Mardi 20 septembre 2011 à 8:23

Politique, économie, religion.

http://lancien.cowblog.fr/images/Caricatures1/chomagecopie1.jpg

    J’ai été scandalisé par les propos à l’université d’été de l’UMP à Marseille, d’un député, membre du gouvernement, qui, dans le programme de campagne de l’UMP, a proposé de diminuer les indemnités de chômage des cadres, sous prétexte qu’elles étaient plus élevées que dans les autres pays européens.
    Selon lui, cela éviterait que les cadres se prélassent sans chercher du travail !!

   
    J’ai souvent l’occasion de rencontrer des chômeurs et il m’est arrivé de les aider à retrouver du travail. Je connais un certain nombre de cadres qui ont été licenciés à 55 ans et ne retrouvent pas de travail, malgré tous leurs efforts.

    Certes j’ai connu quelques cas de chômeurs qui ne se pressaient pas de retrouver du travail et refusaient certains travaux parce qu’il étaient “trop pénibles” ou que les horaires “les empêchaient de regarder la télévision”.
    Mais c’étaient des cas isolés.

    Presque tous les chômeurs que je connais n’ont qu’un souhait : trouver du travail, et dès qu’ils auront une proposition qui correspond à leurs aptitudes, ils la prendront, avec hâte, car outre l’aspect financier, l’inactivité et le sentiment d’être inutile leur pèsent  énormément.
    Et c’est encore plus vrai pour les cadres, qui souvent avaient un travail d’encadrement et qui souffrent de ne plus travailler en équipe et qui ont encore beaucoup plus de mal à retrouver un travail, lorsqu’ils sont âgés.
    Certes le ministre avait constaté que, en Allemagne, les indemnités de chômage des cadres étaient le tiers environ par rapport à la France, mais il a oublié de dire que ces cadres avaient cotisé pendant des années et que les cotisations chômages sont trois fois plus élevées en France qu’en Allemagne.

    Je trouve cela tout à fait significatif du gouvernement actuel qui n’a pas fait grand chose pour diminuer le chômage : d’après lui si les gens sont au chômage, c’est la crise, et c’est leur faute et non celle des entreprises qui les mettent dans cette situation.

    Je souhaite vivement que ce député se fasse virer aux prochaines élections et qu’il ait du mal pendant un an ou deux, à retrouver du travail. Je serais curieux de voir alors si son opinion évoluerait.

http://lancien.cowblog.fr/images/Caricatures1/chomage-copie-1.jpghttp://lancien.cowblog.fr/images/Caricatures1/chomage2.jpg















    Le nombre de demandeurs d’emploi en catégorie A a encore progressé de 1,3% en juillet portant la hausse sur un an à 2,8%.
    • +33% : C’est la hausse depuis janvier 2008 du nombre de chômeurs inscrits dans les catégories A, B, C, c’est-à-dire des demandeurs d’emploi tenus de faire des actes positifs de recherche de job. En près de quatre ans, cette catégorie s’est gonflée d’un peu plus d’un million de personnes.
    • +57% : C’est la hausse du chômage pour les plus de 50 ans depuis janvier 2008. Certes, le chômage des jeunes est une plaie en France. Mais ce sont les seniors qui ont le plus souffert de la détérioration du marché du travail et des plans de réduction des effectifs dans les entreprises.
453 jours : C’est l’ancienneté moyenne des demandeurs d’emplois inscrits à Pole Emploi. En janvier 2008, elle était de 412 jours. Le chômage de longue durée (plus d’une année d’inscription) touche 38% des inscrits, contre 32% il y a quatre ans. Le nombre de demandeurs d’emploi inscrits depuis plus de deux ans a progressé de près de 27% au cours des douze derniers mois.
    • 21% seulement des sorties de Pôle Emploi concerne des chômeurs qui ont retrouvé un job. Une part extrêmement faible qui illustre du faible dynamisme des recrutements. Les radiations administratives représentent 10% des sorties à Pôle Emploi : elles ont bondi d’un peu plus de 7% en un an.
     • 16% : C’est la baisse depuis janvier 2008 du nombre d’offres d’emplois durables (c’est-à-dire d’une durée supérieure à 6 mois) reçues à Pôle Emploi. La précarisation du marché de l’emploi s’accentue encore. En un an, les propositions de job "occasionnels" (d’une durée inférieure à un mois) ont grimpé de 4,7%.

    Mais nos ministres s’en moquent, ils savent qu’ils seront virés l’an prochain.

http://lancien.cowblog.fr/images/Caricatures1/chomageinseechomeurtravailemploi.jpg

     J’ai été outré également par une mesure contenue dans un rapport sur l'insertion, que doit remettre à Nicolas Sarkozy Marc-Philippe Daubresse secrétaire général adjoint du parti présidentiel, qui propose de conditionner le versement du RSA à une journée de travail d'intérêt général par semaine, payée au Smic.
    Au départ j’avais trouvé qu’après tout cela serait un certain mode de réinsertion et que cela permettraient aux gens qui touchaient le RSA de recevoir un peu plus d’argent, mais les députés ont oublié totalement le “travailler plus pour gagner plus” et j’ai constaté qu’ils ne pensent qu’économie sur le dos des pauvres : le montant du RSA serait réduit, du fait de la perception d’un salaire, ce qui représenterait une économie pour l’Etat et le dispositif est prévu pour être obligatoire, sous peine de sanction.


