Samedi 28 février 2015 à 8:02

Biologie, santé.

http://lancien.cowblog.fr/images/Images2-1/648x415soleilmeilleureprotectionrestevestimentaire.jpg

     Tout le monde sait que lesUV sont très dangereux pour la peau et à l’origine de nombreux cancers et notamment les dangereux et coûteux mélaniomes. Cela n’empêche pas les gens d’aller se faire bêtement bronzer dans les instituts de beauté et de risquer ainsi leur vie, car la sécurité y est assez mal assurée en général.
    Des pays d’Amérique du sud ont pris des mesures énergique en interdisant de tels bronzages.
L’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) a récemment reconnu l'exposition aux UV artificiels comme l'une des principales causes de la forte augmentation des cancers cutanés depuis trois décennies.
    En France, le nombre de mélanomes a triplé entre 1980 et 2005 : 9 780 nouveaux cas et 1 620 décès ont été dénombrés par les réseaux de  l’Institut de Veille sanitaire en 2011.
    Le risque de développer un cancer de la peau est doublé chez les utilisateurs de cabines à UV, s'ils s'exposent avant 35 ans, et accru de 20 % pour les autres.
    Les UV sont également impliqués dans le vieillissement cutané prématuré, la dégénérescence maculaire de la rétine (DMLA° de la rétine et la.cataracte (opacification du cristallin).
    Le syndicat des dermatologues a récemment demandé au gouvernement d’interdire les cabines de bronzage et un rapport du Sénat de 2012 préconisait l'interdiction de ces cabines «hors usage médical» (traitement du psoriasis), mais il est resté sans suite.
    L’Académie de médecine avait demandé l’interdiction de toute publicité pour ces cabines, mais les pouvoirs publics se sont contenté de durcir la règlementation de sécurité.

    Contrairement à une idée reçue (et à la pub), les bronzages en cabine ne préparent pas la peau à l’exposition au soleil. Les UV artificiels (les UVA) ne provoquent pas de synthèse de Vitamine D, comme le fait le vrai soleil et n’agissent pas non plus sur l’ostéoporose. Ce qui nous protège véritablement du soleil, c’est l’épaississement de la peau, dû aux UVB. Ce que ne provoque pas les UV artificiels.
    De plus, le hâle obtenu en cabine donne souvent l’illusion d’être déjà bronzé, et donc en partie protégé, ce qui incite à s’exposer plus longtemps, à des heures d’ensoleillement intense, avec une crème à indice de protection plus faible qu’on ne devrait. La peau n’étant pas encore épaissie, elle va brûler aussi facilement qu'une peau non exposéeet on aura autant de coups de soleil que si on n’était pas bronzé. Et les coups de soleil, surtout s’ils ont été pris dans la période allant de la petite enfance à l’adolescence, prédisposent aux cancers de la peau à l’âge adulte.
    Il est possible que les UVA favorisent en outre la transformation d’un papillomavirus en agent cancéreux, dans les organes sexuels et qu’ils réduisent nos défenses immunitaires.
    En fait les UVB étant plus agressifs, bien que pénétrant moins dans la peau, ils sont interdits dans les cabines de bronzage, mais cela a une fâcheuse conséquence. Comme leur actio est moindre, il faut des doses plus fortes et pour provoquer un véritable effet sur le hâle, la dose délivrée en cabine équivaut à un ensoleillement tropical.
   
    En cas d’exposition au soleil, surtout si vous avez la peau et les yeux clairs, il convient d’appliquer les règles de protection répétées chaque année : éviter la tranche 11h-16h, et surtout se couvrir: avec des vêtements à manches longues, chapeaux à larges bords, c’est encore la meilleure solution conseillent les médecins, car se tartiner de crème solaire n’est pas forcément efficace: les filtres chimiques des crèmes arrêtent les UVB, responsables des coups de soleil, mais laissent passer les UVA.
    Et pour ceux qui font comme moi, du bateau, sachez que le vent, qui dessèche la peau, aggrave les effets des UV et du soleil.
Par MarquiSe le Samedi 28 février 2015 à 14:29
Merci pour ton article très intéressant... je ne savais pas que le crème solaire ne protégeait pas des UVA ! Je dormirais moins bête... enfin, je ne suis pas du genre à aller trainer dans les cabines de bronzage mais c'est vrai que je ne suis un peu plus laxiste quant aux manches longues en plein été...
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://lancien.cowblog.fr/trackback/3272079

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

lancien

sortir de la tristesse

Créer un podcast