Mardi 11 mai 2010 à 8:30

Zoologie, botanique, évolution

          Merci à Newborn qui m’a signalé qu’il existait une pieuvre au venin mortel.

J’ai donc cherché quelques renseignements et j’ai trouvé deux familles d’octopus qui m’ont paru intéressantes, alors j’y consacre un article supplémentaire qui résume ce que j’ai pu glaner sur internet.

 

http://lancien.cowblog.fr/images/Animaux2/2235422128ee8b727e25.jpg

Octopus marginatus n'est pas un poulpe comme les autres. Cette petite pieuvre présente des comportements qui en font une exception.

Elle évolue sur les fonds sableux des baies et lagons d'Indonésie. 

Le corps de cette pieuvre mesure environ 8 cm et elle atteint 15 cm avec ses tentacules. Elle se nourrit de crevettes, de crabes et de coquillages.

. Les lignes sombres ramifiées qu'elle arbore, rappelant des veines, lui ont valu l'appellation anglaise de “Veined Octopus”.

Son autre appellation " Coconut Octopus" lui vient de son habitude à utiliser des noix de coco pour se confectionner un abri.

http://lancien.cowblog.fr/images/Animaux2/marchebipede.jpg

Cette petite bestiole recherche au fond de l’eau des coquilles de noix de coco, les désensable, les vide, les nettoie en projetant de l'eau à l'intérieur de la coquille puis les transporte sur des distances de plus de 20 mètres afin de se confectionner un abri..

Pour les transporter, elle pratique la bipédie. Elle plie 6 de ses tentacules autour  de sa tête pour tenir la noix de coco et se sert des deux bras restant pour se déplacer rapidement. Pour des prédateurs, le leurre est parfait. Ils ont l'impression de détecter une simple coquille vide qui dérive au gré des courants.

Lorsqu’il y a beaucoup de coquilles au fond de l’eau elle les transporte et les stocke autour de sa maison


http://lancien.cowblog.fr/images/Animaux2/octopusmarginatus.jpg






Ci dessus, le poulpe marche sur deux tentacules, la noix sur la tête
Ci contre, il est dans son abri de noix de coco.














        Les poulpes à anneaux bleus sont les seules pieuvres qui présentent un  risque mortel

Les pieuvres sont généralement inoffensives et peu agressives si elles ne sont pas provoqués. Leur bouche présente cependant un bec corné et elles sont donc capables de mordre. Bien que certaines puissent injecter un poison pour paralyser leur proie, leurs morsures présentent rarement un risque létal, sauf pour celles des poulpes à anneaux bleus, qui vivent dans des eaux côtières et des bassins de marées autour de l’Australie. Vous voyez sur la photo ci dessous cette animal aux couleurs originales.


http://lancien.cowblog.fr/images/Animaux2/Hlunulatanewb075a.jpg

Ces poulpes atteignent 20 cm de longueur, tentacules comprises et ne pèse qu’un vingtaine de grammes. Ils sont normalement de couleur claire avec des bandes brun foncé et des anneaux bleus. Quand ils se sentent menacés, leur corps s’obscurcit et les cercles bleus deviennent lumineux. Leur venin peut être répandu directement dans l’eau pour paralyser leur proie, mais aussi injecté lors d’une morsure. Les effets sur l’homme n’apparaissent que si le venin est injecté.

Cette injection indolore d’une toxine (tétrodotoxine) altère en quelques minutes la transmission nerveuse entraînant une chute de pression artérielle et peut entraîner une paralysie des muscles respiratoires, la mort survenant si aucune ventilation n’est pratiquée. 


La tétrodotoxine est une toxine isolée pour la première fois en 1909 dans les poissons “fugu”

C’est une neurotoxine puissante produite par certaines bactéries et qui est présente chez certaines espèces de poisson, les tétraodons. 

Elle a aussi été isolée dans d'autres espèces  : triton de Californie, le poisson-perroquet, certaines grenouilles, certains crabes certaines étoiles de mer, chez le poulpe à anneaux bleus, chez des limaces de mer, ces espèces se trouvant dans l'océan Indien.

Au Japon, la tétrodotoxine est  la principale cause d’accidents alimentaires mortels : entre vingt et cent morts par an sont imputables à la consommation de fugu. Le taux de létalité est supérieur à 50 %.  20 mg de toxine et une vingtaine de grammes de chair de fugu pouvant provoquer la mort.

http://lancien.cowblog.fr/images/ClimatEnergie/Tetrodotoxin3Dballs.png


(boule blanche = H

boule rouge = 0

boule bleue = N

boule noire = C

Par jazz le Mardi 11 mai 2010 à 12:03
coucou musical Jean-pierre
je viens de lire tes sympathiques et très interressants articles sur les pieuvres .l'univers marin est peuplé d'une immenses et diverses espèces aquatiques. j'ai vu le film océan au cinema un superbe documentaire . peut ête l'as tu vu aussi ?
A+ d' Emmanuel
Par Hékate le Mardi 11 mai 2010 à 21:28
La pieuvre bleue est bien belle...
Enfant ,je me souviens d'avoir été fascinée par un film avec des pieuvres , en noir et blanc ...Un film pour adultes .
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://lancien.cowblog.fr/trackback/2995371

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

lancien

sortir de la tristesse

Créer un podcast