Jeudi 24 septembre 2009 à 18:22

Animaux

Je lis pas mal d’articles médicaux, notamment sur le fonctionnement du cerveau. Mais mon anglais est loin d’être bon et si je comprneds à peu près les articles techniques, les subtilités et les détails précis ne sont pas toujours perçus.
    Alors je préfère évidemment les documents français, belges et canadiens , car il y a toujours un exemplaire du compte-rendu de recherche en français que je lis plutôt que celui en anglais.
    Les canadiens et notamment l’université Mc’Gill,  chère au coeur de Maud, font de remarquables études sur le cerveau.

    L’université de Laval au Canada a élevé un perroquet du doux nom d'Aristote pour étudier s’il y avait un lien entre ce que disent ces volatiles et la signification du mot et de ce qu’il représente d’action et de pensée.
    D'abord, le chercheur, maitre d'Aristote, lui a appris la signification de certains mots, tels que “gratte” ou “cacahuète”. Le perroquet a ensuite appris à associer le verbe “donner” à ces mots, pour obtenir les gratifications correspondantes
    Le perroquet avait donc appris à obtenir des cacahuettes ou à se faire gratter (caresser serait plus mignon !) en disant :“Donne gratte” ou “Donne cacahuète”.
    Puis un jour, le maître, pendant qu'il le grattait, lui dit : “Bon”. Dès lors, Aristote associa le fait d'être gratté au mot bon, et déclara : “Gratte bon”.
Mais on pouvait  penser qu'il avait appris cette expression par simple association, du fait que son maître avait prononcé le mot “bon” au moment où il le grattait.
http://lancien.cowblog.fr/images/Caricatures1/majongh0.jpg
     Mais un jour Arisiote, goûtant pour la première fois une cuillerée de yaourt, (avec bifidus ? le compte-rendu de recherche ne le dit pas !) annonça de lui-même : “Yaourt bon”.
    Révolution dans l’université : le perroquet Aristote avait associé le qualificatif “bon” à un nouvel aliment qui lui procurait du plaisir. C'était la preuve qu'il avait compris que le terme “bon” sert à exprimer le plaisir, indépendamment de sa cause. C’était un perroquet philosophe, et bien que n’étant pas grec, il méritait son patronyme.

Donc les animaux peuvent ressentir du plaisir, mais aussi en avoir conscience. Wouah !!!

    Personnellement je n’en doutais pas : j’ai eu un chien York qui venait gratter mes jambes pour avoir un petit bout de foie gras et qui aimait les pétoncles farcis en Bretagne. Mais il ne parlait pas hélas !
    Les recherches en psychologie montrent que la capacité d'exprimer ses émotions positives est une des clés pour vivre plus heureux.
    Dommage que les humains comprennent cela moins bien que les perroquets tel Aristote. !


     L’étude et ses résultats que je viens de vous rapporter sont véridiques. Mon commentaire est peut être  un peu irrévérencieux.
Maud voudra bien, peut être, présenter toutes mes excuses à l’université de Laval
du Canada.

Par Lady.Dylan le Jeudi 24 septembre 2009 à 11:04
Très intéressant !

(Par contre, je me demande comment cet article a pu être publié aujourd'hui à 18h22 alors qu'il est 11h03...)
Par maud96 le Jeudi 24 septembre 2009 à 13:49
Hem ! je suis à 240 kms de Laval (la plus ancienne université du Canada (fondée en 1663), entièrement francophone, et dont j'aimerais bien visiter, entre autres, le "laboratoire à ciel ouvert" que représente la Forêt Montmorency...
Mais il faut pratiquement programmer 2 jours entiers pour Montréal-Québec A/R avec une visite (ils n'ont toujours pas de TGV digne du 21e siècle !)
Par monochrome.dream le Jeudi 24 septembre 2009 à 14:54
Il y a un génie parmi les perroquets... et COMME PAR HASARD il s'appelle Aristote ! La philo des peuples à plumes a de beau jours devant elle ;)
Par monochrome.dream le Jeudi 24 septembre 2009 à 14:54
(tu envoies Maud en voyage :D)
Par Paskale le Jeudi 24 septembre 2009 à 19:19
Article "bon" ^.^
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://lancien.cowblog.fr/trackback/2908989

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

lancien

sortir de la tristesse

Créer un podcast