Jeudi 9 décembre 2010 à 8:03

Amour et peines de coeur

http://lancien.cowblog.fr/images/images/amour234x300.jpg    J’ai de nouveau en ce moment quelques cas de ruptures et de gros chagrins d’amour et le vieux singe doit consoler ses jeunes guenons.
    C’est classique tous les ans des sentiments se créent pendant les vacances ou à la rentrée scolaire et disparaissent quelques mois après, surtout chez les garçons mais pas exclusivement.
    Mais, bien qu’ayant des arguments pour vous consoler, je suis quand même toujours surpris par la fragilité des sentiments d’amour de cette époque.
    Bien sûr je pense que la culture actuelle, les médias (ciné, télé, romans, internet...) sont pour beaucoup dans cette attitude, et la “mode” du (de la) petit(e) ami(e) se porte bien
    L’exemple des nombreux amis qui rompent, des parents qui divorcent ont aussi leur influence.

    Je ne parle pas ici des coureurs de jupons et des mantes religieuses.        
    Ceux là font d’aventures une habitude et une collection et il ne s’agit pas d’amour, mais d’une compétition, d’un passe-temps, voire d’une addiction.
    Je parle des jeunes qui sérieusement croient être amoureu(x)ses
    Je crois surtout que vous confondez attirance, amourette et amour véritable peut être par manque d’expérience de ce qu’est un véritable amour.


    L’amour entre deux êtres est d’abord un lien très fort, tout à fait identique à la base à une très grande amitié.
    C’est d’ailleurs pour cela qu’un(e) ado peut aimer sincèrement quelqu’un du même sexe, car à cet âge il est normal de faire des essais amoureux, et, contrairement à ce que croient les parents, cela ne préjuge en rien de leur orientation sexuelle future.
    Bien sûr une belle gueule, un bon baratin, de l’humour et de l’entrain sont séduisants. Cela peut créer des liens de camaraderie, mais est ce suffisant pour créer ceux d’amour.? Cela me semble bien improbable : un garçon ayant ces qualités est en général extraverti et a ces qualités avec toutes les filles, et vous devez avoir des concurrentes !
    Pour moi, une très grande amitié comme un amour, c’est d’abord une connivence, une certaine communauté d’idées, de goûts, une compréhension mutuelle; à la limite on devine les pensées de l’autre.. Les psys appellent cela un “fusionnement”.
    C’est aussi admirer l’autre, car l’amour comme l’amitié ne peut exister sans estime. Mais c’est aussi ne pas se montrer trop aveugle (et c’est très difficile), être conscientdes défauts de l’autre, et les accepter, au lieu de souhaiter que l’être aimé soit l’idéal de vos désirs.
    C’est respecter l’ami ou l’être aimé, essayer de se connaître mutuellement mais écouter et essayer de comprendre l’autre, respecter les idées chacun de l'autre, tout en essayant d’évoluer l’un vers l’autre. C’est traiter l’autre comme on souhaite qu’il vous traite. Ce n’est pas l’asservir, mais essayer de combler ses désirs comme il doit essayer de satisfaire les vôtres, ce qui veut dire qu’il faut se trouver le maximum de souhaits communs.
    C’est ensuite souffrir de l’absence de l’autre, vouloir être avec lui et partager le maximum d’instants heureux. Mais être là aussi dans les instants de peine pour se soutenir.
    Sans doute dans tous ces domaines, l’amour est plus fort que l’amitié, mais ce n’est pas toujours le cas.

