Lundi 10 décembre 2007 à 20:43

Eveil, sommeil, rêves



Geabsland”, un de mes lecteurs m'écrit :
“...je m'intéresse beaucoup aux etats modifiés de conscience, et à la conscience en general.... qu'est ce qui differencie une prise de conscience qui implique un changement dans notre comportement et une "simple" prise de conscience qui modifie notre perception de la vie ? En d'autres thermes, la conscience à telle des "paliers", devrait t'on parler de prise de conscience simple,forte, revelatrice, ect... et quelles en sont les regles d'accès ?
exemple: - j'ai pris conscience que le tabac n'est pas bon pour moi mais je continue a fumer - j'ai pris conscience que le tabac n'est pas bon pour moi et donc j'arrête....
Pourrais tu faire un article sur les molecles hallucinogenes et plus precisement sur le liens entre "prise de conscience naturelle causée par la reflexion ou la philosophie" et "prise de conscience consequentes à la consommation de drogues hallucinogenes ? ".

    Bref tu me demandes de traiter le problème de la “conscience” mais aussi de l'influence de produits chimiques sur notre état mental et donc sur cette conscience, et puis également les rapports “ prise de conscience - prise de décision” , ce qui est un autre problème.

    Je veux bien essayer mais ce n'est pas simple, alors je le ferai peu à peu, en alternant avec d'autres sujets pour que cet aspects “SVT” ne fatigue pas trop mes lecteurs et lectrices.

    Aujourd'hui, ce sera plutôt de la philosophie sur le mot conscience.

    Mon petit ami Robert (vous connaissez, j'espère lol) distingue d'abord :

    - la conscience morale : qui est “la faculté et le fait de porter des jugements de valeur morale sur ses actes”  (il aurait dû ajouter et malheureusement aussi sur les actes des autres !).
    C'est un problème autre que celui que je vais traiter, qui est relativement abstrait, au niveau des idées et des sentiments , et concerne le fonctionnement de notre cortex frontal et du cerveau émotionnel.

    - dans la même catégorie, il cite “avoir sur la conscience”, avoir “bonne conscience”, la “conscience professionnelle” , qui sont des états psychiques correspondant à ce type de jugement.

    - Toutefois cela implique que nous sachions ce que nous faisons, c'est à dire avoir conscience de nos actes.
    C'est très différent, il ne s'agit plus de jugements, mais de constatations.
   
    Etre conscient de nos actes n'est pas si simple.
    Cela implique d'abord que nos sens sous aient appris ce que nous avons fait. Que nous nous soyons vus, sentis, entendus agir. Nos cinq sens sont en cause, principalement la vue.
    Cela implique ensuite que nous sachions en partie au moins pourquoi nous avons agi ainsi. Là c'est déjà un raisonnement, un état psychique, qui fait intervenir pensée, réflexion et sentiments, et des données complexes sur nos désirs, notre volonté, nos buts.
    Ce n'est plus la simple conscience, mais le fonctionnement de tout notre cerveau, intelligence et sentiments.
    Cela implique enfin que nous ayons mémorisé tout cela.
    L'appel à la mémoire est permanent dans tous nos actes et nos réflexions.

    La philosophie est présente aussi dans ce concept et le Robert nous dit :
“La faculté d'avoir une conscience intuitive de soi, ... l'état dans lequel le sujet se connaît en tant que tel et se distingue des objets qu'il connait.”
    C'est au fond le fait de savoir que l'on vit que c'est l'image de soi que l'on voit dans une glace....

    Finalement tout cela implique des sensations et le dictionnaire définit la concience comme étant : “ la faculté qu'a l'homme de connaître sa propre réalité et celle qui l'entoure et d'émettre des jugements sur cette connaissance”

    Au départ “conscience” implique donc “perception”, et c'est cela que je voudrais d'abord traiter dans mes prochians articles.
    Mais cela va nous faire poser des questions sur ce qu'est cette “réalité”  et vous serez peut être surpris des réponses.

    Beau sujet de dissertation pour le bac !! lol

Par geabs le Mardi 18 décembre 2007 à 22:13
tres bon article, comme d'habitude !

j'ai hate de lire la suite...

" Ce n'est plus la simple conscience, mais le fonctionnement de tout notre cerveau, intelligence et sentiments."
bien vu :)
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://lancien.cowblog.fr/trackback/2353462

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

lancien

sortir de la tristesse

Créer un podcast