Mercredi 25 mars 2009 à 8:51

Tristesse, désespoir

http://lancien.cowblog.fr/images/Fleurs3/P1010118.jpg

    Deux de mes correspondantes qui s’intéressent à la psychologie m’ont posé une colle “... Tu parles d’états d’âme; qu’est ce par rapport aux émotions?... “
    Bien sûr je ne parlais pas philosophie et de l’âme de la théologie, mais du sens courant et populaire d’états d’âme. Cela dit, ce n’est pas si facile que cela à définir.  !!

    Nos états d’âme, c’est ce dont nous prenons conscience quand nous sortons de la routine et de l’activité quotidienne et que nous observons ce qui se passe en nous : c’est l’écho de ce que nous sommes en train de vivre.
    C'est aussi tout ce qui continue de tourner dans notre tête après que nous nous sommes dit: « C'est bon, stop, arrête, n'y pense plus. »
    Les scientifiques qui font des recherches en psychologie les appellent d’un autre nom : les « sentiments d'arrière-plan », mais je trouve que le terme d'états d'âme est plus parlant pour le commun des mortels...
    Retournons cependant chez les psychologues, qui les définissent ainsi :
“ ce sont des contenus mentaux, conscients ou inconscients, mêlant états du corps, émotions subtiles et pensées automatiques, et qui vont influencer la plupart de nos attitudes”.
Exemples d'états d'âme souvent cités : le spleen, cet abattement peu intense, mais tenace ; la sérénité, qui est plus qu'un simple calme, car elle contient aussi une dimension de confiance en l'avenir...

    Nos états d'âme sont le résultat d'un mélange compliqué d'émotions et de pensées, de corps et d'esprit, de dehors et de dedans, de présent et de passé.     
    Les états d'âme ne sont pas seulement un empilement d'idées, d'émotions ou de sensations, mais aussi une construction originale, synthèse que nous effectuons automatiquement, entre l'intérieur (état du corps)  et l'extérieur (vision du monde, réaction aux événements). Ils relient passé, présent et futur, et s'invitent dans chacune de nos activités.
    Ainsi quand vous remplissez les formulaires d’inscription en fac, par exemple, non seulement vous avez un certain agacement de perdre du temps avec ces paperasseries, mais vous êtes inquiète à l'idée de faire des erreurs, vous avez envie d'être ailleurs, peut-être même avez vous un  peu peur du changement du lycée à la fac. Ce sont vos états d’âme.
    Contrairement aux émotions franches, ils peuvent contenir à la fois des éléments affectifs agréables et d'autres désagréables (par exemple, douceur et douleur dans la nostalgie). Ils présentent aussi une rémanence, c'est-à-dire qu'ils persistent plus ou moins longtemps après la disparition de leur cause et durent au delà des situations qui les ont provoqués; ils sont tout ce qui reste en nous après que nous ayons vécu une tranche de notre vie.

    Les émotions sont toujours au centre des états d'âme, mais le plus souvent, elles sont atténuées et ne poussent pas à l’action, comme le font les émotions primaires : par exemple, lorsqu'on est en colère (émotion forte), on crie et l'on en veut à l'autre (sans forcément s'en rendre compte) et on risque de le prendre à partie, mais lorsqu'on est simplement irrité ou agacé (état d’âme), on a plutôt envie de s'écarter de qui nous irrite, parce qu’on sent que cela vaut mieux pour ne pas envenimer le conflit. La colère nous met « hors de nous », alors que nous pouvons contrôler et masquer notre agacement.            

   
Nos états d’âme sont ainsi un produit de notre évolution et de notre civilisation, alors que les émotions sont plus anciennes et brutes de forme. Ce sont des émotions complexes et subtiles par rapport aux grandes émotions primaires (voir mon article sur les émotions selon Plutchik).
Par state-of-mind le Mercredi 1er avril 2009 à 16:46
Excuse, c'est un peu long. ^^
J'ai pas fait attention.
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://lancien.cowblog.fr/trackback/2815574

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

lancien

sortir de la tristesse

Créer un podcast