Dimanche 16 octobre 2016 à 13:15

Biologie, santé.

http://lancien.cowblog.fr/images/Santebiologie2/1actudepression4jpg.jpg

     Je lisais récemment un article sur les maladies dans le monde.
    Les plus mortelles ce sont les maladies cardio-vasculaires, les cancers et le sida, ainsi que le paludisme.
    Celles où la proportion de morts est la plus fortes sont les maladies récentes à virus, propagées par les moustiques : ébola, zirka, denge.
    Mais si l’on regarde quelles sont celles qui sont les plus répandues et entrainent le plus de perte de journées de travail ou d’activité, on est étonné du résultat.
    Exprimées en millions d’années perdues dans le monde, on trouve la liste suivante, qui m’a beaucoup étonnée :
         dépression     :                        76,4
        mal de dos    :                          53,9
        carence en fer :                       43,6
        bronchite chronique :              30,7
        alcoolisme :                             27,9
        troubles anxieux :                   27,5
        diabète :                                 22,5
        perte auditive :                       22,1
        chutes personnes âgées :     20,4
        migraines :                            18,5

    Je ne pensais pas que la dépression avait une telle importance. 350 millions de personnes dans le monde.
    Les pays les plus touchés sont ceux où sévit des guerres, en tête l’Afghanistan.
Ensuite les pays du Moyen Orient, du Maghreb et d’Afrique noire. Mais on trouve aussi des pays occidentaux comme les Pays Bas, le Luxembourg, la Norvège.
    L’Allemagne, l’Italie, la France sont en milieu de liste; les Etats Unis sont moins touchés..
    Les moins atteints, le Royaume Uni (avant le Brexit !), l’Australie, le Népal, la Corée du Sud.
    Mais également la Chine, Taïwan, le Japon et la Corée du Nord ,mais on doute de leurs statistiques.

    L’article comparait ces chiffres à ceux du nombre de psychiatres par habitants.
    En tête la Suisse, la Norvège, la Finlande, les Pays Bas, le Luxembourg et le Royaume Unis, l’Allemagne, la Grèce et le Canada. Une idée fausse : les Etats unis n’ont pas un chiffre important de psychiatres.
    Chose inquiétante, un nombre élevé de psychiatres ne semble pas avoir une grande incidence sur la maladie.
    Mais ils ne soignent pas que des dépressions.
    En fait le nombre élevé de dépressions semble plutôt relié aux conditions de vie et de travail.

    Ce qui m’a beaucoup étonné, c’est l’importance de la carence en fer. Certes c’est important pour l’hémoglobine et donc l’apport d’oxygène, maisje ne pensais pas que c’était aussi répandu, d’autant plus que l’on peut le soigner assez facilement.
Aucun commentaire n'a encore été ajouté !
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://lancien.cowblog.fr/trackback/3277245

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

lancien

sortir de la tristesse

Créer un podcast