Samedi 5 mars 2011 à 8:18

Notre personnalité

    Dans cet article et les deux suivants, je vais vous décrire les neuf types de personnalité de l’énnéagramme, trois par trois.
    Ce ne sont que des résumés de la documentation qui est remise lors des stages qualifiants.


http://lancien.cowblog.fr/images/Prefcerebrales/eneagperso.jpghttp://lancien.cowblog.fr/images/Prefcerebrales/eneatype1.jpg

 






   Ennéatype 1 : Perfectionniste “Je suis droit et travailleur”

    Ce type  a pour orientation la rigueur personnelle et les idéaux élevés et préfère le centre instinctif vers l'intérieur. La colère est  son défaut et la patience, la vertu qu’il recherche.

    La personne de ce type veut être quelqu'un de bien sur le plan moral et compare en permanence ses actions et celles des autres à ses standards intérieurs. Elle est persuadée qu'elle devrait être parfaite pour être acceptable et elle se reproche ses erreurs, même petites. Elle en ressent une forte colère après elle-même. Cette colère n'est pas acceptable non plus et elle fait tout pour l'éviter et la réprime.
     Son honnêteté et son intégrité en font quelqu'un de fiable et de responsable.
    La personne de ce type a une énorme capacité d'action, mais peut avoir des difficultés à démarrer, si cela implique de sa part un choix ou une décision. En effet, sa peur de faire des erreurs lui fait rechercher la meilleure décision, et elle a tendance à penser qu'il n'y en a qu'une. Par contre, une fois lancé, elle travaille beaucoup, avec sérieux et conscience et cherche la qualité, y compris dans les plus petits détails.
    Quand la personne de ce type vit des émotions, elle en réprime souvent l'expression qu'elle juge peu convenable et peut paraître froide même si elle est très sensible.
    Dans ses relations, elle essaye d'être un bon ami, un bon conjoint et peut faire beaucoup d'efforts pour cela.
    Elle se blâme de ne pas être suffisamment à la hauteur et se reproche ses imperfections, mais repère aussi ce qui est imparfait chez les autres et a tendance à leur donner de bons conseils pour s'améliorer ("Il faut…", "On doit…").
    Elle est souvent perçue comme rigide et critique, ce qui la surprend car elle est beaucoup moins exigeante avec les autres qu'avec elle-même.
    Plus elle est heureuse,plus elle accepte d'être faillible et que les autres le soient.  vertu du type, la patience.


http://lancien.cowblog.fr/images/Prefcerebrales/enneatype2.jpg    Ennéatype 2 : Altruiste “J’aime, j’aide”

    Ce type  a pour orientation l’amour de l’autre et préfère le centre émotionnel vers l'extérieur. L’orgueil est  son défaut et l’humilité, la vertu qu’il recherche.


    La personne de ce type cherche à aimer et souvent à aider concrètement les gens autour de lui. Elle perçoit intuitivement les qualités, les possibilités et les besoins des autres et a tendance à dire chaleureusement aux autres ce qu'il y a de bien en eux et à les aider à surmonter leurs problèmes. Elle est fière de cette image de personne aimante mais par contre ne veut pas reconnaître ses propres besoins et être aidée.
     Le souci de son image fait qu'elle veut que son aide soit acceptée, utile et efficace. Une telle personne affirme que son aide est désintéressée, mais aimerait bien que son rôle soit apprécié et surtout reconnu. Parfois, elle manipule les autres pour obtenir cette reconnaissance et se met en colère si elle ne l'obtient pas, Certaines n'aident que des gens susceptibles de réussir et sont souvent heureux dans le rôle d'éminence grise de quelqu'un d'important.
    En relation avec les autres,  la personne de ce type cherche à séduire les autres et sait bien les écouter et les comprendre. Avec elle, on a l'impression d'être la personne la plus importante du monde, tandis qu’elle-même ne se découvre que peu.
    La personne de ce type vit profondément dans le présent et peut passer très aisément d'une relation à une autre, toute aussi aimante. Elle fait souvent se rencontrer des gens qui pourraient s'apporter mutuellement quelque chose.
    Elle a du mal à rester inactive, si ce n'est à la rigueur pour récupérer de l'énergie afin de retourner aider. Elle prend ses décisions rapidement et sur la base de facteurs humains.
Plus elle progresse, plus elle est capable d'aider les autres sans en attendre un retour positif en termes d'image.


 http://lancien.cowblog.fr/images/Prefcerebrales/enneatype3.jpg   Ennéatype 3 : Battant “Je réussis, je suis efficace”

    Ce type  a pour orientation la capacité à réaliser et à réussir, et préfère le centre émotionnel vers l’intérieur et l'extérieur. Le mensonge est son défaut et la vérité, la vertu qu’il recherche.


    La personne de ce type a toujours un objectif en tête et quelque chose à faire. Ambitieuse,elle veut que ses projets aboutissent et que le succès soit reconnu et lui soit attribué.
    Pour éviter les échecs, elle peut se cantonner à des projets sans grands risques et à court terme, dont la réussite lui vaudra l'admiration des autres. Elle peut gonfler artificiellement l'ampleur de ses succès, et également s'identifier à ses projets au détriment de son être véritable qu'elle connaît mal (le centre émotionnel est paralysé par la recherche d'équilibre entre utilisation intérieure et extérieure).
    Préférant le centre émotionnel, la personne de ce type est très convaincante et très relationnelle (et non pas émotionnelle) ; elle s'adapte très facilement aux gens rencontrés. Elle peut dire ou faire ce qui lui parait nécessaire pour obtenir le résultat visé.
Elle cherche à plaire et à séduire.
    En même temps,elle est très compétitive et peut être très dure si les autres entravent sa réussite ou n'y contribuent pas assez.
    La personne de ce type st efficace. C'est un bon organisatrice et décide et agit rapidement, quitte à négliger un peu les : la quantité est souvent plus importante que la qualité. Focalisée sur l'aboutissement de la tâche, elle est très flexible et peut mener plusieurs projets de front.
    Le travail est souvent beaucoup plus important que ses autres activités ou que ses relations, intimes ou non et ellel peut avoir tendance à choisir ses amis ou son conjoint pour ce qu'ils lui apportent sur le plan social. Toutefois, si elle réussit à s'impliquer, elle est vraiment aidante.
    Quand tout va bien, cette personne découvre qui elle est et ce qu'elle désire et  y met alors toute son énergie et son efficacité. Elle cesse d'être opportuniste, pour être authentique, intègre et aimante.
Aucun commentaire n'a encore été ajouté !
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://lancien.cowblog.fr/trackback/3090994

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

lancien

sortir de la tristesse

Créer un podcast