Vendredi 11 octobre 2013 à 8:09

Notre cerveau : émotions

Je voudrais d’abord revenir sur une conception des émotions, au niveau psychologie, qui avait été introduite par le chercheur américain Plutchik.
    On considérait qu’il existait 8 émotions primaires et autant d’émotions secondaires qui étaient la combinaison de deux émotions primaires. On trouve de nombreux schémas en 3D, assez difficiles à lire, et je préfère ce schéma simple bidimensionnel :

http://lancien.cowblog.fr/images/Cerveau2/rouedesemotions.jpg

    Plutchik pensait qu’il pourrait associer chaque émotion primaire à un centre du cerveau émotionnel mais il n’a jamais réussi à le faire complètement. On sait actuellement que certains centres sont particulièrement actifs lors de certaines émotions, mais en fait de très nombreux autres centres du cerveau, sont à la fois présents.
    Plutchik pensait par exemple que les centres amygdaliens traitaient l’émotion «peur». On pense aujourd’hui qu’ils ont un rôle beaucoup plus général.
    Aujourd'hui, les chercheurs pensent, d’une part qu'ils estiment, avec la collaboration de l’hippocampe (mémoire) et éventuellement du cortex préfrontal,  quelle est la pertinence de l’événement émotionnel, et qu'ils déterminent l’intensité de la réponse émotionnelle. Ils déclenchent alors les préparations physiologique et psychiques à l’action ultérieure.

    Les neurobiologistes ont déterminé qu’un certains nombre de centres  intervenaient plus particulièrement lors des autres émotions primaires. C’est ce que montre le schéma ci dessous, mais s’ils interviennent toujours lors de ces émotions, ils ne sont pas les seuls à intervenir.

http://lancien.cowblog.fr/images/Cerveau2/cerveauemotions.jpg

    Les cortex insulaire (ou insula) et cingulaire, interviennent énormément dans le traitement de toutes les émotions, comme évidemment le «patron», le cortex préfrontal.
    Mais le thalamus qui coordonne toutes les arrivées des sensations, l’hippocampe qui est l’entrée/sortie de la mémoire les centres du cortex qui commandent les muscles, (notamment de la face), l’hypothalamus qui est responsable de beaucoup des régulations du corps par l’intermédiaire du système sympathique, et bien d’autres sont régulièrement sollicités.

http://lancien.cowblog.fr/images/Cerveau1/2590384.jpg

    Le traitement de l’émotion par ces centres est très variable, car il dépend à la fois de l’événement extérieur, mais aussi de l’état interne de notre cerveau, et du ressenti.
    il est certain que par exemple l’émotion n’est pas la même si nous avons le sentiment de dominer et contrôler l’événement qui l’a provoquée, (notamment pour quelqu’un de préférence cérébrale J), ou si nous avons l’impression de ne pouvoir que nous adapter voire de subir l’événement. SI nous ne l’avons pas prévu, ce sera une autre émotion qui va intervenir en premier : la surprise.
    Mais certains sentiments correspondent à des sensations plus qu’à des émotions : sentiment de fatigue, de stress, qui provient de situations du système sympathique ou hormonales, et donc retransmises par l’hypothalamus.
    Et finalement nous n’avons de la peur, du dégoût, de la tristesse, etc... que dans la mesure où nous avons conscience de ces émotions et de leur nature et donc dans la mesure où il y a eu une prise de conscience et une reconnaissance cognitive par le cortex préfrontal.

    Par ailleurs les émotions ont une influence importante sur de nombreux comportements cérébraux : sur la mémoire, l’attention, la perception, le jugement, les décisions.
    Il est bien connu que l’on mémorise de façon plus détaillée et plus longtemps des événements qui nous touchent émotionnellement.
    Si nous savons tous que c’est le cortex préfrontal qui prend les décisions, il est moins connu qu’il existe un processus très complexe et inconscient de consultation du cerveau émotionnel et même d’une simulation par ce cerveau émotionnel des conséquences de la décision qui serait prise, et notamment des émotions qu’elle va susciter.
Aucun commentaire n'a encore été ajouté !
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://lancien.cowblog.fr/trackback/3252457

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

lancien

sortir de la tristesse

Créer un podcast