Dimanche 16 novembre 2008 à 8:41

Amour et peines de coeur

http://lancien.cowblog.fr/images/ZFleurs2/P5260265.jpg

    Un coup de foudre, cela fait peur, c’est vrai.
    Quand j’étais petit, la foudre est tombée sur la maison de mes parents. Une boule de feu (un plasma ionisé) a traversé la pièceet chose curieuse, elle a cassé une assiette sur deux dans une pile dans le buffet et avait fait deux trous noircis sur son passage (cela s’explique, la pile d’assiette se comporte comme une suite conducteurs - diélectriques isolants, de condensateurs qui se percent, sous l'effet de l'énorme intensité électrique).
    Mais pendant deux ans je n’étais pas rassuré à chaque orage; puis j’ai grandi et j’ai presque oublié.
    J’ai subi aussi un coup de foudre dans un avion. Une boule de feu, tout s’éteint et pendant une seconde on croit qu’on explose, mais l’électronique de l’avion étant  protégée, tout repart. Alleluia !!!

    Mais ce qui intéresse aujourd’hui le vieux singe, ce sont les coups de foudre de mes guenons et babouins.

    Un coup de foudre en amour, cela existe t’il ?
   

    Certes oui, mais tout dépend ce que l’on appelle "amour" et ce qu’on attend de ce coup de foudre.
   
    Il arrive qu’une personne voit et parle avec une personne de sexe opposé et se sente tout de suite attiré par elle. Je ne parle pas du simple désir de faire l’amour d’un coureur de jupon invétéré, mais d’une attirance plus complète et non seulement physique mais intellectuelle, parce qu’on y trouve une communauté de goûts et d’idées, mais assez succincte, puisqu’on ne connaît pas la personne.
    Et bien sûr pour qu’il y ait un “coup de foudre”, il faut que cette attirance subite soit réciproque.

    Quand j’étais jeune, une telle attirance faisait qu’on essayait de se revoir, de mieux se connaître et d’être amis. On ne s’imaginait pas tout de suite amoureux et ce n’est qu’après un minimum de discussions et une meilleure connaissance, facilitées par la réciprocité de l’attirance, que l’on pouvait se dire amoureux l’un de l’autre. On pouvait sortir ensemble d’ailleurs sans être pour autant le ou la petit(e) ami(e) de l’autre. Cette “fonction” n’existait pas !
    La plupart du temps l’un ou l’autre s’apercevait que la première impression n’était pas la bonne et cela s’arrêtait là. Dans d’autres cas il y avait un début d’amour, mais là encore il ne progressait pas ou bien au contraire il brûlait comme un feu de paille et s’éteignait ensuite, et l’aventure cessait.
    Mais quelquesfois cependant le coup de foudre pouvait se transformer en amour durable.

    De nos jours, sous la pression de la société et des médias, dès qu’on se sent attiré par l’autre on croit que c’est l’amour.
Le garçon pense qu’il est amoureux et la fille que c’est le grand amour de sa vie. Avoir un ou une petit(e) ami(e) est obligatoire sous peine de paraître délaissé(e) et inapte à la vie en société. Alors on se lance sans connaître l’autre dans cette espèce de vie de couple qui n’en est pas vraiment une.
    Et dans la majorité des cas on va vers une rupture au bout de quelques mois, qui évidemment engendre son cortège de peines.
    Je suis donc encore plus sceptique quant à la réussite des coups de foudre de nos jours.

    J’avais déjà parlé du coup de foudre dans un de mes articles et un de mes commentateurs écrivait que son professeur de philo avait parlé de la “cristallisation du désir” mais sans développer ce thème et il ne savait pas ce que c'est.
    C’est effectivement un sujet “bateau” en philo et je me rappelle une des dissertations que j’ai faite, il y a plus de 60 ans (j'étais en TS, mais le prof unique m'avait autorisé à suivre aussi les cours de psycho de TL):
    “La lucidité implique t’elle obligatoirement la froideur des sentiments ? ”
. Beau sujet n'est ce pas !! LooL

    La philosophie étudie les passions (pas uniquement l’amour) et on constate que le passionné s’enivre de sa passion au point de ne plus raisonner objectivement et magnifie tout ce qui la touche. C’est vrai aussi pour l’être aimant et aimé.
    C’est ce que l’on appelle la “cristallisation du désir” (ou de l’amour), car "l’objet du désir", même s’il est terne, se recouvre de cristaux comme lors du givre, et brille à la lumière sous l’effet de ces milliers de cristaux réfléchissants et étincelants qui cachent sa vraie nature. La “cristallisation” provoquée par le désir donne à son objet des qualités qu’il n’a pas.
      C'est l'amour, qui, portant en lui les aspirations secrètes de la personne passionnée, reporte sur l’objet de son désir toutes ses envies et ses attentes et imagine ainsi le (ou la) partenaire idéal(e) capable de les combler.
    La sagesse populaire traduit cette haute philosophie de façon beaucoup plus simple : “Méfie toi, l’amour est aveugle !” me disait ma grand -mère. LoL

