Dimanche 21 juin 2009 à 8:43

Sciences et techniques

http://lancien.cowblog.fr/images/Fleurs1/roserougefoncee.jpg

    Autre sujet du bac qui m’a plu :
“Y a-t-il des questions auxquelles aucune science ne répond ?”, (sujet S),
 mais ce n’est guère dans les préoccupations de mon blog.
    C’est par contre un classique de la philo :
    Les mathématiques, sciences où l’on démontre tout, (mais où tout peut changer selon par exemple que l’on admet - ou non - avec Euclide, que par 2 points passe une seule - ou plusieurs - droites).
    Les sciences dites “exactes” (physique, chimie, biologie, astronomie....) pour lesquelles on sait beaucoup de choses, mais dans lesquelles, chaque fois qu’on résout un problème, on en découvre dix nouveaux !
    Les sciences “statistiques” comme la psychologie (ou la mécanique quantique!), dont les connaissances sur chaque être (ou chaque particule) sont très aléatoires et où les “lois” reposent sur les statistiques appliquées à une population (l’onde pour les particules).
    Enfin les domaines non scientifiques, les lettres, la philosophie, les arts, pour lesquels il n’y a pas à proprement parler de règles, de lois, d’explication rigoureuses, mais seulement des avis et des interprétations personnelles (même si elles sont de qualité).
     Et pour couronner le tout la métaphysique, terre d’inconnue par excellence, même si on a identifié dans notre cerveau, ce que les journalistes appellent “les centres de la religion”
    Sujet à la fois facile et difficile parce qu’il y a tellement de choses à dire et d’exemples possibles dans notre vie.

    Par contre un sujet plus proche de mes préoccupation blogesques
Le développement technique transforme-t-il les hommes ?  (sujet ES)
car il me paraît bien s’appliquer à la population d’un blog (moi compris).

    Le développement technique nous apporte des connaissances nouvelles, il influe sur notre environnement, mais il transforme aussi notre vie de tous les jours et donc il a forcément une action sur l’être humain. Mais jusqu’où ? Dans quels domaines cette action est elle profonde?

    Au plan biologique, chaque homme est à l’origine déterminé par son patrimoine génétique, son ADN, lequel ne changera pas. Mais la majeure partie de cet ADN ne semble pas servir et la plupart de nos gêne ne se réveillent que dans des circonstances particulières. (Il faudra que je fasse quelques articles pour vous expliquer “l’expression” d’un gène et ce qu’on nomme l’épigénétique).
    Or l’évolution technique change notre environnement, modifie notre nourriture, l’air que nous respirons, nos habitudes de vie et on commence à s’apercevoir que ces changements d’environnement ont une influence sur l’experssion de nos gênes et donc sur les maladies que nous pouvons avoir en particulier.
   
    Autres éléments qui nous sont transmis, l’héritage de l’évolution et de la civilisation à laquelle nous appartenons, ce que CG Jung appelle l’inconscient collectif ou les archétypes, et qui sont les mythes, les contes, les croyances, les tabous, les à priori de la société à laquelle nous appartenons. L’évolution de nos connaissances techniques les fait peu à peu se modifier très lentement.

    Notre environnement est indirectement très sensible aux changements techniques : pour ne citer qu’un exemple, le changement climatique dont je vous ai expliqué les causes, qui sont dues à nos moynes de produire de l’énergie, de nous chauffer, de nous déplacer, de consommer. Mais des conséquences directes sur l’homme sont sensibles, notamment au plan santé : allergies, nouvelles maladies, ...

    Notre savoir est évidemment très modifié par l’évolution technique : j’ai fait des études à bac + 10 (en travaillant en même temps heureusement), et cependant j’ai dû ensuite me recycler en physique nucléaire, en chimie, en biologie, apprendre les bases de l’électronique moderne puis de l’informatique, j’ai dû apprendre les techniques d’organisation, de gestion de psychologie et maintenant en retraite, essayer de comprendre le fonctionnement du cerveau. L'homme a en permanence à se recycler au plan du savoir et chacun ne sait que peu de choses.
    Ces connaissances ont forcément une influence importante sur chaque homme et sur l’homme en général et sur sa vie en particulier. L’impossible recule tous les jours (mais augmente aussi car on découvre de nouveaux problèmes !).

    Notre vie de tous les jours, nos habitudes, nos moeurs et même notre morale personnelle et collective évolue avec le “progrès” technique.
Vous jeunes vous en rendez peu compte. Pour moi qui ai vécu quand j’étais gosse dans des locaux où il n’y avait pas toujours l’eau courante et l’électricité, où le chauffage et la cuisine à la campagne était faits dans la cheminée, et quand j’étais ado il n’y avait, ni matières plastiques, ni télé, ni ordinateur, ni moyens d’impression, pas d’antibiotiques, de pilule ni même de préservatif, et chez les particuliers moyens, pas de téléphone, peu d’appareil photo et seulement en noir et blanc, pas de caméra, une très mauvaise radio, et pendant la guerre pas de voiture, pas d’avion et des trains ultra-lents, et presque pas de cinéma .... alors ma vie d’aujourd’hui ne ressemble en rien à celle de l’époque et bien évidemment nos (et mes) habitudes ont totalement changées.!
    Les progrès médicaux pharmacologiques et chirurgicaux ont considérablement allongé la durée de vie et modifié certains de nos comportements.
    Les mentalités évoluent parallèlement et notre morale collective évolue d’une génération à l’autre, même si certaines autorités politiques ou religieuses ne veulent pas le reconnaître.. Le contexte familial notamment a profondément évolué et j’en parle souvent sur ce blog, avec des avantages et des inconvénients aussi.

