Mardi 23 décembre 2008 à 8:20

Divers

http://lancien.cowblog.fr/images/ZFleurs2/P4140139.jpg

     L’article que j’avais fait avant hier sur “Tante Hannah” m’a valu une quarantaine de mails et des commentaires. Tous m’encouragent  et certains me disent surtout n’abandonne pas.
    Ces témoignages m’ont fait très plaisir et je remercie du fond du coeur,  tous ceux qui me les ont envoyés, car cela me touche profondément.
   
    Je voulais cependant expliquer un peu mon article. Je n’avais nullement l’intention d’abandonner mon blog et les correspondances avec mes “guenons”.
    En fait j’étais un peu mécontent, non pas qu’on me critique, cela j’en ai l’habitude et je l’admet parfaitement, de même que lorsqu’on n’est pas de mon avis. Je pense même que la contradiction est intéressante car elle devrait être un apport constructif.

    Mais j’y mets certaines conditions :
        - qu’on reste poli et de bonne foi.
        - qu’on critique ce que j’ai dit, ou le contenu d’un commentaire, mais pas mes correspondant(e)s, car critiquer les personnes ne sert à rien surtout quand on ne les connaît pas.
        - qu’on ait le courage de ses opinions et que l’on me donne un moyen de répondre.

    Dans le cas de Tante Hannah (je précise que ce n’est pas son nom et que je l’ai appelée comme cela en raison d’un personnage de roman que vous connaissez peut être), plusieurs choses m’ont déplu :
        - qu’elle porte un jugement sur mes guenons qui, dans son mail (que j’ai adouci), était presque injurieux et totalement faux.
        - qu’elle me donne des tas de conseils, genre “Témoins de Jéovah”, pour “sauver mon âme”. Je l’admettrais de la part de personnes de cette secte, auxquelles je dirais simplement que je ne suis pas intéressé, mais en liaison avec mon blog, cela me paraît d’autant plus déplacé que je fais attention, pour ne choquer personne, de toucher le moins possible aux opinions politiques et religieuses dans mes articles.
    Et puis je n’ai pas envie de mourir tout de suite IOI
    Je dois dire cependant que sa prose (bien que très sérieuse), de jeune de 20 ans adressée à un vieux de 76 m’a parfois fait sourire !!
        - que je n’avais pas d’adresse de mail, ni de blog pour lui répondre. Elle m’a simplement dit qu’elle était une fille et avait 21 ans!

    Alors cela m’a un peu agacé et j’ai décidé de lui répondre sur mon blog et de l’appeler “Tante Hannah” ( qui est un livre allemand de W Busch - rien à voir avec le président US), et encore je lui fais beaucoup d’honneur, car la tante Hannah du roman était une sainte femme des années 1900, mais un peu trop “prédicatrice” à mon goût.

    Je pense que je vous devais cette explication.
    Habituellement je réponds par un mail ou par “lui écrire” à ce genre de message, mais là je ne le pouvais pas et je ne voulais pas laisser passer les deux erreurs grossières, selon lesquelles d'une part, toutes mes “guenons “ seraient des "gosses de riches qui font semblant de souffrir", car certaines montrent beaucoup de courage dans des situations financières difficiles, et d’autre part,  on serait forcément heureux et sans souffrance si ses parents étaient aisés, ce qui est malheureusement totalement faux .
    Je pense que Tante Hannah a beaucoup à apprendre de la vie. J’espère pour elle qu’elle n’en souffrira pas trop.

    Merci encore à tous et bonnes fêtes à ceux qui partent en vacances.

Par MiMiNe le Mardi 23 décembre 2008 à 9:22
Après on peux aller loin dans le sujet. Ma définition de "gosse de riche" à ces yeux n'est surement la même qu'elle ou bien de toi par exemple. Entre ceux qui n'ont rien pour vivre et sur qui n'ont rien pour le reste moi je vois déjà une différence.
Par kaa le Mardi 23 décembre 2008 à 12:08
Il y en a qui excellent particulièrement dans la critique et dans les jugements hâtifs sur les gens. Il ne faut pas se formaliser pour ça et passer outre, même si j'avoue que ce n'est pas toujours facile !
Par lancien le Mardi 23 décembre 2008 à 17:51
Je suis d'accord avec Mimine, il y a toutes les nuances dans les difficultés financières des gens, depuis celui qui est à la rue, celui qui ne peut qu'à peine se oayer à manger et un toit, celui qui tire le diable par la queue et ensuite ceux qui peuvent se payer un peu moyennement, beaucoup du superflue.
J'ai quelques guenons qui ont bine du mal a finir la fin de mois et pour lesquelles, l'ordinateur et internet sont le seul luxe et moyen de garder un contact qu'elles ont. A l'opposé j'ai d'autres guenons dont les parents ont de très bonnes situations et qui ont tout le confort matériel, mais qui ne sont pas aimées, voire battues, ou qui ont subi des sévices ou des malheurs divers. Le confort enlève des soucis mais n'est pas la seule clé du bonheur.
"Tante Hannah" poursuit le rêve de changer et d'évangéliser le monde, mais elle ne se rend pas comte des problèmes réels autour d'elle.
Par MiMiNe le Dimanche 28 décembre 2008 à 11:58
Juste une question d'ailleurs c'est une fille elle a 21 ans et elle vit encore chez ces parents je suppose ??
Par MiMiNe le Dimanche 28 décembre 2008 à 12:43
Oh je vois ! Je suis dans sa ligne de mire aussi alors. Heureusement pour moi, ma famille a jamais fait dans le décent ce qui m'aide pas :o
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://lancien.cowblog.fr/trackback/2752044

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

lancien

sortir de la tristesse

Créer un podcast