Mardi 27 décembre 2011 à 8:08

Actualité

http://lancien.cowblog.fr/images/Paysages2/200802110054121208321404.jpghttp://lancien.cowblog.fr/images/Paysages2/LameraXiamenProvincedeFujianenavrildernier.jpg















    J’ai lu ces derniers temps des choses affreuses sur la qualité des aliments en Chine, notamment dans le Courrier International, mais aussi dans d’autres journaux.
    Je ne sais évidemment pas ce qu’il y a de vrai et ce qui est exagéré dans ces données.
    Ne serait ce que rassembler toutes les erreurs et les risques et ne pas parler de ce qui est bien, ne pas donner de statistiques, c’est déjà déformer la vérité.
    Mais, en ces temps de fête où déjà notre foie est fatigué par des agapes, j’ai pensé que faire quelques articles pour résumer ce que j’ai lu, ne rajouterait pas beaucoup à votre satiété vis à vis de la nourriture, et j’espère que je ne vous dégoûterai pas des restaurants chinois.!
   
    Si l’on en croit le blog d’un professeur d’université chinois, ceux qui ne jeunent pas en permanence en Chine, courent un risque certain d’empoisonnement.
    Les repas sont autant d'occasions de s'intoxiquer un peu plus et voilà la reconstitution qu’il fait de la journée d'un Chinois .

    Le matin, il commence par boire    un bon bol de lait à la mélamine, (comme les nourrissons chinois qui en sont mort il y a quelques mois), avec deux petits pains à la vapeur blanchis au sulfure et une tranche de jambon idont les porcs ont été élevés avec des hormones de croissance dans la province du Henan, au centre-est de la Chine.
    A midi, il fait cuire un oeuf dont le jaune est coloré au rouge "Soudan", qu'il mange avec deux morceaux de pain, produit avec de la levure toxique.
    Il a acheté du poisson, nourri aux pilules contraceptives, des germesde soja à I'urée, des tomates aux accélérateurs de croissance, du tofu au plâtre, du gingembre toxique, une soupe épicée aux antidiarrhéiques, san oublier une portion de faux boeuf teinté avec de la pâte à modeler.
     De retour dans sa maison, bâtie avec des matériaux de mauvaise qualité!,
il ouvre une bouteille d'alcool frelaté au méthanol (les poètes et peintres du 19ème siècles en sont morts fous - à cause de présence de méthanol dans l’absinthe), et déguste  des petits pains aux sulfites.
    Son repas terminé, il fume une cigarette bourrée de mercure, avant de se glisser, le soir venu, sous une couette remplie de déchets de coton.
    De jour comme de nuit, :quelle belle vie mènent les Chinois ! Lorsqu'ils ont soif, ils peuvent savourer une bonne boisson aux plastifiants et, lorsqu'ils ont faim, ils peuvent manger des tablettes de calcium ou du lait en poudre également bourré de plastifiants.
   
    Je crains un peu que ce professeur chinois soit un écologiste qui ait un peu tendance à trop généraliser, mais cela ne donne pas envie d’aller en Chine (ou d’y aller en emportant une grosse valise de nourriture !).
    Mais je pense que si on regardait en France, ce qui se passe dans l’industrie chimique, dans l’industrie alimentaire et dans les laboratoires de médicaments, on serait surpris de ce que l’on constaterait, surtout en matière de rejets dans l’environnement, mais aussi dans tout ce que nous absorbons sans le savoir
    Nous y contribuons nous mêmes en prenant des médicaments qui ne nous sont pas prescrits, en arrêtant trop tôt les antibiotiques pour les prendre ensuite, lors de maladies virales sur lesquels ils n’ont pas d’action, et en habituant ainsi les bactéries qui vont devenir résistantes.
    Nous sommes hélas dans un monde pollué, en raison de notre méconnaissance des matières et produits, et de leur action sur les organismes vivants, mais aussi de la cupidité, de la puissance de l’argent et de la recherche d’un profit toujours plus grand, quelles que soient les répercussions à long terme.
    La devise des financiers qui ont pris la place des ingénieurs à la tête des entreprises semble être “après moi le déluge et peu importe ce qui arrive aux autres, pourvu que je gagne beaucoup de fric !! “
    Ce qui est triste, mais aussi rassurant, c’est que la Chine communiste n’échappe pas à cette tendance.
Par alyane le Mardi 27 décembre 2011 à 12:01
Comment pourrait-elle échapper à cette tendance vue le nombre de la population à nourrir et les conditions de travail de miliers de personnes dans les usines (celles de jeans) qui utilisent des produits chimiques aussi toxiques pour eux que pour l'environnement.
Par maudd96 le Mardi 27 décembre 2011 à 20:17
Oui... il faut acheter "français" : par exemple des prothèses mammaires ;(
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://lancien.cowblog.fr/trackback/3159363

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

lancien

sortir de la tristesse

Créer un podcast