Vendredi 27 mai 2011 à 8:09

Notre cerveau; nos sens; système nerveux

      Souvent mes correspondantes ados m’écrivent : “les garçons de ma classe sont complètement idiots” (cela ne les empêche pas de rechercher leur compagnie !), “et nous les filles, notre cerveau est mieux fait que celui des garçons ! “ (évidemment étant un garçon je ne veux pas polémiquer à ce sujet ! ).
        Voilà ce que disent les américains à ce sujet !!

http://lancien.cowblog.fr/images/Caricatures1/935520345.jpg

       Quand même, je crois que je dois faire le point de façon plus sérieuse ! .

Que disent les neurobiologistes ?

A l'adolescence, les comportements changent. On dit souvent les filles plus mûres que les garçons, et ces derniers plus turbulents. Ces croyances sont elles vraies et des différences cérébrales en sont elles responsables ? 

 

Effectivement, sous l'effet des hormones, le cerveau évolue différemment chez les filles et les garçons, conférant des capacités cognitives provisoirement différentes.

J Giedd, du Centre américain de la santé de Bethesda, a établi le « film » de la maturation cérébrale de 284 adolescents, filles et garçons, âgés de 9 à 22 ans, en rassemblant des clichés IRM de leur cerveau. Chaque cerveau a été analysé en plus de 40 000 points permettant de mesurer l'évolution de l'épaisseur du cortex à une échelle inférieure au dixième de millimètre. 

Ces données montrent que le cortex des filles s'épaissit comparativement à celui des garçons dans certaines zones clés intervenant dans le langage et le contrôle des émotions. 

Le cortex des garçons devient plus épais que celui des filles dans des zones dédiées à la visualisation tridimensionnelle et aux opérations mentales, telles les rotations virtuelles d'objets complexes.

Si les garçons adoptent plus de comportements à risques que les filles à l'adolescence, c'est que les parties du cerveau contrôlant la maîtrise des émotions et des impulsions se développent moins. 

Les différences de comportement observées dans les groupes d'adolescents, où les garçons se défient dans des simulacres de combat ou font des acrobaties à moto pendant que les filles font mine de les ignorer et sont davantage préoccupées par l'échange verbal, ne sont donc pas des clichés. Elles reflètent l'évolution du cerveau sur des voies développementales différant selon le sexe.

L’étude de J. Giedd a en outre permis d'établir que le degré de maturation de ces zones dépend de l'action des hormones androgènes. (je rappelle que les hormones androgène sont des hormones stéroïdiennes, qui stimulent ou contrôlent le développement et le maintien des caractères masculins chez les vertébrés en se liant aux récepteurs androgènes, la plus connue étant la testostérone).

Des variantes génétiques font intervenir deux types de récepteurs cérébraux des hormones androgènes, c'est-à-dire deux molécules qui permettent aux androgènes d'agir sur le développement du cerveau. Les personnes ayant la version de récepteurs « à forte activité » présentent une maturation plus accentuée des zones cérébrales de la visualisation spatiale, et chez celles ayant la version de récepteurs « à faible activité », les zones cérébrales de contrôle émotionnel et de langage se développent davantage. 


         Les neurobiologistes ont donc montré que l’action des hormones sur le cerveau est directement observable, et que l'acquisition d'un «sexe» par le cerveau est une réalité de l’adolescence. Cette différence s'atténue par la suite.
        Donc finalement, mesdemoiselles,
en moyenne, vous n'êtes pas plus intelligentes que les garçon, pas moins non plus, mais vous n'avez pas, ado, la même forme d'intelligence et de capacités.
        Cela dit , il n'y a pas que l'intelligence qui compte et,
en moyenne, je crois que chez les jeunes, hélas, les filles travaillent beaucoup plus que les garçons, sont plus motivées et volontaristes. Elles réussiront alors mieux que les garçons.

Par alyane le Vendredi 27 mai 2011 à 8:54
LA vision spatiale de l'homme est meilleure que la notre. Comme trouver le beurre dans le frigo, il est juste sous leur nez.
Par coldtroll le Vendredi 27 mai 2011 à 14:09
tout ça remonte à il y a bien longtemps, où les femmes restaient au fond de la caverne et où les hommes partaient chasser les bêtes dangereuses et défendaient leur famille contre d'autre bêtes dangereuses. les hommes devaient éprouver leur courage et leur force, ça a dû influer sur le développement hormonal et sur le comportement des tis gars et des tiets gamines
(c'est pas sexiste ce que je dis, notons bien ^^)
Par autresrimes-jazz le Vendredi 27 mai 2011 à 17:25
re coucou jean-Pierre
as tu bien reçu mon mail et les coordonnées ?
je te souhaite un bon w end , bien amicalement et A+ d' Emmanuel
Par Daisuki-Hoshi le Vendredi 27 mai 2011 à 21:21
Je suis d'accord sur le fait, que adolescent il y a plutôt une assez forte différence, mais tout dépend. Je trouve que de nos jours, les jeunes communiquent quand même plus qu'à notre époque. Je dis pas que je suis vieille, alors que j'ai que 20ans sur ma tête. Mais je veux dire que par exemple quand j'étais au collège on ne parlait pas aux garçons, ou rarement, pas pour se confier tout cela et tu restes avec tes copines. Avec le temps on s'ouvrait, mais maintenant quand on regarde les jeunes gens de collège, j'ai l'impression( après c'est peut-être qu'une impression) mais ils s'ouvrent plus entre les deux sexes.
Aussi, je pense que ça dépend des personnes, certains garçons sont moins casse-cou, et des filles le sont fortement. Mais ça, je pense comme tu l'a si bien dis dans ton article, c'est selon les hormones. Car dans notre organisme, il me semble qu'on possède les deux types d'hormones c'est juste qu'on devellope plus ou moins l'une. Par ex les garçons c'est les testostérone alors que les filles oestrogène. Mais une fille qui dévellope un petit peu plus de testostérone que la normale, va provoquer peut-être un caractère plus garçon manqué ? Je ne sais pas, mais tout est à réfléchir.

En tout cas, j'ai beaucoup aimé ton article ! :)
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://lancien.cowblog.fr/trackback/3111206

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

lancien

sortir de la tristesse

Créer un podcast