Jeudi 23 décembre 2010 à 8:40

Biologie, santé.

    Un autre exemple important des oscillations engendrées par les neurones est donné par la coordination de nos sensations par le thalamus

    Il y a, à la base du cerveau, au dessus de la colonne vertébrale et  dont le fonctionnement est indispensable à notre vie végétative : le “tronc cérébral”.
    Une partie de ce centre contient des neurones qui grâce à des phénomènes d'échanges ioniques, sont de véritables oscillateurs, comme le quartz de votre montre et envoient ainsi des influx nerveux à une fréquence
         - de quelques hertz  pendant notre sommeil profond (1 hertz = une oscillation par seconde);
         - autour de 30 hertz pendant le sommeil paradoxal;
         - et de 40 hertz quand nous sommes éveillés et donc conscients.
   

    Ces influx nerveux sont envoyés par le tronc cérébral à divers neurones pour les synchroniser et en particulier à ceux du thalamus
    La conscience demande , lorsque nous sommes éveillés, une fréquence de travail des neurones du thalamus de 40 oscillations par seconde.
     Voyons maintenant l'action de ces neurones vis à vis de nos sensations.
   

    Notre oeil voit ce qui se trouve devant nous et les images perçues par notre rétine sont envoyées à une très gros centre d'interprétation de la vue, très sophistiqué, qui se trouve à l'arrière de notre cerveau, au dessus de la nuque et du cervelet.
    De la même façon, il existe des centres qui interprètent les sons, les sensations de toucher (issus de la peau de tous notre corps), les odeurs et les goûts.
    Toutes ces interprétations de nos sens vont être envoyées au thalamus.
   
http://lancien.cowblog.fr/images/Cerveau1/4059375.jpg

    Le thalamus reçoit les stimulations à 40 hz du tronc cérébral. 
Une série de neurones de ce centre oscillent. avec une fréquence double (80 hz). Ils envoient alors un signal nerveux de fréquence 40 hz vers les divers centres du cortex qui interprètent nos sensations.
    Sous l'effet de cette stimulation les neurones qui ont reçu des informations de sensations des neurones de nos cinq sens, vont alors renvoyer de l'information également avec cette même fréquence de 40 hz.(évidemment s’ils n’ont rien reçu et n’ont rien interprété, ils ne renvoient rien !).
    Oscillant à 80 hz, les neurones du thalamus envoient dans un deuxième balayage, une impulsion négative, qui bloque toute information en provenance des sens.
    Le thalamus reçoit donc de chaque neurone actif une information tous les quarantièmes de seconde, suivie d'une absence d'information.
C'est exactement comme une caméra avec un film ou la télévision, qui diffusent une image, puis un “noir”, puis une image (pour que chaque image soit bien séparée et différenciée de la précédente)...à une fréquence donnée, en général 25hz pour les caméras en vitesse normale.
    Toutes les impulsions reçues entre deux “noirs”, d’un grand nombre de neurones sont considérées comme simultanées et faisant partie de la même information (de la même image, du même son...).
    Ce processus permet donc au thalamus de mettre ensemble tous les “pixels” d’une même image, provenant de neurones différents et de les transmettre éventuellement aux mémoires tampons du cortex frontal, à la même fréquence de 40 hz.
    Le thalamus reçoit et diffuse donc l'information de nos perceptions comme une caméra projette des images, et ceci quarante fois par seconde quand nous sommes éveillés.

    Supposons qu'un oiseau est perché sur notre main et chante.
            - Le cortex olfactif et le cortex gustatif qui ne sont pas concernés puisqu'on ne mange pas l'oiseau, (qui ne sent pas mauvais et ne s'est pas parfumé non plus lol ), ne répondent donc pas.
            - Le cortex sensoriel renvoie la sensation de la pression des pattes de l'oiseau sur la main.
            - Le cortex visuel renvoie l'image de l'oiseau.            
            - Le cortex auditif renvoie le son de son chant.
    Le thalamus fait la synthèse de ces signaux et les envoie au cortex frontal qui réfléchit et consulte la mémoire et celle ci lui dit : c'est un oiseau et même c'est un canari jaune, perché sur ma main et qui chante.

    Mais le thalamus fait davantage.
    Il est en relation avec l’hippocampe, relais vers la mémoire et avec les centres du cerveau émotionnel. Avant de renvoyer les signaux au cortex, il fait une petite enquête très rapide et il détermine si l’information est pertinente et importante ou non.
    Si l'information ne lui paraît pas intéressante, il ne l’envoie pas au cortex frontal et la met en mémoire, mais elle n'intéresse plus alors qu'un nombre restreint de neurones.
    Nous n'avons pas alors conscience de cette information et les neurobiologistes disent qu'elle est mise en mémoire dans notre inconscient.

    Si l'information lui paraît intéressante, il l’envoie au cortex frontal qui oriente alors nos sens vers des actions qui leur permettent de saisir d'autres informations sur le même sujet : le cortex va faire orienter les yeux, “prêter l'oreille”, déplacer la main, humer l'air, sécréter de la salive pour mieux sentir le goût etc...
    Ces informations , si elles se révèlent vraiment intéressantes seront mises alors consciemment en mémoire et nous nous rappelerons que nous les avons ressenties, du moins pendant un certain temps, car lorsqu'elles seront devenues inutiles, le souvenir sera effacé pendant notre sommeil.
   
    En fait le thalamus reçoit 40 sensations par seconde soit à peu près 3 500 000 par jour et chaque image est constituée de millions d’informations, cahcune étant envoyée par un neurone.
    La plupart de ces images n’ont pas d’importance et ne méritent pas notre attention. Elles sont donc provisoirement stockées dans notre inconscient et la trace mnésique en sera effacée la nuit suivante pendant notre sommeil, à moins qu’un processus venu du cerveau émotionnel ne renforce cette trace et entraîne une mémorisation plus longue.
    L’inconscient est donc avant tout rempli de sensations non essentielles, stockées pour une journée pour le cas où nous en aurions besoin.



   
Par autresrimes le Jeudi 23 décembre 2010 à 10:52
coucou Jean-pierre
je passe par ici te souhaiter de joyeuses fêtes,réveillons de fin d'années, bien amicalement et A+ du troubadour Emmanuel
Par maud96 le Jeudi 23 décembre 2010 à 23:09
Joyeux Noël !
Ce thalamus,maître d'orchestre ! mais qui donc lui inspire son cadencement ?
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://lancien.cowblog.fr/trackback/3071920

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

lancien

sortir de la tristesse

Créer un podcast