Mardi 28 avril 2009 à 8:50

Ecologie, Changement climatique

     Je reproduis ci-dessous une planche intéressante d’une conférence de monsieur Jean Poitou :

http://lancien.cowblog.fr/images/ClimatEnergie/historiqueclimat.jpg

    Elle montre que dans l’antiquité on se préoccupait déjà des accidents météorologiques, que les instruments météo sont apparus au XVIIème siècle et que les premiers réseaux datent du XIXème, Arrhénius ayant en 1896 prédit que l’homme pouvait modifier le climat par les émissions de CO2 qu’il provoquait. Mais c’est à la fin du XXème siècle qu’on en a vraiment pris conscience.

   Pourquoi des variations au cours des âges ?

    Le soleil n'a pas une activité uniforme. Il a des "sursauts d'activité" de courte durée qui ont une influence sur la météorologie.
    Par contre les variations continues d'ensoleillement (il se refroidit peu à peu) sont extrèmement lents et n'ont guère d'influence sur des temps historiques.
    Par contre au niveau des temps très anciens, les chercheurs tiennet compte de ces variations.

    La terre tourne autour du soleil mais son mouvement subit de lents changements (voir le schéma ci-dessous):
         - l’ellipse de son orbite autour du soleil se déforme très lentement (plus de 100 000 ans
         - son axe de rotation n’est pas perpendiculaire au plan de son évolution autour du soleil (plan de l’écliptique), et son obliquité change un peu plus vite (40 000 ans)
         - de plus cet axe tourne sur un cône dont l’axe est perpendiculaire au plan de l’écliptique. La période de cette évolution est de l’ordre de 20 000 ans.
    Il en résulte que les variations de l’orbite terrestre entraînent des variations de l’ensoleillement et donc de l’énergie envoyée par le soleil, dont nous avons vu l’importance au plan climatique.

http://lancien.cowblog.fr/images/ClimatEnergie/ecliptique.jpg


    Quelques repères dans l’histoire du climat :

         - 600 millions d’années : la terre est une boule de neige
         - 360 millions d’années : ère carbonifère (chaud et humide)
         - 50 millions d’année : chaud sur toute la terre
                  • des tortues tropicales au pôle nord
                  • la mer 100 m plus haute que maintenant
         - derniers millions d’années : alternance glaciations et périodes interglaciaires
         - maintenant : relative stabilité mais le climat est sous l’action de l’homme.

    Comment reconstitue-t-on les climats du dernier million d’années ;

    On sait maintenant faire des datations et des analyses
physico-chimique et paléontologiques sur :
        - les sédiments marins,
        - les coraux,
        - les sédiments lacustres,
        - les bois des troncs d’arbres
        - les stalagmites
        - et surtout les glaces, notamment aux pôles par carottage.

http://lancien.cowblog.fr/images/ClimatEnergie/glagepole.jpg    Grâce à l’analyse physico-chimique de carottes de glaces (on date les tranches successives de plus en plus ancienne, et on analyse les particules et les gaz dissous ou inclus, provenant de l'atmosphère de l'époque), on a pu reconstituer pour les 800 000 dernières années les variation de gaz carbonique (CO2 courbe supérieure violette), de méthane (CH4 courbe inférieure marron) et au milieu en multicolore les variations de température.

    On voit sur le graphique l’énorme impact des activité humaines actuelles.

http://lancien.cowblog.fr/images/ClimatEnergie/temperatures800000.jpg

    Pour vous faire un peu rêver, voilà comment on reconstitue la “carte climatique” de l’Europe, il y a 20 000 ans.
    (le loess est un limon siliceux et calcaire genre “terre à briques”; cultivable car retenant l’eau; la toundra ue végétation basse de pays froids; la steppe des prairies de pays à faible pluviosité; la taïga une zône forestière de pays froids) :

http://lancien.cowblog.fr/images/ClimatEnergie/Europe20000.jpg

    Pourtant la température moyenne n’était inférieure que de 5 d° par rapport à l’actuelle, et le niveau de la mer environ 125 m plus bas (pas de Manche ni de mer du Nord !).

    Mais actuellement nous sommes dans une période de stabilité et il n’y aura pas de nouvelle glaciation dans les 100 000 prochaines années comme le montre cette reconstitution du passé et une prévision du futur.!!


http://lancien.cowblog.fr/images/ClimatEnergie/pasglaciation.jpg


Demain nous verrons les données de la période historique.




Par Raziel le Mardi 28 avril 2009 à 9:36
C'est la premiere fois que je passe ici, et i lfaut dire que ce blog est très interessant.
Par Raziel le Mardi 28 avril 2009 à 10:33
MErci d'etre passé!
Oui, énormément de travail, mais je préfère m'y habituer tout de suite et expérimenter vu que par la suite je veux créer un fanzine où je publierais une BD plus "sérieuse" : )
En tout cas je suis entrain de lire tes articles et j'ai pris une grande résolution: en lire un peu chaque jour (avec 40 pages j'aurais de quoi faire =p)
Par alixxxounette le Mardi 28 avril 2009 à 11:28
Ton blog est toujours aussi passionant. Dis-moi, dans un tout autre registre, saurais-tu t'intéresser aux dénis de grossesse, qui est un sujet absolument fascinant mettant vraiment en évidence l'impact du psychologique sur l'être concerné. Enfin je ne sais pas c'était juste pour te donner une idée de sujet à fouiner.
Par kaa le Mardi 28 avril 2009 à 12:19
Nouveau surnom de lancien : Monsieur Météo :)
Par mamour44444 le Mercredi 29 avril 2009 à 7:05
toujours aussi complet,
article clair mais un peu technique pour moi......
:)
Par Antoine Denie le Mardi 15 décembre 2015 à 9:24
Merci pour ton article
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://lancien.cowblog.fr/trackback/2832681

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

lancien

sortir de la tristesse

Créer un podcast