Vendredi 10 décembre 2010 à 9:25

Actualité

La neige commence à faire couche vers 13h, mais ces 3 cm on peut les balayer pour faire un chemin !

http://lancien.cowblog.fr/images/Paysages3/1000983.jpg
http://lancien.cowblog.fr/images/Paysages3/P1010366.jpg



















































    Vu les circonstances je ne peux m’empêcher de faire un article sur la neige dans la banlieue parisienne, car les plus gros blocages ont été à 5 km de chez moi, à Vélizy où je vais faire mes courses tous les jeudis (mais je n’y suis pas allé hier !).
    Qu’il y ait parfois des situations atmosphériques exceptionnelles tous le savent..
    La météo nous avaient placé en vigilance orange et annoncé entre 10 et 15 cm de neige. Monsieur Fillon aurait mieux fait d'écouter les informations pour éviter de dire une bêtise en accusant, depuis la Russie où il est en voyage,  la Météo Nationale de ne pas avoir prévu le phénomène.
    Quand cela arrive, que les avions soient bloqués au sol, que les trains soient ralentis et que la vitesse des voitures devienne très lente c’est aussi quelque chose que tous admettent. On ne peut empêcher la neige de tomber.
    Qu’il vaille mieux rester chez soi quand on le peut c’est sûr. Ce matin on a sorti des victuailles du congélateur et je n’ai pas été faire de courses !
    Mais ceux qui travaillent ne peuvent pas se payer ainsi des congés. Et hier matin il n’y avait pas de neige; donc les gens étaient allés à leur boulot  avec leur voiture, comme d’habitude.
    La neige s’est mise à tomber à gros flocons vers midi et à 17 heures il y en avait 15 cm sur ma terrasse, et presque 20 cm vers Vélizy.

    Le Ministre de l’intérieur a déclaré vers 16h qu’il n’y avait pas de pagaille sur les routes. C’est vrai que ce n’était pas le blocage, mais un camarade prévoyant, qui avait pu partir de son bureau à 15h de Saint Cloud, a déjà mis plus de deux heures pour faire 12 km, ce qui prouve déjà que la circulation était perturbée.
    Vers 19h c’était l’horreur. Ici c’était l’embouteillage complet, mais les voitures arrivaient quand même à avancer au pas. Mais sur la N 118, plus de 1 000 automobilistes sont restés bloqués la nuit dans leur voiture et 8 000 personnes ont été accueillies au milieu de la nuit au centre commercial de Vélizy, pour ne pas les laisser dans le froid.
    La télé montrait ce matin tous les camions bloqués, les voitures abandonnées par les automobilistes partis à pied dans la neige et la nuit.
    Brice Hortefeux a déclaré tout à l’heure sur FR2 qu’il "partageait le sentiment de ceux qui ont été bloqués par la neige". Ils ont dû être heureux de l’apprendre ! Mais il a refusé de dire qu’il avait sous-estimé la situation, il a mis les problèmes sur le dos de cette météo exceptionnelle, et s’est posé en grand Zorro, qui a envoyé des policiers et des gens de la protection civile pour dégager la circulation sur les routes.
    Que pouvaient ils faire une fois que tout était bloqué ?

    Je suis conscient que la situation était difficile, mais je me pose tout de même quelques questions.
    Comme écrit Maud dans un tag “Avec 25 cm de neige et -11°, ce matin, tout roule à Montréal, même les vélos et le ramassage scolaire !.”
    Evidemment eux ont l’habitude et peut être aussi, un meilleur ministre de l’Intérieur
   
