Mercredi 10 septembre 2008 à 8:22

Scarification, suicide



    Pendant ces vacances j'ai été amené à correspondre avec une jeune ado  qui avait fait une tentative de suicide, à la suite d'une très grande peine.
    Cela allait beaucoup mieux, mais elle est à nouveau angoissée, car elle vient de rentrer, comme beaucoup d'entre vous, au lycée et quelqu'un avait de façon bien indiscrète révélé son malheur.
    Et depuis huit jours ma jeune ado se sent exclue par ses amies , comme si elle était pestiférée, démoniaque.

    Cela me scandalise.
    D'abord que l'on révèle ainsi des secrets qui ne vous appartiennent pas.
    Ensuite que l'on exclue ainsi une amie parce qu'elle est triste et a été suicidaire; ce n'est pourtant ni honteux, ni une maladie contagieuse, ni une action répréhensible.
    Personne n'est pestiféré : la dépression est due à un mauvais fonctionnement chimique du cerveau, pas à des microbes. Quand aux personnages démoniaques, cela n'existe qu'au cinéma, à la télé ou dans les romans.
   
    C'est pourtant actuellement qu'elle aurait le plus besoin d'aide.
    Une ado attend d'abord cette aide de ses amis avant même ses parents, car elle croit qu'étant de son âge ils la comprendront mieux.    
    Est on vraiment l'ami de quelqu'un que l'on n'est pas capable de l'aider en lui montrant son affection.?
    Si vous vous sentez dépassées par le désespoir de votre amie, de grâce, ne l'abandonnez pas. Montrez lui que vous l'aimez et allez chercher des adultes pour l'aider.



Par jazz le Mercredi 10 septembre 2008 à 11:15
bonjour Jean-pierre

c'est Emmanuel "autresrimes" , j'ai aussi ce 2eme blog crée récemment blog musical découvertes de musiciens
de jazz et musiques du monde

le temps de l'adolescence est un passage souvent fragile , remplis de nombreux secrets et certain s'ils sont dévoilés peuvent faire mal !!! /et exact celà n'a rien d'une maladie que d'avoir tenter un acte de désespoir
et dans ses instants de peines , c'est un besoin de réconfort et d'écoute dont on besoin les gens
espèrant que cette jeune ado va allé mieux

merci de ce temps précieux que vous prenez pour glisser une part d'aide , de soutien à ces jeunes qui
rencontrent des difficultés obstacles divers en leurs chemins de vie

amicalement et A+ de Emmanuel

Par kaa le Mercredi 10 septembre 2008 à 14:34
C'est dans ces moments là que l'amitié doit prendre toute son importance
Mais preuve est de constater que les amis disparaissent quand on en aurait le plus besoin ...
Par memecamouille le Mercredi 10 septembre 2008 à 21:05
J'avais une... pas vraiment une amie, mais une copine disons, une amie d'amis. Je n'étais pas vraiment proche d'elle. Elle s'est retrouvée à l'hôpital parce qu'elle n'était pas bien. Nous sommes allées la voir. Plus tard, elle a fait une tentative de suicide, nous sommes retournées la voir. Mais dans ces moments-là, il n'est pas facile de trouver les mots quand il s'agit de quelqu'un qu'au fond, vous connaissez peu. Parce que sa vie ne semble pas aller si mal. Oui, elle a des problèmes avec sa mère mais elle est amoureuse (d'un homme plus âgé et séropositif, certes)... Sa vie n'est finalement pas pire que d'autres. Mais je sais très bien que les angoisses ne se contrôlent pas. Ce que je veux dire... C'est qu'il est parfois douloureux de voir quelqu'un s'enfoncer dans le malheur, qu'il n'est pas toujours facile de le soutenir, de l'aider à aller mieux quand il ou elle vous tient des propos effrayants : "je voulais mourir parce que j'avais passé une bonne journée, je voulais rester sur cette impression". "Depuis longtemps, sans que je sache pourquoi, la mort m'attire".
Parfois, on ne sait plus quoi faire. Dans mon cas, je n'ai plus vraiment de contact avec cette "amie" suite à diverses histoires, mais je crois qu'au fond, elle se sent seule et a besoin de la reconnaissance des autres.
Par memecamouille le Mercredi 10 septembre 2008 à 21:05
Et si c'était quelqu'un de proche ? J'ai une amie qui ne va pas toujours très bien, mais est très douée pour le cacher. Il faut parfois lui tirer les vers du nez pour qu'elle se lâche et là encore, on se rend compte que le mal-être est plus profond qu'il en a l'air. Mais je suis là pour elle, je reste. Sauf que par moments, je ne sais plus quoi faire. Elle est loin de songer à la mort je crois, mais quand elle va mal, j'aimerais pouvoir tout faire pour qu'elle se sente mieux.
Tout ça pour dire... Que oui, ce sont dans ces moments-là qu'on reconnaît ses vrais amis...

(Parenthèse pour te dire que je vais relativement bien et que j'essaye de t'écrire bientôt, merci pour ton dernier mail !)
Par mamour44444 le Jeudi 11 septembre 2008 à 5:16
encore une application concrète de la bonté humaine
navrant, triste, dégoutant
pourquoi autant de plaisir dans la souffrance des autres.....
Par satine-objective le Jeudi 11 septembre 2008 à 10:40
tout à fait d'accord avec toi. et avec Kaa au passage. (et sans doute avec les autres commentateurs, mais leurs commentaires étaient plus longs lol)
Par memecamouille le Vendredi 12 septembre 2008 à 19:04
Elle est hermétiquement hermétique aux ordinateurs ;)
Par Brandon le Lundi 6 décembre 2021 à 0:09
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://lancien.cowblog.fr/trackback/2672869

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

lancien

sortir de la tristesse

Créer un podcast