Dimanche 2 mai 2010 à 8:28

Informatique, médias, internet

http://lancien.cowblog.fr/images/ZFleurs2/ZFleurs2/ZFleurs2/1001965.jpg
    Hier, comme le veut la tradition, on vendait partout le muguet du premier mai.
    Comme j’en ai qui pousse sous un arbre, dans mon jardin sur les toits, j’en ai cueilli un bouquet ce matin.
    Mais d’où vient cette tradition?

    Le premier mai est est une fête internationale annuelle célébrant les travailleurs.
    A l'origine c’était une journée annuelle de grève pour la réduction du temps de travail, et elle est encore l’occasion d’importantes manifestations
    Elle est célébrée dans de nombreux pays du monde le 1er mai. En Amérique du Nord,  le premier lundi de septembre et au Royaume-Uni et en Irlande, le premier lundi de mai.
    Bien qu’ils la fêtent maintenant un autre jour, ce sont les Américains qui ont initié en 1884 la Fête du Travail le 1er mai. La Fédération américaine du travail promit aux ouvriers, qui travaillaient alors 12 heures par jour si ce n’est plus, que, deux ans plus tard, la journée de travail serait fixée à 8 h. Mais le 1er mai 1886 seulement 200 000 ouvriers bénéficièrent de cette avancée sociale.
    Et pourtant entre temps le Central Labor Union avait institué le "Labor Day", le premier lundi de septembre, mais le Congrès américain ne légalisera cette décision qu’en 1894, après des émeutes pendant lesquelles la troupe tua deux ouvriers à Chicago..
    C’est Lénine en Russie, qui le premier fit du premier mai un jour chômé
    En France le premier mai n’est un jour férié que depuis 1941.


    Mais en fait son origine en France est plus ancienne puisque sous la révolution, en 1793 une fête du Travail est fixée le 1er pluviôse (en janvier), par Fabre d’Églantine.
    C’est en juillet 1889 quela IIe Internationale socialiste  décide le 20 juillet 1889 de faire de chaque 1er mai une journée de manifestation avec pour objectif la réduction de la journée de travail à huit heures, soit 48 heures hebdomadaires, le dimanche seul étant chômé à l’époque.
    La première célébration a lieu le 1er mai 1890 et les manifestants arborent
un triangle rouge, pour signifier que la journée devait être découpée en trois parties égales : une pour le travail, une pour le repos et une pour les loisirs.
    Ce symbole fut ensuite remplacé par une fleur d’églantine, symbole de la foi en la Révolution et fleur traditionnelle du nord de la France, puis par le muguet.

    Mais en fait offrir du muguet le premier mai est une tradition très ancienne qui remonte à l’antiquité, car c’était à cette date que les marins reprenaient la mer..
    En France, à la Renaissance, on préta au muguet une réputation de porte-bonheur et on dit que la tradition d’en offrir remonte à Charles IX qui en aurait distribué aux courtisanes en gage de porte-bonheur et pour célébrer l'arrivée du printemps..
    Rien à voir donc avec la Fête du Travail mais depuis, le muguet antique du premier mai est devenue le symbole de cette fête, vers 1907.

    La règlementation : la vente sur la voie publique est en principe interdite sauf autorisation spéciale.
    Le premier mai déroge à la règle mais en principe le muguet ainsi vendu
    •    doit être exclusivement sauvage et non de culture, sans racine ;
    •    doit être sans emballage, ni contenant.
    •    la vente doit se faire à une distance d'au moins 40 m d'une entreprise fleuriste ;
    •    il ne doit y avoir ni banc, ni étal de présentation ;
    •    le vendeur ne doit pas alpaguer le chaland ;
    •    aucune adjonction de fleur ou de feuillage ne doit être effectuée.
et le particulier doit avoir une autorisation préalable.
    Heureusement la tolérance est beaucoup plus large !

http://lancien.cowblog.fr/images/ZFleurs2/ZFleurs2/ZFleurs2/1001957.jpg

Nota :
    Par allusion au parfum qu'utilisaient les élégants de l'époque, on appelait muguet, à partir du milieu du XVe siècle, un jeune homme qui cherchait à plaire par des raffinements de coquetterie excessive.

    Le muguet est aussi une maladie bénigne du nourrisson  (Candidose une maladie parasitaire due au développement d’une levure microscopique) localisée à la cavité buccale et dont l'enduit blanchâtre qui recouvre ses muqueuses (un semis de taches blanches visibles notamment à l'arrière du palais), lui vaut ce nom
Par alyane le Dimanche 2 mai 2010 à 8:44
Charmante tradition!
Par kaa le Dimanche 2 mai 2010 à 9:15
Je me rappelle en avoir vendu avec mon frère chaque année. On se faisait pas mal d'argent de poche comme ça.
Par autresrimes le Dimanche 2 mai 2010 à 10:27
et vive le bon parfum de muguet
bon dimanche et A+
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://lancien.cowblog.fr/trackback/2992074

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

lancien

sortir de la tristesse

Créer un podcast