Lundi 26 avril 2010 à 8:00

Libertés et règles

Vous m’avez demandé ce que je pense de la burka et de son interdiction.

    Il me semble d’abord que si j’étais un terroriste, et que je veuille cacher les armes que je porte, je me mettrai une burka. Donc je trouve que au plan de la sécurité, cela devrait être interdit de se vêtir ainsi dans un lieu public, la rue, les magasins, les transports, les bâtiments publics...
    Un témoignage d’un chauffeur de taxi à Casablanca m’a amusé.
Il paraît que des hommes en burka prennent le taxi et s’enfuient ensuite sans payer à l’arrivée.
    Et on ne parle à la télé que de cette femme qui a été verbalisée en France, car elle conduisait une voiture en burka. On ne doit guère voir sur le coté !
    La raison de sécurité me paraît donc essentielle.

    Je pense par ailleurs qu’en France, il est anormal qu’un mari impose ce vêtement à sa femme, d’autant plus qu’il semble bien que le Coran n’ait jamais évoqué cet habit. Cela dit, je crois que actuellement le nombre de femmes concernées est très faible (200 ou 300) et que certaines portent la burka par provocation ou intégrisme, sans que cela leur soit imposé.
    Mais je ne crois pas que ce soit la raison à mettre en avant pour promulguer une loi, car on sera taxé d’intolérance vis à vis des musulmans, parce que pays catholique.

http://lancien.cowblog.fr/images/Divers/chadorpole1JPG.jpghttp://lancien.cowblog.fr/images/Divers/belphegorfoto2.jpg



















   

femme en burka                                                               Belphégor, le fantôme de l’opéra   


    Si je me promenais dans les rue de Paris en caleçon à fleurs, je me ferais tout de suite arrêter pour tenue indécente, même si je revendiquais pour ma liberté au nom d’une religion naturiste !!
    La burka me fait un peu le même effet.
    J’avoue que je ne suis pas à l’aise devant quelq’un qui porte la burka, même si c’est de son plein gré et que cette femme s’y sente à l’aise (ce qui m’étonne !). J’ai l’impression de ne pas être dans mon pays ou de me trouver devant Belphégor, le fantôme de l’Opéra !

    Personnellement je suis donc favorable à l’interdiction de la burka, mais cela dit, je ne pense pas qu’il s’agisse d’une réforme de premier plan à monter en épingle. Et faut il vraiment une loi et un simple décret ne suffirait il pas ?
    C’est une réforme utile, mais on ferait mieux de s’occuper plus de lutter contre le chômage.


