Samedi 21 septembre 2013 à 7:54

Biologie, santé.


http://lancien.cowblog.fr/images/Images2/article0070D8EE3000005DC239468x313.jpg
            Des correspondantes inquiètes soit pour elles mêmes, soit pour leur enfants, me demandent des précisions sur les dangers du téléphone portable. J’avais fait des articles à ce sujet et vous pourriez déjà le lire (8 juillet 2012 et 20 mars 2013).
            Mais je vais reprendre les principaux points dans un exposé différent.
 
            Aucune preuve scientifique ne permet aujourd'hui de Prouver que l’utilisation des téléphones mobiles présente un risque pour Ia santé, que ce soit pour les adultes ou pour les enfants.
            Cependant, plusieurs études scientifiques parues récemment, émettent la possibilité d'un risque faible d'effet, notamment cancérigène pour les enfants, d’une utilisation intense et de longue durée (plus de dix ans), des téléphones mobiles, maintenus très près de l’oreille et donc du cerveau.
            Toutefois, les limites inhérentes à ce type d'études statistiques ne permettent pas de conclure formellement sur l'existence de ce risque.
            L’OMS a donc recommandé la prudence dans l’utilisation intensive des portables.
           
            Les pouvoirs publics ont fixé une norme limitant l’émission des antennes et des mobiles.
            Le Débit d’Absorption Spécifique, (DAS) de votre mobile – (ou SAR Specific Absorption Rate en anglais) - est le niveau maximal d'ondes radio auquel vous pouvez être exposé en utilisant cet appareil. C'est I'une de ses
caractéristiques techniques que le constructeur doit indiquer sur la notice.
            Au cours d'un appel téléphonique, votre exposition réelle aux ondes radio atteint rarement le DAS de votre mobile, uniquement lorsque vous êtes dans un endroit où les ondes en provenance de l’émetteur passent mal et en général, dans une zone bien desservie, l’irradiation est bien inférieure.
            Ce DAS est exprimé en W/kg pour 10 g de tissus humain.
            La norme fixe un DAS maximal de 2 W/kg, c’est à dire que vous ne devez pas délivrer une énergie supérieure à 2 joules par seconde et par kg ceci dans un volume de 10g de tissus humain.
            L'Organisation Mondiale de la Santé et les autorités sanitaires indiquent qu'aucun danger pour la santé n'a été établi en dessous d'une exposition de la tête à 2 W/kg, limite établie dans l'objectif d'assurer Ia protection des utilisateurs de mobile, et fixée avec un coefficient de sécurité important pour se garantir d'éventuels effets à long terme.
 
            Tous les téléphones portables ont un DAS très inférieur comme le montre ce tableau qui donne les DAS des 20 téléphones présentant les DAS les plus élevés supérieurs à 0,84 W/kg :

http://lancien.cowblog.fr/images/Fleurs1/telephonesemis.jpg
            Le téléphone n’émet pas en permanence, mais seulement lorsque vious êtes en communication.
            Vous pouvez donc minimiser votre exposition :
                        - en écourtant le nombre et kla durée des communications ;
                        - en téléphonât dans les zones où la réception est de bonne qualité ;
                        - en portant des oreillettes.
            Les accessoires comme les étuis ne diminuent pas l’exposition. Ils obligent au contraire le téléphone à émettre à un niveau plus élevé.

            En définitive, aucune crainte pour un adulte.
            Pour un enfant, par mesure de précaution , il vaut mieux lui donner un portable le plus tard possible, et limiter les durées d’utilisation.
            Il est fort probable que le risque sanitaire est négligeable, mais par contre cela lui évitera une addiction au téléphone, très préjudiciable aux études.
Par alyane le Samedi 21 septembre 2013 à 9:30
Je passe mes appels en plein air pour être sur d'avoir le meilleur réseau possible.
Par maud96 le Samedi 21 septembre 2013 à 16:21
Il est étonnant de voir certains adultes se promener entre les rayons d'un supermarché, le téléphone "pendu" à l'oreille, entrain de discuter avec ??? pour savoir quels produits acheter...
Par Milou le Jeudi 26 septembre 2013 à 4:33
Je pleure tous ceux-là que je vois les yeux rivés sur leurs e-books à la moindre occasion. L'exposition durable même d'une lumière moins intense, je ne pense pas que ça soit trop bon pour les yeux, va savoir...
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://lancien.cowblog.fr/trackback/3251009

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

lancien

sortir de la tristesse

Créer un podcast