Jeudi 7 octobre 2010 à 9:00

Préférences cérébrales

Je voudrais vous montrer aujourd’hui pourquoi il est plus difficile de connaître un introverti qu’un extraverti, en se servant en particulier de la hiérarchie des “fonctions cérébrales” S, G, L, V. que nous avons décrite dans l’article d’hier.

    D’abord nous savons qu’un extraverti était essentiellement motivé par le contact avec les autres dans le milieu extérieur.
    Il va donc tout faire pour avoir non seulement de bons rapports avec les autres, mais encore essayer que les autres le remarquent, fassent attention à lui et l’aiment.
    Par ailleurs il est exubérant et parle facilement, parfois d’ailleurs sans réfléchir assez
    Donc pour quelqu’un d’observateur, il va dire consciemment ou inconsciemment beaucoup de choses sur lui même ou qui, indirectement, permettront de le connaître.
    Au contraire l’introverti vit dans le monde de ses pensées et est plus attiré par la pensée que par la parole. il sera souvent timide et donc il se liera moins facilement et surtout parlera peu de lui même, sauf avec des personnes qu’il connaît bien et en qui il a confiance.
    On a donc du mal à connaître un introverti dont on n’est pas l’ami intime, car il ne vous donne pas d’informations sur sa personnalité.

    Mais le problème est encore plus complexe, car la hiérarchie des fonctions cérébrale nous donne une image exacte de l’extraverti, mais une image fausse de la personnalité de l’introverti.
     Je vais d’abord partir de quatre profils particuliers pour que mes explications soient plus concrètes : le schéma ci dessous décrit quatre “croix des fonctions”, c’est à dire la hiérarchie des fonctions pour quatre types particuliers EGLJ, IGLJ, puis ESVP, ISVP, cela por bien vous montrer dans ces deux cas la différence entre extraverti et introverti.
     (Pour le transposer à votre cas, si vous connaissez votre type, recherchez sur le tableau de l’article précédent votre hiérarchie de fonctions).

http://lancien.cowblog.fr/images/Prefcerebrales/4croixfonctions-copie-1.jpg
    Sur les deux “croix des fonctions” des extravertis vous voyez que leur fonction primordiale, L pour l’EGLJ et S pour l’ESVP sont extraverties, c’est à dire qu’elles sont utilisées dans leur milieu de prédilection, le milieu extérieur.
Donc vous voyez leur utilisation et vous reconnaîtrez facilement que ces personnes sont L et S.
    Par contre leur fonction auxiliaire (G pour l’un, V pour l’autre), introvertie, qu’ils utilisent donc plutôt quand ils réfléchissent (dans le monde intérieur des pensées) sera plus difficile à cerner.

     Pour les introvertis ( ici IGLJ et ISVP),c’est plus troublant..
    Leur fonction primordiale, G pour l’EGLJ et V pour l’ESVP sont introverties, c’est à dire qu’elles sont utilisées dans leur milieu de prédilection, le monde intérieur des pensées.
    Donc vous ne voyez que peu leur utilisation et vous aurez des difficultés à reconnaître leur fonction primordiale.
    Bien au contraire c’est leur fonction auxiliaire (L ou S), que vous les voyez utiliser dans le monde extérieur et donc vous allez la confondre avec la fonction primordiale.


    Donc si vous êtes introverti, ne vous étonnez pas qu’on vous attribue une façon de penser qui n’est pas celle qui vous est familière :
    Dans notre exemple un IGLJ sera pris surtout pour quelqu’un de très logique (L), ce que vous êtes certes, mais votre qualité principale est d’être intuitif,  inventif et tourné vers l’avenir (G), mais vous la gardez surtout pour vos instants de réflexion.
    De même l’ISVP sera pris pour un excellent observateur et analyste, alors que sa qualité pricipale sera l’altruisme et son sens des valeurs.


Par maud96 le Jeudi 7 octobre 2010 à 17:41
C'est complexe à lire, quand on sort de cours et qu'on réfléchit à ce qu'on va manger en vitesse... mais la faute d'orthographe dans le tableau m'a quand même "sauté" à la figure (faut m'excuser, je suis une "ISVP" :))
Finalement, je me marierais bien à un introverti : ils se taisent quand on veut du silence, et sont comme une caverne à explorer !
Par Shcool-Day le Jeudi 7 octobre 2010 à 18:42
La vie d'un(e) introverti n'est pas de tous repos...
Et meme si on fais 80% du temps "la tapisserie" les gens s'attache a vous...Et ce que vous méprisez peut-etre encore plus...
On vous colle des étiquette, sans raison...
On vous raconte des histoire morbide en etait persuader que ça va vous plaire.
Un jour c'est "tu ressemble a un chat! trop mimi!!" et le lendemain c'est "T'es pas gothique?"
En bref c'est bien ce que tu as decrit ^^'
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://lancien.cowblog.fr/trackback/3045468

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

lancien

sortir de la tristesse

Créer un podcast