    Par contre j'ai souri en regardant cette caricature que m'a envoyée une de mes filles :

http://lancien.cowblog.fr/images/Caricatures1/image001.jpg

Par LEPENSEURDUJOUR le Mardi 20 septembre 2011 à 8:36
Ces chers messieurs ne se font pas de soucis si ils sont virés l'an prochain, car eux ils ont acquis par les urnes le droit à percevoir l'intégralité de leur salaire pendant la durée d'une législature et ceci sans avoir de comptes à rendre à pôle emploi, c'est pour le coté égalitaire des mesures prisent par les différents gouvernements, car ces mesures profitent aux élus de tous bords
Il fallait le dire
amicalement
Claude
Par serpe-hier le Mardi 20 septembre 2011 à 10:43
j'ai beaucoup aimé la dernière caricature!
je trouve globalement que les gens du gouvernement ne sont pas au point avec la vraie vie... tu soulèves ici l'exemple du chômage (où le député est bien à côté de la plaque, j'ai des amis qui cherchent du boulot, mon copain a été au chômage pendant un an et demi à déprimer), on peut aussi parler du vaste sujet de l'enseignement... Je ne connais rien à la politique, mais ma mère est instit' donc assez au fait des réformes et propos des dirigeants... et c'est souvent très affligeant.
Par MiMiNe le Mardi 20 septembre 2011 à 11:53
Moi je dis plus rien, parce que je suis inscris depuis plus de 2 ans à Pôle Emploi, ils m'ont jamais rien proposé, j'ai même pas eu de rendez vous après mon inscription sous prétexte que je suis pas rémunéré par eux, je n'existe pas, alors encore plus parce que j'ai un travail à mi temps maintenant et quand par miracle il y a des offres dans ma branche, j'y suis au courant que quand c'est moi qui regarde, toute façon en voyant les offres tu as juste envi de fermer les pages... Si des études professionnelles sont moins rémunérés que la restauration autant resté où on est !

Le chômage c'est un sujet que je maîtrise assez bien, en plus, il y a des tas de failles, on dit les gens ceci cela, mais faut voir à quoi ça rime d'aller se lever... Pourquoi parfois aller se faire "chier" à aller bosser 2 semaines pour perdre tes droits à une mutuelle plus qu'exceptionnelle (donc devoir en payer une de ta poche alors que tu as encore moins de sous que d'habitude) et pour au final être payé le 15 du mois si tu es en intérim (oui parce que les factures c'est bien connu c'est en milieu de mois alors que si tu fais rien tu es payé le 30 du mois) puis au final rien gagner de plus vu que c'est déduit du chômage... ça fait du bien de sortir, de s'occuper, c'est sûr ! mais faire que ça, ça peut être plus que déprimant à la fin...
Par maud96 le Mercredi 21 septembre 2011 à 12:27
L'une de mes motivations à revenir au Québec plutôt que de rester en France, c'est justement un marché du travail plus alléchant, et surtout avec moins de "barrières" administratives de toutes sortes.
Quand je lis ce qu'écrit Mimine au dessus, il est clair que le "Pole Emploi" est souvent ce qui sert à masquer le chômage, pas à aider les chômeurs à s'en sortir. De toute manière, si une bouteille est vide... elle reste vide!
Par coldtroll le Jeudi 22 septembre 2011 à 14:49
très drôle, cette caricature ^^, en effet

attends, moi, je dis, quand le salaire moyen du français est de 5000€ (c'est ce qui a été dit), c'est quand même scandaleux que quand le français moyen se retrouve au chomage, il n'ait pas mis un rond de côté !

le pole emploi c'est miraculeux., quand j'ai fini mes études, voulant être intermittent du spectacle, je m'étais inscrit à l'anpe en disant que je voulais être électricien ou machiniste de tournage cinéma (ce qui n'a rien à voir avec le métier d'électricien ou de machiniste industriel, hein !) l'anpe m'a trouvé un poste de machiniste à la SNCF, avec obligation d'envoyer un CV sous peine de rupture de droits (c'était génial, je n'en avais aucun, justement) j'ai pris ma plus belle plume, et j'ai écris au directeur de l'antenne de l'anpe lui demandant d'arrêter de se moquer du monde (en des propos à peine plus sympathiques). dans les cinq ans qui ont suivi, miracle, je n'ai eu aucune nouvelle de l'anpe, ni proposition d'emploi, ni rendez-vous avc un conseiller, ni proposition de formation. rien.
le pole emploi, ça ne sert pas à grand-chose, le fermer, ça ferait juste des chomeurs supplémentaires.
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://lancien.cowblog.fr/trackback/3138767

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

lancien

sortir de la tristesse

Créer un podcast