    Les relations humaines en particulier se sont considérablement modifiées, généralisant les moyens de communications, le multimédia, sans d’ailleurs pour autant développer vraiment la communication et l’altruisme. On peut trouver maints exemples des changements apportés par la télévision, la photo numérique, l’ordinateur, internet, la messagerie, le téléphone portable, les moyens de transport, dans la possibilité de communiquer, de voyager, de voir les autres hommes et d'échanger avec eux.
    Malheureusement cela ne change pas forcément la psychologie de l’homme et s’il communique plus avec ses semblables cela ne veut pas dire qu’il les comprenne mieux et qu’il soit moins égoïste pour autant.

    Bien sûr le cerveau de l’homme n’évolue que très lentement et donc ses capacités de réflexion et d’émotion restent à peu près les mêmes.
    Cependant les moyens qui l’aident à réfléchir sont beaucoup plus performants : instruments de mesure, ordinateurs, accès à l’information (ne serait ce pour vous qu’un site tel que Google), et transforment son mode de pensée (aujourd’hui, je réfléchis, je crée un texte beaucoup plus facilement sur mon micro que avec un crayon et un papier ! ).
    Et même ses émotions, ses peurs, ses joies ne sont plus toutes de même nature : la famille, l’amour ont évolué, l’amitié de proximité a cédé la place à celle autour du travail et des loisirs, la violence à la télé ou dans les films n’effraie même plus et par contre quand je vois les articles des blogs où sont évoqués problèmes, tristesse, voire désespoir, je m’interroge parfois sur ce qu’auraient été des blogs lorsque j’étais ado. J’ai l’impression que nous étions plus gais, plus heureux.
    Mais cependant je retrouve dans tous ceux avec lesquels je corresponds, la diversité des personnalités, des types psychologiques, des réactions humaines, qui finalement n’ont pas beaucoup changé de nature, mais beaucoup plus dans la façon de s’exprimer.

    Dans mon adolescence, il y avait les horreurs de la guerre, mais dans l’après guerre, le plein emploi.
    Quand je vois le journal télévisé, les guerres et les attentats dans le monde, je me dis que le progrès technique n’a rien arrangé dans ce domaine; quand je vois la société de consommation et le chômage, je me dis que parfois l’évolution technique a aussi engendré des calamités.
    Quand je vois la crise actuelle, presque uniquement due à des pratiques bancaires et à la gestion des entreprises par des financiers dont le seul dogme est le profit, car rien n’a détruit réellement les entreprises et l’économie, je me dis que l’évolution grâce à la technique des méthodes financières et de gestion, a aussi parfois fait se diriger les hommes dans le mauvais chemin.
    Certes les progrès techniques ont permis que “en moyenne”  les gens vivent mieux et ont la possibilité de posséder davantage et de faire plus de choses, mais une certaine solidarité humaine, une certaine conscience du soin à apporter à nos actes, la motivation et l’espoir en l’avenir, semblent aussi disparaître peu à peu, et malheureusement encore plus dans les milieux les plus favorisés qui ont peu de soucis à coté de ceux qui sont dans la gêne, alors que la différence entre les plus riches et les plus pauvres se creuse tant au niveau local que mondial. Le progrès technique, en apparence, s'il a élevé le niveau moyen, a creusé les inégalités, mais c'est l'homme le fautif.
    C’est un peu comme si l’homme, bien qu’ayant su ainsi développer les technologies, l’avait fait grâce au progrès des connaissances et à l’effort collectif, mais n’avait pas gagné suffisamment en intelligence pour arriver à maîtriser cette évolution tecnnologique au profit de tous et donc de l’humain en général.
    Le mécanisme darwiniste de l’évolution est trop lent par rapport au développement technologique et l’ordinateur, bête et méchant avec ses calculs, ne peut pas remplacer le cerveau humain, mais seulement l’aider, encore faut il que ce dernier fonctionne raisonnablement.

    Je ne traiterai pas
“Que gagne-t-on à échanger ?” (sujet de ES)
Ce problème de communication revient souvent dans mes articles, car c’est je pense la base de notre vie.


Demain je parlerai des sujets de L

Par Le chat le Dimanche 21 juin 2009 à 22:25
Je les ai si tu veux lol, et le comentaire de texte sur Shopenhauer était génial ! ^^

signé Le.chat.de.cheshire. (j'ignore pq mais on m'accepte pas avc mon vrait pseudo oO)
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://lancien.cowblog.fr/trackback/2864142

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

lancien

sortir de la tristesse

Créer un podcast