Vendredi 2 novembre 2007 à 9:38

Tristesse, désespoir



    J'ai une "concurrente", une petite singesse de 17 ans qui passe son temps à écouter ses camarades, à les consoler, à leur expliquer les motifs de leur chagrin et à les aider à s'en sortir;

    Mais elle est toute jeune et n'a pas toujours la résistance d'un vieux singe de 75 ans qui s'est frotté à beaucoup de situations critiques.
    Alors parfois elle aussi est un peu triste et découragée, et j'essaie à mon tour, de lui faire revoir le ciel bleu.

    Elle m'a un jour décrit certaines de ses correspondantes de façon très abrupte, et m'a envoyé à ce sujet un court poème, mais qui, en y réfléchissant, est très vrai et je crois que j'aimerais voir vos réactions sur cette description qu'elle m'a autorisé à publier, mais anonymement bien sûr.

    “...On a trop tendance à se montrer égoïste et à oublier le malheur des autres, mais très vite, quand vous les écoutez, ils viennent très nombreux vous expliquer leurs problèmes et on est effaré de leur diversité, mais aussi de leur manque de combativité. A les écouter ils se croient (liste que j'ai trouvée dans un blog)  :

        Victime de la société
        Victime de pêchés
        Victime de la souffrance
        Victime du silence
        Victime de l'amour
        Victime des tristes jours
        Victime du chagrin
        Victime des assassins
        Victime de ma lame
        Victime de leur âme
        Victime du sang
        Victime de maman
        Victime de toi
        Victime de moi
        Victime de vous
        Victime de tous!  “

    C'est un peu caricatural, mais ne croyez vous pas que beaucoup d'entre nous pensent parfois ainsi, partiellement bien sûr !

    Pour moi, ce que j'en retiens, c'est que l'on a tort de se poser en victime car on s'enfonce et on se complaît dans la tristesse. alors qu'il faudrait avoir la volonté de s'en sortir et tout faire pour cela.

Par maud96 le Vendredi 2 novembre 2007 à 18:47
Il est sage lancien !
Beaucoup confondent un blog avec un trou : plus c'est noir, plus c'est profond !
Par memecamouille le Vendredi 2 novembre 2007 à 20:40
Ah ah, bien dit Maud96 ! Mais faut le comprendre : c'est dur la vie (à prononcer avec un espèce de traînement dans la voix)...
Sérieusement, on se pose tous en victime. Plus ou moins. Mais il ne faut pas tomber dans l'excès...
Par eternelle-insatisfaite le Vendredi 2 novembre 2007 à 20:54
Moi je suis bien d'accord , j'ai d'ailleurs constaté ça plus d'une fois..
Par Angel.or-and.Demon le Mardi 6 novembre 2007 à 19:47
Bien que je passe mon temps à me plaindre de tout et surtout de rien (tout motif est bon celon moi...^^') et qu'il m'arrive de me poser en victime voir en héroïne tragique d'un drame antique il ne faut pas prendre forcément tout ça au sérieux, je me plainds oui, ça vous dérange je vous oblige pas à écouter! lol
Par qui-ca-interesse le Dimanche 25 novembre 2007 à 16:01
pour moi ces gens là sont surtout victimes d'eux mêmes et c'est le plus difficile à guérir...
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://lancien.cowblog.fr/trackback/2290178

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

lancien

sortir de la tristesse

Créer un podcast