    http://lancien.cowblog.fr/images/Divers/chador.jpg




Et pour vous faire sourire, ce cycliste est il un fantôme ou est il en burka ?
(avec vélo spécial lol)
Par Ma.Rine le Lundi 26 avril 2010 à 9:05
Ma tante qui habite en arabie saoudite pour le métier de mon oncle a faillit être mise en prison car elle ne portait pas le voile là-bas. Pourquoi devrions-nous être obligée de suivre leur mode de fonctionnement alors que chez nous on ne les oblige à rien ? Je trouve ça donc normal d'un point de vu biensur sécuritaire mais aussi d'égalité d'interdir le port de la burka.
Par notre-nature le Lundi 26 avril 2010 à 9:10
Je suis d'accord avec toi,et porter la burka devrait être interdit en France! en voyant cet habit on dirait des nazguls dans le seigneur des anneaux ^^ Je pense que si les femmes arrêterai de porter ce genre de vêtements, elles auraient moins chaud l'été et elles pourraient aller faire une petite trempette à Palavas-Les-Flots !
Par MiMiNe le Lundi 26 avril 2010 à 9:24
je pense pas qu'interdire ça changera le problème pour moi soit elles sortiront malgré la loi soit elles resteront chez elle surtout pour celles qui sont forcés à le porter...
On peut aller loin avec ce sujet là parce qu'on parle de la burka mais quand on voit certains voiles qui cachent tous le visage ça fait pareil...
Bref qu'ils s'occupent du chômage, des entreprises qui délocalisent avec l'aide de l'état, des mal-logés et tout le tralala puis peut être qu'après ça sera intéressant d'entendre ça aux infos...
Par orchidee le Lundi 26 avril 2010 à 9:44
Je suis d'accord avec les commentaires précédents dans le sens où j'ai l'impression que l'on fait de ce point une polémique pour détourner l'opinion publique de ce qu'il se passe vraiment en France...
Après je me demande si créer une loi sur la burka ne marginaliserait pas encore plus les femmes qui la portent. Mais je pense cependant que, dans certains lieux, cela ne devrait pas être admis au même titre que l'on accepte pas que l'on y entre sans une "tenue correcte"
Par Lucy-Westenra le Lundi 26 avril 2010 à 10:04
La France est un pays laïque, bien que des églises se trouvent à tous les coins de rue (mais à ce tarif-là, moi j'appelle ça du patrimoine historique), donc quand une personne d'origine étrangère souhaite s'y établir, elle doit en suivre la culture et les coutumes. La burka n'en faisant pas partie, on s'abstient. Ca me semblait pourtant si simple...
Par kaa le Lundi 26 avril 2010 à 12:21
Je pense qu'on parle beaucoup trop de tout ça au risque de rajouter une couche de stigmatisation (voulue?) après celle qui est naturellement née lors du débat sur l'identité nationale.
Par alyane le Lundi 26 avril 2010 à 15:06
Un article intéressant dans le MArie6claire de ce mois, une journaliste a revêtue la urka, elle nous raconte ce qu'elle éprouve et les réactions des personnes vis- vis d'elle!Son témoignage est intéressant.
les chiffres parlent de 2000 personnes qui la porteraient.
Par maud96 le Lundi 26 avril 2010 à 18:33
Au Québec, elle est interdite à toute femme qui tient un rôle public ou demande une prestation dans une administration publique. Une étudiante en niqab a récemment été expulsée d'un cours de "francisation" donné dans un CEGEP public. Sinon, niqab burka sont, comme aux USA, admis au nom de la liberté individuelle.
Certains journaux américains anglophones à ce propos se demandent comme la France va concilier son "slogan" "Liberte-Egalité-Fraternité" avec l'interdiction de s'habiller comme on le désire. Le mot "liberté" n'a pas le même sens outre-atlantique,non plus que le mot "laïcité". Dans les écoles canadiennes, ou dans les rues, les Sikh policiers ou écoliers peuvent porter le turban, et même leur "kirpan" (poignard,en bois pour les écoliers). Lire ici ce jugement récent (Avril 2009) d'un tribunal de Montréal : http://www.pointdebasculecanada.ca/breve/1928-quebec--volution-du-droit-une-epingle-cheveux-cest-plus-dangereux-quune-dague.php.
Par lalileloluly le Mardi 2 novembre 2010 à 13:50
Franchement .

Pour un changement de débat, car la burka est largement moins important que par exemple la violence sur les femmes ( suivre ce lien http://www.kooki.org/?p=451 qui j'espère te plaira ).

2 éme, la sécurité est un faux argument, car en le poussant à l'extrême on tombe dans dans une société sans aucun droit .

3 éme, la sécurité, la burka n'est pas plus menacant que certains vetements ou style vetimentaire ( gothique trés poussé, skinhead ) .

4 éme, londres, la burka est autorisé, pour des raisons de sécurité, il n'y a plus de poubelles .

5 éme. J'ai un doute sur la réel obligation de la burka sur toute celle qui la porte .

6 éme. Même en admettant l'obligation du au mari ou à une certaine pression social, c'est la même que celle qui pousse les femmes à s'épiler et à mettre des jupes . Ou encore à d'autres tenues .

c'est à dire un conformisme social .
Oui la burka n'est pas de culture française ( Quel gros délire que cette culture juste française ) .
Mais Mc do non plus .
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://lancien.cowblog.fr/trackback/2990163

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

lancien

sortir de la tristesse

Créer un podcast