Vendredi 3 février 2012 à 8:09

Actualité


http://lancien.cowblog.fr/images/images/16261384af85lesiegedeeastmankodakanewyorkle3.jpg

  Vous avez sûrement entendu parler de Kodak.

C'est une société américaine qui a été l'un des pionniers des émulsions photographiques pour les appareils des particuliers, des professionnels et du cinéma. Elle avait 135 ans. Elle avait de nombreuses usines en Amérique et dans le monde et rien qu'à Rochester, siège de Kodak, elle employait plus de 60 000 personnes.
           Kodak était devenu un "nom commun" comme frigidaire.!
           Mais le numérique est arrivé et l'on emploie de moins en moins de pellicules photographiques ou cinématographiques. Depuis 2003 Kodak a fermé 13 usines, 130 laboratoires et licencié 47 000 personnes. A Rochester, il n'emploie plus que 7 000 salariés.

           La société s'était reconvertie en partie dans la production d'appareils numériques et les petits appareils comme les plus performants sont remarquables, car performants - comme presque tous les appareils - mais simples d'emploi.

Quand j'étais petit ma mère avait un appareil Kodak, énorme, mais performant pour l'époque, qui ressemblait à la photo ci dessous.

http://lancien.cowblog.fr/images/images/1junior620.jpghttp://lancien.cowblog.fr/images/images/appareilphoto.jpg

















     Mes enfants ont eu un "instamatic" à pellicule argentique qui fonctionne toujours et continue à faire de belles photos (mais chères à cause du développement et tirage).

     J'ai depuis plusieurs années un appareil numérique Kodak, qui me satisfait entièrement et certaines de mes petits enfants ont un mini-kodak dont ils se servent avec plaisir et habileté.

http://lancien.cowblog.fr/images/images/kodakz650450.jpghttp://lancien.cowblog.fr/images/images/images-copie-13.jpg












 
            
La "mémoire" de notre famille ne serait rien sans Kodak

             Je viens d'appendre que Kodak vient de se déclarer en faillite le 19 janvier pour pouvoir bénéficier de la loi sur les faillites. Un repreneur serait recherché, mais son PDG dit :  "Maintenant nous devons terminer notre transformation en nous attaquant davantage à notre structure de coûts et en tirant efficacement de l'argent des actifs non stratégiques. Le conseil d'administration et la totalité de l'équipe de direction estiment que c'est une étape nécessaire et la chose qu'il convient de faire pour l'avenir de Kodak"
            Kodak ne va donc pas mourir, mais quelle sera son activité future? 

            Les dirigeants de Kodak n'ont pas été des devins.
Le cœur de métier de Kodak est longtemps resté la chimie. Tout ce qui touchait à l'électronique pure était perçu comme relevant du "gadget", et le numérique n'a pas été pris au sérieux par les responsables de l'entreprise.
           De grands progrès avaient été faits en matière de photographie argentique dans les années 1970-1980. Les pellicules de grain très fin, étaient de plus en plus sensibles aux faibles lumières. Kodak disposait de dizaines de milliers de brevets et, pendant des décennies, la société a profité d'un statut de quasi-monopole. Aux yeux de ses dirigeants, Kodak semblait insubmersible comme le Titanic ou le Concordia.
            Les dirigeant ont commis une grosse erreur en refusant d'engager en 1945 Chester Carlson qui a fondé ensuite la société Xerox.
            Certes sa reconversion dans les appareils numériques de photographie a été excellente, mais son lecteur de CD et ses imprimantes ont été des échecs.
            Le groupe n'a plus enregistré de bénéfices depuis 2007. Son action qui valait 90 dollars en 1997 n'en vaut plus que 0,47 aujourd'hui ! 

Quand une entreprise américaine n'est pas en mesure d'assumer sa dette ou de payer ses créanciers l'entreprise ou ses créanciers peuvent déposer une demande pour la protection de la faillite sous le chapitre 7 ou le chapitre 11 auprès d'un tribunal fédéral.
           Sous le chapitre 7, l'entreprise cesse ses activités, un mandataire vend la totalité de ses actifs, et distribue le produit aux créanciers. Tout montant résiduel est retourné aux propriétaires de l'entreprise. Sous le chapitre 11, dans la plupart des cas, le débiteur garde le contrôle de ses opérations et est soumis à la surveillance du tribunal1.
            Le chapitre 11 de la loi sur les faillites des États-Unis permet donc aux entreprises de se réorganiser sous la protection de cette même loi.

           Je ne sais pas ce que continuera à faire Kodak, et je ne cherche pas à faire de la pub pour cette société, mais je pense que lui ou un autre continuera à faire des appareils numériques car ils sont très appréciés dans le monde entier. Mais c'est un pan du passé de la chimie et de la photographie qui disparaît
Par Nephtilys le Vendredi 3 février 2012 à 11:38
Espérons que l'entreprise ne ferme pas, quand je regarde dans mon carton de photos, la plupart d'entre elle vienne de Kodak. De même mes premières photos viennent d'appareils jetable Kodak.

Mais dîtes donc ce blog m'a l'air bien sympathique .. Bonne continuation ^^
Par autresrimes le Vendredi 3 février 2012 à 15:06
bonjour Jean-pierre
une grande marque dans le monde la photographie.

A+ du troubadour Emmanuel
Par coldtroll le Vendredi 3 février 2012 à 15:31
c'est une page de l'histoire qui se tourne, et vite, car la fermeture de kodak va faire définitivement passer les derniers studios américains au numérique (je les vois mal acheter fujifilm).
je trouve ça un peu dommage, pour ma part, je trouve que c'était plus fun d'éclairer des films en pellicule que numérique... une petite prise de "risque" sympa... et puis j'ai vraiment du mal avec l'absence de support "concret"
au cinéma, je préfère toujours projeter un film en pellicule, je trouve ça rassurant, je place mon film moi-même, et la lanterne de projection est très simple. maintenant, avec le numérique, faut appeler la hotmail de la maintenance, on n'a plus accès à grand-chose...
Par coldtroll le Vendredi 3 février 2012 à 15:32
hotline, pas hotmail :D
Par Flotte le Vendredi 3 février 2012 à 17:20
Oh, je n'en ai même pas entendu parler... C'est triste !

Concernant la harpe, c'est une harpe celtique que je possède. Donc plus petite qu'une classique, ce qui me permet d'encore réussir à marcher dans mon appartement !!
Par maud96 le Vendredi 3 février 2012 à 18:43
C'est le moment d'acheter ou collectionner les vieux appareils "à accordéon", comme ceux de tes photos : ils prennent une valeur folle. Et pour le reste, je ne m'inquiète pas trop pour les US : le chômage baisse chez eux...
Par AUGREDUVENT le Samedi 4 février 2012 à 7:56
je me souvient que mes parents en possèdait un et pendant de logues heure le soir à la veillée nous regardions les photos en noir et blanc pas toujours nettes mais que du bonheur
bon samedi
http://augreduvent.eklablog.net/
bisous
marie
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://lancien.cowblog.fr/trackback/3166085

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

lancien

sortir de la tristesse

Créer un podcast