    Mais aimer d’amour va plus loin. C’est à mon avis avoir une intention plus vaste et à plus long terme : c’est espérer vivre avec l’autre, partager sa vie future (et présente). C’est pour cela que cette communauté de pensée, que cette connaissance de l’autre est nécessaire car sinon la vie en commun sera difficile.
    C’est donc faire des projets et pour moi, le sentiment d’amour n’est pas réciproque si on n’a pas fait ensemble des projets d’avenir.
    Aimer l’autre c’est le privilégier, c’est former avec lui un couple, face aux autres personnes (c’est d’ailleurs la base de la fidélité).
    Je sais qu’aujourd’hui “être en couple” signifie seulement sortir avec quelqu’un ou coucher avec lui, mais pas forcément l’aimer, et finalement ne pas s’ennuyer tout(e) seul(e).
    Pour moi ce n’est pas cela : c’est se sentir mieux avec l’autre, ne former qu’un avec lui face à l’extérieur, c’est partager les idées, les joies, les peines, c’est  voir ensemble l’avenir.
    L’amour c’est un lien très fort entre deux êtres.

    Je  constate cependant que le véritable amour existe mais il est plus rare. Je connais des jeunes qui s’aiment vraiment, vivent ensemble, se battent pour à la fois faire leurs études et travailler, et qui font des projets d’anvenir pour le moment où leur situation sera plus stable.
    Il s’agit en général de jeunes plus âgés qui ont dépassé les 20 ans et cela me semble normal.
    Cela dit je n’exclus pas un grand amour plus jeune : même autrefois cela existait et j’avais fait un article à ce sujet le 17 avril 2008.
    Mais il faut vous faire une raison : les chances d’aboutir à une rupture quand on est encore ado sont très grandes et il faut donc essayer de vous y préparer, de vous dire que vous aurez d’autres occasions de vous faire aimer, et que la vie doit continuer heureuse.
   
A votre âge se rendre très malheureuse pour un garçon ne vaut vraiment pas la peine. Si c’est un grand amour il restera vif pendant quelques années au moins, sinon une amourette ne fait pas le printemps et une de perdue dix de possibles et il vaut mieux se faire de vrais amis et peut être que l’un d’entre eux sera le véritable amoureux futur.

