Samedi 18 mars 2017 à 8:27

Actualité

http://lancien.cowblog.fr/images/Caricatures4/120403abstentionelections.gif
         Les élections présidentielles me navrent quand je vois les candidats qu’on nous propose :

        Les extrêmes se ressemblent; Mélenchon et Marine Le Pen ont presque le même programme, . Tous deux ne se rendent pas compte qu’aujourd’hui, face au débile de Trump, au dictateur de Poutine et à la Chine, sans parler des extrémistes arabes, seule une Europe unie peut être suffisamment importante pour nous en sortir. Mais bien sûr il ne faut pas se contenter de faire de la règlementation technocratique paralysante, mais essayer de traiter les problèmes importants de politique commune : défense, politique étrangère, économie, investissements, finances et monnaies…
        Le Front National, en plus d’un programme analogue à celui de Mélenchon, est xénophobe, et alors que le président devrait être garant de la justice la même pour tous, Marine Le Pen ne veut pas répondre aux convocations de la police et de la justice, ce qui est un comble.

        Hamon lui est européen, mais son programme me fait penser aux utopies de 1968. Son revenu universel de base est un beau rêve, qui se matérialisera peut être un jour, dans quelques décennies quand les esprits auront évolué, mais qui est un projet démagogique, , pour lequel le financement n’est pas prévu, et dont il ne mesure pas les conséquences, ni les oppositions : on se croirait face à un ado qui ne sait pas mesurer les répercussions des actes qu’il veut entreprendre.
        Le revenu universel sera sans doute nécessaire un jour, face à la robotisation de l’industrie et à la montée des blockchains, mais il faut avant repenser notre système financier, nos monnaies, notre éducation, et la mentalité des entrepreneurs et surtout des investisseurs, ainsi que de nos politiques, du Medef et des syndicats. Et c’est impossible à l’échelle de la France seule. Alors il faudra du temps !

        On aurait pu croire, au moment de la primaire de droite que Fillon était un candidat sérieux : hélas, c’est un homme malhonnête, qui utilise les fonds de l’Etat dont il est responsable, pour enrichir sa famille  et ment ensuite à l’opinion. Que doit penser l’assistante d’un cadre, ou la secrétaire administrative dans une collectivité qui gagne en travaillant beaucoup entre 1500 et 2000 € bruts, quand elle voit que Fillion déclare que ses enfants étaient avocats alors qu’ils étaient étudiants en droit et qu’ils gagnaient entre 4500 et 5500 euros, tandis qu’un ingénieur sortant d’une grande école débute à moins de 3000 €. Sans parler de presque 5000 € de costumes qu'on se fait offrir : 4 mois de SMIC.
        Fillion joue au martyr, et accuse le gouvernement de cabale, considère que la police et les juges ne font pas leur métier et sont partiaux, alors que les révélations peuvent aussi bien être venues du clan Sarkozy furieux de son échec. Mais quand bien même il y aurait cabale, cela n’enlève rien à la malhonnêteté de son action. S’il était dans une entreprise privée, on lui reprocherait de l’abus de biens sociaux ; là c’est l’argent du contribuable et c’est donc du détournement de fonds publics. Et il veut être Président de la République !!
        Quand à son modèle de société, il me fait penser à ce que nous présentaient Pétain et Laval, quand j’étais ado.

        Reste Macron, le jeunot qui n’est ni de gauche ni de droite. Cela encore cela changerait et ce serait un progrès; mais le programme est imprécis, flou, peu calculé au plan financier, et il donne surtout l’impression d’un bon orateur, d’un bon baratin, mais est il sérieux ?
        Et il est trop ambitieux à mon goût. Mais finalement c'est le programme le moins pire !

        Quand aux autres qu'on connaît à peine, ce sont surtout des farfelus, qui ont envie de faire parler d’eux
   
        Alors, face à cette belle panoplie, me voilà bien avancé et je me demande pour qui je vais voter !  Pourtant il faudra bien que j’y aille !
L'abstention est de toutes façons la pire des solutions !
        Retrouverons nous un jour un de Gaulle ? Lui au moins était honnête et parlait franc. Et quand sa famille venait déjeuner à l'Elysée, il payait les repas de sa poche !!!
Aucun commentaire n'a encore été ajouté !
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://lancien.cowblog.fr/trackback/3277883

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

lancien

sortir de la tristesse

Créer un podcast