Lundi 25 août 2008 à 10:48

Préférences cérébrales


    Je poursuis mon propos sur les préférences cérébrales de vous et de votre petit ami.
    Tous les instants de notre vie, nous prenons de l'information autour de nous (des perceptions et sensations) et nous faisons des choix (décisions).
    Dans ce domaine deux mécanismes de notre cerveau sont prépondérants.



     Certains d'entre nous, que j'appellerai “sensitifs”, “S”, ont un mécanisme de prise d'information et de perception séquentiel utilisant pas à pas, nos cinq sens. Ce sont de bons observateurs, de bons analystes, concrets, factuels, pragmatiques effectuant des essais et utilisant le langage pour décrire ce qu'ils constatent.
          Ils supportent de passer du temps sur des détails routiniers, aiment les tâches de précision, préfèrent utiliser des compétences déjà acquises plutôt que d'en développer de nouvelles, travaillent de façon régulière et parviennent progressivement à des conclusions.
        Ils sont à l'aise dans le passé et le présent, mais en général n'aiment pas faire des prévisions.Ils ont peu d'imagination, de créativité , d'inspiration,  d'intuition et ne s'y fient pas.
     D'autres parmi nous, que j'appellerai “globaux”, "G", ont un mécanisme de prise d'information et de perception global et plus intuitif, qui utilise aussi nos sens, mais davantage sous forme d'images, de scènes, de compréhension des situations et des phénomènes.
    Moins bons observateurs, moins concrets, ils admettent l'abstraction et sont sensibles aux schémas, images et théories.
    Ayant beaucoup de curiosité intellectuelle et de créativité, ils sont plutôt orientés vers l'avenir et vers les projets et préfèrent acquérir des compétences nouvelles plutôt que d'utiliser celles déjà acquises.        
    Ils n'aiment pas faire les choses de façon répétitive, ni perdre du temps à préciser des détails routiniers, tirent rapidement des conclusions et suivent leurs inspirations, bonnes ou mauvaises.




     La préférence “L” “logique” et “V” “valeur”, concerne la façon dont nous choissons, la méthode en quelque sorte et plus précisément les critères que nous utilisons pour décider.
            - soit nous examinons logiquement les divers cas possibles, leurs conséquences et nous comparons les résultats avant de choisir, ce qui conduit à un choix relativement objectif; nous sommes “L”.
            - soit au contraire nous laissons nos valeurs morales ou altruistes ou nos goûts et nos sympathies, influencer notre choix qui est alors plus spontanné, mais aussi plus subjectif; nous sommes “V”.
    La personne “L” sera plus réfléchie, plus impartiale, et ne se laissera pas influencer.
    La personne “V” sera plus altruiste, mais plus impulsive et subjective, relativement influençable en voulant faire plaisir aux autres.

    Bien entendu vous vous entendrez mieux si votre petit ami a les mêmes préférences cérébrales que vous.
    Vous aurez la même façon de voir les choses et de raisonner.
    Mais dans ce domaine de fonctionnement du cerveau, ce n'est pas ndispensable.
    Je dirai même que si vous avez des préférences différentes, vous êtes “complémentaires”  et à vous deux vous appréhenderez mieux l'environnement et vous prendrez de meilleures décisions....
... à condition de communiquer entre vous et d'être tolérant sur les idées de l'autre.

    Si l'un de vous est autoritaire et peu tolérant, veut avoir raison et n'admet pas la discussion, comme vos critères de choix sont différents, vous risquez fort l'affrontement;
    Il faudra que chacun de vous deux fasse un effort pour comprendre les choix de l'autre, car les modes de décision et de raisonnement sont très différents, surtout si chacune de vos préférences est très marquée.
    Bien sûr , si chacun de vous sait manier les deux préférences, si vous êtes “ambidextre de la décision”, vos confrontations seront beaucoup plus faciles.

Aucun commentaire n'a encore été ajouté !
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://lancien.cowblog.fr/trackback/2658865

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

lancien

sortir de la tristesse

Créer un podcast