Nota : on lit les articles, mais rarement les commentaires; pour une fois, faites une exception et allez lire celui de Marie, auquel j'adhère profondément : il complète parfaitement ce que j'ai dit, par ses exemples concrets de notre quotidien.
Par alyane le Jeudi 9 décembre 2010 à 8:27
Quelquefois, il surgit quand on ne s'y attend pas!
Par Heart.Of.St0ne le Jeudi 9 décembre 2010 à 9:11
Même si on sait que ça ne peut pas durer ça fait toujours mal je pense !! Même si on a été un peu perdu entre amour et amitié ..
Par Arisu le Jeudi 9 décembre 2010 à 10:33
Ha oui je totalement avec daccord avec toi concernant le cout du fonctionnement... Dailleurs jamais je ne l'aurais pris si il n'y avait pas les "packs" chez Sfr. Ce dernier étant aussi mon fournisseur internet, avec le forfait que j'ai choisi pour mon téléphone je bénéficie d' une réduction de 15 euros par mois... Et donc cela ne me reviens pas plus cher que mon ancien forfait..
Mais oui c'est clair que des forfaits à minimum 4x euros par mois.. Ca fais mal... surtout pour des étudiants
Par AUGREDUVENT le Jeudi 9 décembre 2010 à 11:49
l’amour, ça commence le matin par le premier regard que l’on se donne, le premier sourire, la première caresse et le premier bonjour
l’amour, c’est d’apporter le petit déjeuner au lit ou simplement un café, un jus de fruits accompagné d’une petite chanson d’amour ou de mots tendres récités avec toute la gaucherie dont on peut faire preuve. l’amour, c’est lancer à l’autre dans la glace un clin d’œil complice lorsqu’il fait sa toilette, c’est aussi l’embrasser sans raison, juste pour le plaisir de le faire, sans rien attendre en retour. l’amour, c’est demander à l’autre quelle nuit il a passé et écouter attentivement sa réponse. C’est prendre le temps de se regarder, de se parler et de se toucher avant d’entreprendre la journée de travail. l’amour, c’est accompagner l’être cher à la porte au moment où il se prépare à partir; c’est de lui souhaiter une bonne journée; c’est de s’installer à la fenêtre et lui faire un signe de la main en affichant son plus beau sourire. l’amour, c’est de se téléphoner pour un rien, juste pour se dire que l’on s’aime ou prendre des nouvelles; c’est de se faire des surprises sans rien attendre en échange. l’amour, c’est prendre l’autre dans ses bras chaque fois que c’est possible, juste pour sentir la chaleur de l’être aimé, rétablir le contact et se donner de l’affection. l’amour, c’est parfois d’accorder à l’autre la liberté de vivre pour lui-même, sans attachement excessif, en lui laissant sentir qu’on l’aime toujours même si nos corps sont loin l’un de l’autre; c’est d’être assuré que nos âmes se moquent des distances et sont tendrement enlacées en toute situation, quelque soit le nombre de kilomètres qui nous séparent. l’amour, peut aussi se résumer en une pensée lancée vers l’autre, les yeux fermées, pendant un instant. l’amour, c’est de s’accueillir et de s’étreindre au retour à la maison, c’est de s’informer de ce que l’autre a vécu durant la journée, c’est également le petit verre de vin que l’on prend le temps de déguster ensemble en se racontant toutes sortes de choses ou en goûtant tout simplement la sagesse du silence.l’amour, c’est même d’écouter le télé, serrés l’un contre l’autre, c’est de rire ou de s’émouvoir ensemble, c’est de vivre à deux et nourrir cette complicité de n’importe quelle façon.
Pour moi c'est ça l'amour.
Marie
Par maud96 le Jeudi 9 décembre 2010 à 12:57
Merci pour le lien (grâce à son com) vers le blog de Marie (que j'ai juste ouvert et survolé, ne le connaissant pas). Je reviendrais le lire une fois le "coup de feu" passé.
Par LEPENSEURDUJOUR le Jeudi 9 décembre 2010 à 17:42
L'amour existe, mais c'est un sentiment très rare, non pas que les gens n'aiment pas, mais un sentiment d'amour se doit d'être partagé, il se vit à deux, et il faut une harmonie dans la démarche, et c'est là que le bas blesse. Une chose est certaine, lorsque l'on rencontre la bonne personne il est impossible de se tromper sur le sentiment, et c'est un sentiment qui grandit avec le temps, ni les années, ni la maladie ne peuvent l'altérer, il grandi chaque jour et il rend les amoureux de plus en plus fort face aux aléas de la vie,
J'ai la chance avec Marie de connaitre se bonheur qui chaque jour me désarme un peu plus devant la candeur de son regard
amicalement
Claude
Par lolilove le Samedi 1er janvier 2011 à 19:37
Bonjour, vous décrivez très bien les relations d'amour et d'amitié cependant je vous soumet une idée d'article : la limite amour/amitié n'est jamais la même pour tous, ainsi certaines personnes ne savent pas si elles sont "seulement" ami ou bien amoureuse surtout de son/sa meilleur(e) amie puisqu'à ce moment existe une grande complicité... Pourriez-vous expliquer ce phénomène et les clés pour enfin savoir? Merci
Par Giulia le Mercredi 8 juin 2011 à 0:36
Je sais que n'étant qu'une jeune de 17 ans, c'est pas l'expérience qui m'a vraiment fait apprendre. Mais je sais de source sûre, et de mes petites expérience, que quand on aime vraiment, ça peut faire vraiment mal.
Par lancien le Mercredi 8 juin 2011 à 8:58
Dommage que tu ne m'aies pas laissé une adresse de blog ou autre, je t'aurais répondu. Je sais que l'amour peut même jeune vous causer beaucoup de souffrances. Mais il faut vvre quand même car à cet âgeon a toute la vie devant soi et plein de choses à faire.
Par Brandon le Dimanche 5 décembre 2021 à 20:48
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://lancien.cowblog.fr/trackback/3067478

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

lancien

sortir de la tristesse

Créer un podcast