    Hier après midi, autour de chez moi, je n’ai vu aucun employé municipal, ni aucun véhicule de déblayage et pourtant tout n’était pas bloqué.
    Quand j’étais gosse, j’habitais les Pyrénées et il y avait de la neige l’hiver. Mon grand père me disait : il ne faut pas attendre que la neige s’accumule parce qu’alors il faut les pelles et le chasse neige.
Quand il y en a 2 cm, tu fais des chemins au balai et tu recommences à chaque fois, tant que la neige est poudreuse on peut la balayer si elle n'est pas encore épaisse. Si tu attends qu’elle gêle ou qu’il y en ait 10cm, il faut racler à la pelle et c’est long et fatigant!
    Hier sur ma terrasse pour aller à l’appentis où je stocke des victuailles, j’ai passé quatre fois le gros balais pour faire un chemin et j’ai dégagé sans problème. J’ai enlevé quatre fois trois ou quatre cm de poudreuse sans effort et rapidement.
    Je ne comprends pas que les pouvoirs publics aient attendu 19 h pour agir et sur 15 cm de neige, sable et sel n’ont plus d’action. Au départ les balayeuses suffisaient et on peut alors saler derrière si la couche de neige est faible. On peut dégager ainsi une voie dans chaque sens; certes le flot de voitures ne va pas vite, mais il roule.
    Si on attend que tout soit bloqué, ni les balayeuses ni les chasse-neige, ni les sableuses ne peuvent plus circuler.

    L’autre point que je ne comprends pas, c’est que les automobilistes bloqués n’aient vu personne venir ou aient été guidés très tard dans la nuit vers des centres d’accueil.
    Envoyer des policiers pour rétablir la circulation quand tout est bloqué, c’est de l’utopie. Leur rôle serait de secourir les gens avec des boissons chaudes et des couvertures ou de les guider le plus vite possible vers des abris, mais c’est vrai que cela demandait de faire plusieurs km à pied avec un chargement et qu’ils ne sont pas équipés pour cela.
    Dans les Pyrénées nous mettions des sacs sur de petites luges qui ne coûtaient pas cher et les employés municipaux avaient des “raquettes” pour pouvoir avancer dans 30 cm de neige. Pourtant nous étions très rarement bloqués par une telle épaisseur !

    Ce qui est plus grave c’est que les ambulances étaient, elles aussi, bloquées. une femme a fait une fausse couche à Velizy, et n’a pu être transportée à l’hôpital qu’en fin de nuit, et ce matin les sirènes des ambulances n’arrêtaient pas de retentir.

    Alors bien sûr c’est une situation difficile parce que soudaine, mais prévue, et je crois qu’on a encore beaucoup de progrès à faire.
    Et quand j’entends notre Ministre se jeter des fleurs parce qu’il a donné l’ordre au policiers de ne pas mettre d’amende à ceux qui ont abandonné leur voiture sur le bas-côté dans le nuit, et qu’il croit que nous devrions le remercier pour cette touchante sollicitude, je me demande s’il se rend vraiment compte de la situation. Dommage qu’il n’ait pas été bloqué au milieu des voitures toute la nuit !

http://lancien.cowblog.fr/images/Paysages2/P1030676.jpg



Mais quand on a dégagé un chemin sur la terrasse, les enfants ont envie de s"amuser :

