Jeudi 13 janvier 2011 à 8:09

Notre cerveau : intelligence; langage

http://lancien.cowblog.fr/images/images/jmlesautres.jpg

    J’aime bien la musique, notamment classique et je regrette beaucoup de n’avoir pas voulu, étant jeune enfant apprendre à jouer d’un instrument, parce que quand j’avais 5 ans, le solfège m’ennuyait profondément !
    Alors quand je trouve un article qui traite de l’enseignement de la musique, je le lis, et j’ai trouvé ce compte rendu d’une étude qui m’a paru intéressant et que je vais essayer de résumer pour vous.

    Chez les enfants de huit à dix ans ayant pratiqué la musique depuis trois ou quatre ans, on constate que leur cerveau arrive à déceler des anomalies d'un cinquième de ton dans un morceau de musique.
   
    Le langage a une grammaire, une syntaxe, une morphologie et une orthographe, mais c'est aussi une musique, et même, pour les poètes, comme le soulignait Paul Verlaine, c’est « de la musique avant toute chose ».
    Cette musique du langage, que les linguistes appellent "prosodie", est constituée de l'ensemble des intonations ou inflexions de la voix qui accompagnent le discours, par exemple le fait de prononcer le dernier mot d'une phrase sur un ton plus aigu ou plus grave.
    Comment maitriser l'art de la prosodie ?
    Voilà qui est important, car c'est en déchiffrant les hausses et les baisses de ton que l'enfant apprend à saisir le sens et l'émotion que véhicule le langage.
    Certaines personnes sont plus douées pour discourir en exprimant leurs émotions et en les faisant partager aux autres. Certains de ces autres qui les écoutent sont sensibles à leurs paroles, et d’autres plus imperméables.
    Les acteurs en général savent exprimer les émotions par leur voix (encore de Brigitte Bardot était une catastrophe dans ce domaine, ayant toujours l’intonation qui n’allait pas avec les paroles).

    Des chercheurs de l'Institut de neurosciences cognitives de la Méditerranée à Marseille ont testé la capacité d'enfants musiciens et non musiciens, à détecter des incongruités prosodiques, les fautes dans la « musique du langage ».
    Ils leur faisaient écouter des textes dans lesquels parfois l’acteur introduisait une anomalie de l’intonation, par rapport à la signification de la phrase, notamment émotionnelle.
    Les enfants ayant pratiqué la musique ont noté les anomalies, alors que ceux qui ne faisaient pas de musique n'ont rien remarqué.
  
  Les enfants dont le cerveau peut déceler des écarts de ton faibles, appliquent ensuite cette capacité à la « musique du langage »

    La musique, outre qu'elle adoucit les mœurs, prépare l'enfant à mieux saisir les conversations et les émotions qu’elles portent.
Par AUGREDUVENT le Jeudi 13 janvier 2011 à 9:04
La musique ...heureusement qu'elle existe
elle adoucit bien des moeurs et nous entraîne parfois à vider un trop plein de mélancolie
Marie
Par Hello-Goodbye le Jeudi 13 janvier 2011 à 9:29
Un article vraiment très intéressant ! La musique c'est bien, c'est beau et moi aussi je regrette d'avoir refusé les cours de solfège lorsque j'étais petite.. Mais j'ai des amis musiciens alors je me console en les écoutant jouer :)
Par jazz le Jeudi 13 janvier 2011 à 10:56
bonjour jean-pierre
eh oui la musique est bien utile , apporte aux uns et aux autres, une belle passion, ou un métier, un merveilleux partage entre musiciens, avec le public. quelque soit son age l'apprendre, la jouer ,l'écouter
sont d'agréables instants de la vie

te souhaitant une bonne journée, bien amicalement et A+
d' Emmanuel http://www.jazz.cowblog.fr
Par MiMiNe le Jeudi 13 janvier 2011 à 11:05
Je me peux me passer de musique personnellement,

Merci pour ton message lancien, je dois t'avouer que si ca va c'est parce qu'il n'est pas très loin non plus, je sais pas ce qu'on fait mais on le fait lol J'espère aussi qu'elle va s'habituer à ce nouveau domicile, ce qui me fait le plus peur c'est que chez mes parents il y a un chien donc plus d'ennui alors elle risque de pleurer souvent... bonne journée à toi
Par Ebeth le Jeudi 13 janvier 2011 à 11:09
En effet, moi je compare toujours un livre à la musique, une symphonie. Lorsque je l'ouvre, en commençant, je sais si le son me plaira qu'importe l'histoire. D'ailleurs, c'est pour cela que je suis INCAPABLE de lire Millénium, j'ai l'impression qu'un enfant de 2 ans tape au hasard sur un piano, on se cogne contre un mur à chaque mot, ce n'est pas fluide, ce n'est pas doux, ce n'est pas angoissant, rien (en tout cas le début).

Alors que Corps et Âme, oh, ce livre est magnifique, pour l'instant je n'ai lu que 2 pages, mais j'aurai pu me laisser transporter, les mots sont si beau, le rythme, les consonnances.

Ca ne s'applique pas qu'à la poésie.

Et qu'en est-il de L'Odyssée, un poème en vers blanc ?
Par alyane le Jeudi 13 janvier 2011 à 13:15
Vos sources sont très intéressantes et se lisent très bien.
Même des adultes commencent la musique, apprennent bien quand la motivation est au rendez-vous.
Par Anicroche le Jeudi 13 janvier 2011 à 14:31
On m'a forcé à jouer du piano dès mes 5 ans. Jusqu'à mes 13 ans c'était la galère, LE truc qui m'énervait le plus dans la journée. Puis un jour j'ai aimé ça, et maintenant je ne veux plus continuer mes études de lettres (les arrêter à la licence) pour faire un CAP d'accordeur de piano. Mais mon père ne sera jamais d'accord (ouf, j'ai encore un an et demi pour essayer de lui en parler). De toute façon il n'y aura aucun porte d'enseignant de libre quand j'aurai terminé mes études et puis je ne veux pas enseigner, j'aime juste apprendre. Je n'ai jamais constaté que je pouvais être capable de mieux déchiffrer les émotions de quelqu'un en l'entendant parler. Du moins pas mieux que n'importe qui d'autre. Si c'est le cas c'est vraiment inconscient.

Sinon, pour mon pseudo Tristelune, ce n'est pas parce que je trouve la lune triste, mais parce que j'ai piqué ce nom là à un personnage de roman de fantasy (le Cycle d'Elric). Pour la petite histoire ^^
Par M-art.J.nale-II le Jeudi 13 janvier 2011 à 19:09
La parenthèse sur Brigitte Bardot m'a fait rire, y a pas longtemps je l'ai entendu à la radio chanter, elle n'est pas douée pour ça non plus ^^
Et quant au fait de faire de la musique, il n'est jamais trop tard, lance-toi.
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://lancien.cowblog.fr/trackback/3077814

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

lancien

sortir de la tristesse

Créer un podcast