Vendredi 27 août 2010 à 8:54

Préférences cérébrales

    http://lancien.cowblog.fr/images/Prefcerebrales/SchemaEIsouspref-copie-1.jpg

    Maintenant que vous avez une idée de ce que sont le s préférences cérébrales, d’un point de vue général, nous allons les  examiner une par une.
    J’essaiera de le faire de façon suffisamment pratique pour que vous puissiez déterminer quelles sont les vôtres.
    Nous commencerons aujourd’hui par l’extraversion et l’introversion car c’est le plus facile et vous connaissez déjà probablement en quoi elle consiste.
    Donc êtes vous extravertIi(e) ou introverti(e).?


    Dans notre vie de tous les jours, que ce soit à la maison, au collège, au lycée à la fac ou au bureau, nous avons besoin de motivations à nos actions et cette motivation nous la tirons selon le cas, de notre environnement, du monde extérieur et notamment des contacts avec les autres, soit dans notre monde intérieur, celui de la pensée et de la réflexion.
Nous devons naviguer dans les deux mondes, mais l'un d'entre eux nous est plus familier : nous sommes plus doués soit pour les relations, soit pour la réflexion; le monde préféré est évidemment le plus stimulant pour nous.
Nous préférons donc exercer nos facultés de perception et de choix,  qui sont à la base de tous nos actes :
    - soit dans le monde extérieur des relations et nous tirons notre énergie de la rencontre avec les autres : nous sommes alors “extravertis” (E).
    - soit dans le monde intérieur des idées et de la pensée; nous tirons notre énergie de nous mêmes : nous sommes alors “introvertis” (I).

    Comment reconnaître si vous êtes extraverti(e) ou introverti(e) et quelle est “l’intensité” de votre préférence?
    Pour me faciliter la frappe, je parlerai au féminin (une personne).

    Si vous êtes une personne très extravertie :

    - vous ne pouvez vous passer de la compagnie des autres personnes.
    - vous avez de nombreuses relations souvent superficielles. (voir facebook)
    - vous êtes à l'aise en public et vous aimez lacommunication, vous improvisez facilement, parlez de tout et de rien   
    - vous aimez recevoir, discuter, faire le boute en train.
    - seule, vous ne savez pas vous trouver des occupations et vous avez tendance à vous ennuyer.
    - vous avez tendance à parler ou agird'abord et réfléchir ensuite.
    - vous aimez raconter votre vie et vous vous livrez facilement.
    - vous vous intéressez surtout aux événements extérieurs.
    - vous êtes très sensible à l'opinion des autres.
    - vouspréfèrez le travail en équipe et la diriger   
    - on ne vous dérange pas et vous êtes toujours disponible pour les autres.
    - vous aimez la variété et l'action, et vous êtes impatiente lors de tâches longues.
    - vous êtest plus intéressée par les résultats de votre travail et la façon dont les autres le perçoivent, que par le processus lui même

    Ce sont surtout les 6 premières assertions de cett liste qui sont caractéristiques de l’extraversion.

    Si vous êtes une personne très introvertie :

    - vous êtes réservée, réfléchie et timide.
    - vous pouvez vous passer de la compagnie des autres personnes.
    - vous avez peu de relations mais approfondies avec des gens que vous connaissez et qui vous plaîsent ou pour lesquels vous avez de l’intérêt.
    - vous n'aimez pas la foule ou les réceptions parmi des gens peu connus et vous souhaitez être tranquille pour vous adonner aux activités que vous aimez.
    - seule, vous savez vous trouver des occupations et vous  ne vous ennuyez presque jamais.
    - vous parlez peu, surtout de problèmes sérieux et vous réfléchitssez longuement avant de parler. (et quelquefois les autres expriment la même idée avant vous).
    - vous êtes à l'aise avec les pensées et les idées, mais vous pouvezavoir quelques problèmes de communication avec les autres.
    - vous n'aimez pas parler de vous-même ou vous confier.
    - vous êtes sensible à l'opinion de ceux qui sont importants pour vous.
    - vous vous intéressez surtout aux réactions intérieures de vous même et des autres.
    - vous n’aimez pas être dérangée par des visiteurs ou le téléphone.
    - vous préfèrez le travail solitaire et ne recherchez pas la direction d'une équipe.
    - vous ne voyez pas d'inconvénient à travailler sur une même activité pendant une longue période.
    - vous êtes intéressée par les idées sous-jacentes et les processus de vos travaux.

    Ce sont surtout les 6 premières assertions de cett liste qui sont caractéristiques de l’introversion.

    Vous êtes plus ou moins extravertie ou introvertie de façon innée, mais votre éducation, votre instruction, votre environnement peuvent modifier cette tendance et atténuer au au contraire renforcer votre préférence.


    Les personnes peu extravertie ou introvertie gardent les six premières attitudes dans de nombreuses circonstances, les autres caractéristiques étant atténuées. Elles peuvent plus facilement adopter les attitudes non préférentielles dans certaines circonstances.
    Par exemple une personne introvertie peut l’être en famille et presque extravertie au travail ou au lycée (ou l’inverse). Elle pourra se comporter presque comme une extravertie avec un cercle très restreint d’amis.
    Une personne extravertie peut grâce à ses études, savoir se trouver des occupations lorsque’elle est seule, et réfléchir et étudier sans rechercher forcément la compagnie d’autrui.

    Alors êtes vous extravertie ou introvertie et à quel degré ?
    Plus difficile, en quelles circonstances êtes vous l’un ou l’autre?

Par Lamiss le Samedi 28 août 2010 à 10:56
Je me reconnais parfaitement dans toutes les propositions d'introverties ^^. Cependant, lorsque je suis avec mes vrais amis je deviens plus extravertie mais en gardant toujours un "retrait" (ne me confier qu'à ma meilleure amie par exemple). Vos articles au sujet des préférences cérébrales sont très intéressants. :)
Par Ebeth le Mercredi 29 décembre 2010 à 14:34
Je coche tous les critères des deux. Tiraillée, je ne sais pas quoi penser même si aujourd'hui, cela ne me pose plus de problème. Tout dépend souvent de mon état de fatigue.
Par Ebeth le Mercredi 29 décembre 2010 à 14:34
PS : serait-ce moins fatigant d'être introverti?
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://lancien.cowblog.fr/trackback/3032373

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

lancien

sortir de la tristesse

Créer un podcast