Samedi 11 janvier 2014 à 7:43

Actualité

http://lancien.cowblog.fr/images/Images2/images-copie-21.jpg

    Plusieurs correspondants m’ont demandé ce que je pensais de l’affaire Dieudonné et de l’interdiction de ses spectacles.

    En fait je ne le connais pas et je n’ai jamais été à l’un de ceux-ci et je ne sais donc que ce qu’en a dit la télévision.

    Il semble que Dieudonné ait des liens assez étroits avec le Front National et des milieux musulmans. Cela on ne peut le lui reprocher, car en France on a heureusement la liberté de penser ce qu’on veut en matière de religion et de politique, tant qu’on ne fait rien de contraire à la loi.
    Il semblerait aussi qu’il ait des contacts avec des milieux extrémistes iraniens ou syriens (je ne sais pas si c’est vrai, mais c’est ce que l’on dit), et là il est à la limite du légal, compte tenu de l’action terroristes des islamistes radicaux et intégristes.

    Par contre jouir de cette liberté de pensée et d’expression en France n’est pas qu’un droit, cela implique aussi des devoirs.
    Cette liberté nous est accordée à chacun par respect de la personne humaine que nous sommes, et à titre de réciprocité, nous nous devons de respecter les opinions d’autrui et leur personnes.
    il est avéré, puisqu’il a été condamné par la justice, que Dieudonné a tenu des propos racistes et antisémites. C’est alors normal, me semble t’il, que cela lui soit reproché, puisqu’il voudrait profiter de cette liberté de pensée de la France, sans en accepter les devoirs réciproques correspondants.
    Dès lors, si ses propos sont effectivement de cette nature, il me semble normal qu’on lui retire cette liberté, puisqu’il n’en accepte pas les règles et que l'on interdise ses spectacles, s'il n'en retire pas les propos indécents.

    La presse rapporte des propos négationnistes de Dieudonné qui n’admettrait pas l’existence des camps de la mort des nazis pendant la dernière guerre, ni d’ailleurs les attentats du 11 septembre.
    Ne pas admettre des faits qui sont avérés, qui ont eu des témoins, dont les lieux et les outils ont été vus par des milliers de personnes, me paraît absurde, car
    - ou c’est de la pure bêtise, d’un esprit particulièrement borné.
    - ou c’est une manœuvre de manipulation à des fins politiques ou personnelles, pour se faire remarquer et valoir, et c’est alors de l’escroquerie mentale.
    Je pense d’ailleurs la même chose de ceux qui prêchent encore l’existence d’Adam et Eve, comme une réalité et non une légende, compte tenu des connaissances actuelles en astrophysique et des théories de l’évolution.
    Je ne crois pas que Dieudonné soit idiot, et donc à mon avis, si ce que dit la presse sur ses spectacles est exact, c’est une personne intellectuellement malhonnête, car il base le succès de ses sketchs sur des mensonges et sur des plaisanteries racistes, qui frisent l’injure.
    Ce n'est pas parce qu’il vise les juifs, il ferait la même chose vis à vis des musulmans, des catholiques, des non croyants, des noirs, des blancs ou de jaunes, je penserais la même chose.
     Et le salut bras tendu, qu'il fait à la télé, rappelle de façon très désagréable, les nazis pendant la dernière guerre.
     Par contre je reste assez sceptique sur l’intelligence des spectateurs qui vont voir de tels spectacles.

    Si nous voulons qu’on respecte nos libertés, il faut alors que nous soyons capables de respecter celles des autres.
    Un humoriste peut plaisanter sur les défauts d’une communauté, et parler de certains ridicules, mais il ne doit pas s’attaquer aux valeurs morales et religieuses, et encore moins se féliciter de la mort ou des malheurs infligés à ses semblables, quelle que soit leur appartenance politique ou leur religion. Enfin, c'est mon avis.
Par kaa le Samedi 11 janvier 2014 à 12:49
Une bonne analyse qui rejoint la mienne. Le problème, c'est cette publicité qu'on lui fait actuellement alors que je préfèrerais qu'un tel personnage passe "aux oubliettes" médiatiques.
Par Le-VIOC le Dimanche 12 janvier 2014 à 8:57
perso je ne le connaissais pas ou si peu avant ces histoires, mais j'ai pas la même analyse, de ses points de vue, il ne dit pas ne pas admettre la shoa, il dit qu'il n'y était pas, vu qu'il est né après, c'est différent, idem pour le 11/09 il pose des suppositions, pas des affirmations, mais comme ce mec touche le sujet récurrent qui nous envahit depuis des décennies et qu'une catégorie de Juifs n'arrive pas, surtout ne veulent pas, tourner la page et avancer, beaucoup de ses problèmes viennent de ces associations, par lesquelles le gouvernement passe en priorité, ce qui est en soi scandaleux, et ce genre de personnage plus on veut l'empêcher, plus il est irritant, et ce n'est pas au CRIF ou à la LICRA de donner des ordres de qui ou quoi peut ou pas, il a la justice au fesse depuis des années, qu'elle fasse son travail, là on a dépassé l'entendement de l'autoritarisme et du règlement de comptes, entre lui et le ministre Valls à mon avis la république n'est pas pour autant sauvée, depuis, je me pose cette question, qui gouverne cette France?...
par contre je commence à me poser des questions sur cet appel permanent aux dons à ses fans, bien qu'il ait besoin de sommes conséquentes, il a pas l'air d'être dans la misère,et là on pourrait peut être se poser des questions sur le fond de commerce ;-)
Par MissPa le Lundi 13 janvier 2014 à 9:04
J'aime beaucoup lorsque tu dis :" Cette liberté nous est accordée à chacun par respect de la personne humaine que nous sommes, et à titre de réciprocité, nous nous devons de respecter les opinions d’autrui et leur personnes." J'ai l'impression que cette partie est souvent oubliée des gens... Que ce soit des blancs, des noirs ou des arabes, beaucoup oublient au nom de leur liberté d'expression, leur devoir des respecter les opinions des autres... J'ai ainsi été très choquée de lire dans le journal de mon département qu'un petit "Djihad" était né, faisant le bonheur de ses deux parents... Ce qui m'énerve, c'est qu'une petite "Croisade" ou "Shoah" ne passerait pas, elle!
Bref, pour en revenir au sujet, je pense qu'on peut rire de beaucoup de choses, on peut faire des spectacles avec des propos limites... si ça n'est que de l'humour! Mais si la question de pose en dehors de ce cadre, ça ne va pas. Et encore, même dans l'humour, il faut aussi savoir quand on va trop loin, surtout en public.
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://lancien.cowblog.fr/trackback/3258944

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

lancien

sortir de la tristesse

Créer un podcast