    C’est effectivement l’une des raisons pour laquelle le coup de foudre aboutit rarement à un amour durable.
     Il y a notamment un stade critique, je le dis souvent, il est difficile de passer sans casse de l’amour “chacun chez ses parents” à la vie en commun de couple.
    On ne connait pas vraiment son ou sa partenaire, on a magnifié ses qualités, on a bâti une personne idéale correspondant à ses propres aspirations, souvent à l’image de soi-même, on rêve d’une communion d’idées, d’un fusionnement et tant que cette illusion dure, c’est l’euphorie.
    Puis tout à coup, le brouillard se déchire et on s’aperçoit que celui qu’on aimait est tout autre et c’est la désillusion

    Alors le conseil que je vous donne toujours, soyez amis et apprenez à vous connaître objectivement et sans fards, avant de vous aimer. Evidemment cela prend du temps, mais cela vous évitera peut être la tristesse des ruptures;


Par maud96 le Dimanche 16 novembre 2008 à 12:53
Je viens de faire une proposition dans le chapitre "suggestions" du "forum" de Cowblog, à ce propos... J'espère que Darkmoon en tiendra compte... J'ai l'impression que çà dépend du fait que les gens aient rempli ou non leur "profil"...
Bien d'autres choses me paraissent encore mystérieuses dans le fonctionnement de cette V3, pour laquelle je n'ai éprouvé aucun "coup de foudre"!
Par kaa le Dimanche 16 novembre 2008 à 19:15
Je n'ai jamais cru au véritable coup de foudre
Et c'est curieux , non ? ce sont les jeunes qui en ont le plus ...
Un besoin d'aimer et d'être aimé ? un besoin de rentrer dans le monde des grandes qui, selon elles ou eux, ne se conçoit pas sans un amour ? devrais-je dire amourette ???
Par memecamouille le Lundi 17 novembre 2008 à 19:48
Ah, le coup de foudre. Grand débat. Ça me fait penser à ma soirée de samedi. Une amie a sorti que son oncle avait eu "un coup de foudre" (dans le sens où la foudre lui est tombé dessus". Evidemment, un petit malin en a profité pour demander : "et il s'est marié" ?
Mais rien que les mots "coups" et "foudre" montrent que c'est quand même assez... violent ! ^^
Un coup de foudre a lieu lors d'une première rencontre... dans ce cas-là, on ne peut pas dire que le côté intellectuel joue un rôle, et il faudrait réduire ça à une attirance très forte. Mais les humains sont des êtres tellement curieux... il y a la façon de se tenir, chaque être dégage quelque chose de différent...
Et puis être amis, oui, mais... ça ne veut pas dire que ça marchera !
Par memecamouille le Lundi 17 novembre 2008 à 19:48
Et puis Kaa, t'es quand même très défaitiste. Je crois surtout qu'on est des rêveurs et qu'on a envie de croire que l'amour existe...
Par gus-gus le Lundi 17 novembre 2008 à 23:39
Encore heureux que l'amour existe !
Sinon de quoi vivrait-on ? :(
(mais il n'y a pas que l'amour amoureux non plus)
Par mademoiselle.PI le Mardi 18 novembre 2008 à 9:17
Naturellement que le coup de foudre existe...et qu'il peut engendrer une réelle histoire d'amour! Mais moi je suis d'une autre génération que tous ces jeunes ;)...L'homme avec lequel je suis actuellement est un coup de foudre, nous avons appris à nous connaître au virtuel, puis au téléphone essentiellement sans jamais nous voir, meme pas de photo, un jour nous nous sommes rencontrés et pour moi c'était le coup de foudre (même s'il était beaucoup plus vieux! enfin il l'est toujours plus vieux :P) Ca fait tout de même 7/8 ans ans que ça dure, et aujourd'hui je parle de confiance, d'osmose, de symbiose, nous ne sommes pas toujours d'accord mais nous parlons beaucoup, nous nous entendons très bien je ne dirai pas que c'est le copain ou l'ami idéal c'est peut-être juste ce qui manque c'est tout de même un bon confident! J'ai appris beaucoup de chose avec lui notamment concernant la ou les relations humaines et les relations amoureuses etc.. Bref...Et aujourd'hui tu vois dans quelle situation je suis ? Résurgence du passé et me voilà dans une situation un peu beaucoup inextricable et entrain de cogiter comme une dingue!
Par D.rime.heure le Mardi 18 novembre 2008 à 10:11
Ah oui le fameux coup de foudre... cette passion qu'on considère comme de l'amour mais qui reste éphémère. D'ailleurs, c'est joliment bien dit ça "cristallisation du désir" =)
Même si, au fond, je pense qu'on est toujours déçu sur certains points, même en Amour, on ne peut s'empêcher d'idéaliser quelqu'un -il faudrait des années pour connaître véritablement l'autre. Le tout c'est de pouvoir sans doute surmonter certaines déceptions... et se dire qu'après tout, ce n'est pas dramatique qu'il ou elle ne soit pas comme "ça" =)
Par Brandon le Dimanche 5 décembre 2021 à 22:23
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://lancien.cowblog.fr/trackback/2724057

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

lancien

sortir de la tristesse

Créer un podcast