vraiment de tolérance. Elle excuse plus facilement les malentendus et les mensonges.
    - vous pouvez ne pas trop vous engager, attendre de mieux connaître vos amis, que votre personnalité et la leur s’affirment, que vous puissiez choisir avec moins de risque de courir à la rupture au bout de quelques temps. L’amitié épargne un chagrin d’amour.
    L’amitié peut un jour se transformer en amour.

Par jazz le Mardi 5 janvier 2010 à 10:40
coucou
ah l'amitié, la vraie et belle quand elle dure au fil des années,
que de bonheurs et souvenirs partagés avec ses amis de longues dates voir d'enfance pour certains.
bonne journée et A+
Par Dear.God.Make.Me.A.Bird le Mardi 5 janvier 2010 à 12:07
J'ai bel et un bien une véritable amitié, alors.
Par alyane le Mardi 5 janvier 2010 à 15:01
Je connais des amis depuis plus de 20 ans, d'autres depuis moins longtemps. A l'occasion d'événements, j'ai pu voir ce qui était de vrais amis, quelque fois des surprises!
Par MiMiNe le Jeudi 7 janvier 2010 à 22:09
Moi je me prends plus la tête pour l'amitié que pour l'amour. Louche :/
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://lancien.cowblog.fr/trackback/2950748

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

lancien

sortir de la tristesse

Créer un podcast