http://lancien.cowblog.fr/images/Paysages2/P1030674.jpg

   
Par eclat-de-reves le Vendredi 10 décembre 2010 à 10:08
Oh, vous habitez donc à cinq kilomètres de chez moi ! xD
Sans rire, çà a été une galère impressionnante..
Mais post galère et quand tu es piéton, la forêt est juste.. superbe. J'avais jamais vu autant de neige ( et pour cause, ils disent 1987 pour la dernière tempête de neige ) et çà fait plaisir! ^^ ( oui, y'a plein de côtés négatifs mais y'en a aussi des positifs. Qui se voient de plus en plus (ou de moins en moins selon le point de vue et la température ^^) maintenant que la régulation du trafic se termine :D
Par Flotte le Vendredi 10 décembre 2010 à 10:08
Alors là, je ne peux rien dire de plus que : "je plussoie" (une autre façon de dire "je n'aurais pas mieux parlé").
Par alyane le Vendredi 10 décembre 2010 à 11:26
Nous avons souvent de la neige, les voitures sont équipées de pneus adéquats et le village a investi dans une lame attachée à un tracteur qui passe régulièrement.
Les routes sont dégagées et salées à intervalles réguliers.
Par LEPENSEURDUJOUR le Vendredi 10 décembre 2010 à 11:46
Enfant j'étais dans les Vosges, en hiver les employés jetaient de la grasse sur les routes, nous n'avons jamais été bloqué ou gêné dans nos déplacements, pourtant la DDE ne possédait pas l'équipement de maintenant, je ne comprend pas que le moindre phénomène météo soit l'équivalant d'une catastrophe qui nécessite la mise en alerte de toute une région, que ferons nous si un jour une vrai catastrophe se profile?
amicalement
Claude
Par kaa le Vendredi 10 décembre 2010 à 13:13
Et nos chers ministres persistent et signent !
C'est La faute à Monsieur Météo aujourd'hui.
En tout cas, ça fait bien rire les autres pays qui, chaque année, savent gérer ces situations.
Par Satine le Vendredi 10 décembre 2010 à 21:44
je plussoie!
et sinon, adorables les photos de la neige sur ton balcon! c'est bon, cet esprit d'enfance général quand il y a de la neige.
Par maud96 le Samedi 11 décembre 2010 à 21:28
"Ministre de l'intérieur" ? je me suis demandée s'il en existait un au Québec... J'ai trouvé une liste des ministres du Québec ici : http://www.premier-ministre.gouv.qc.ca/equipe/conseil-des-ministres.asp
Beaucoup de femmes...mais pas de "ministre de l'Intérieur". Je crois que c'est le "ministre de la sécurité publique" qui correspondrait le mieux, mais il s'occupe plus des grandes marées que de la police.
Par Lady Chatterley le Dimanche 19 décembre 2010 à 7:22
j'aime bien "la bonne femme de neige" avec poitrine
ne serait ce pas de vous?
Par Mitsukisuki le Dimanche 19 décembre 2010 à 17:09
Le bonhomme de neige est excellent!
Pour sûr que M. Fillon n'a pas à critiquer Météo France; est-ce qu'il prévoit la météo mieux qu'eux? Ils font leur possible je crois.
Par n9wb0rn le Jeudi 23 décembre 2010 à 6:05
Ce qui arrive, c'est qu'au Québec, ils ont l'habitude de la neige, et surtout ils sont équipés. Ma première tempête de neige, j'ai été ébahie. Il y a des petits chasse-neiges pour trottoirs, des énormes chasse-neiges ainsi que des souffleuse qui enlèvent la neige des bords de la route parce qu'elle ne fond pas et on ne peut alors plus se garer. Je n'ai jamais conduit sur de la neige en France, alors j'ai du mal à comprendre le problème des gens en France. Ici, les pneus d'hiver sont obligatoires à partir de la mi-décembre, j'ai déjà roulé alors qu'il avait neigé 40 cm et il y avait une bonne couche sur la route. Ça se fait très bien, certes on roule moins vite, mais on est capable d'avoir sa vie normale, il faut juste prévoir un peu plus de temps pour se rendre et pour déneiger la voiture ensevelie sous la neige avant de partir. Il faut aussi apprendre à maîtriser sa voiture, car elle ne se conduit pas comme en été, surtout une voiture manuelle ! Le problème en France, c'est la mentalité. Ils subissent la neige plutôt que de la contrôler. Déjà, à l'école primaire, quand il neigeait, on nous interdisait de sortir dehors en récréation car c'était "dangereux". Je suis arrivée au Québec et j'ai vu les enfants construire des igloos dans la cour de récré. J'ai été pas mal jalouse ! Ici la neige n'est pas une calamité, on l'attend, on est prêt, on la maîtrise. Crisse j'ai même vu des gens en vélo rouler sur la neige, qu'on ne vienne pas me dire qu'en France, ils ne sont pas capables de gérer 20 cm, ça me fait rire...ou pleurer parfois ahahah...Boudiou que j'aime la neige, que j'aime le Québec ! :)
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://lancien.cowblog.fr/trackback/3067789

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

lancien

sortir de la tristesse

Créer un podcast