Lundi 21 décembre 2009 à 8:05

Ecologie, Changement climatique

Je vous ai dit hier que le seul accord efficace en matière de limitation du changement climatique serait d’imposer une limitation de l’augmentation des rejets de CO2 pour les grands pays. émergents et une diminution pour les pays industrialisés tels que les USA, la Russie et l’Europe.
    Ce problème de rejets de CO2 est étroitement lié à celui de la consommation d’énergie et c’est pourquoi il était également question d’une aide dans ce domaine aux pays africains.

    Le pétrole étant le combustible le plus utilisé, les économistes choisissent comme unité de référence pour comparer entre elles les différentes sources d’énergie, la “tonne équivalent pétrole” ou “tep”. (1ktep = 1000 tep, 1 Mtep = 106 tep, 1Gtep = 109 tep et 1 Tératep = 1012 tep).
    Cela permet d’évaluer la consommation énergétique “primaire”, toutes sources confondues.
    Les équivalences en “tonne équivalent pétrole” des principales énergies sont les suivantes :
        - gaz : 1 tonne = 1tep par convention.
        - pétrole : 1 tep = 7,33 barils de pétrole
        - essence 1 t = 1,05
        - fioul  : 1 tonne = 0,952 tep
        - Coke de pétrole : 1 tonne = 0,762 tep
        - Houille : 1 tonne = 0,619 tep
        -Lignite : 1 tonne = 0,405 tep
        -Bois : 1 stère = 0,147 tep
     Le Mwh électrique (en incluant les rendements de production) :
        - d’origine fossile : 0,086 tep  ( 1 tep = 11,6 Mwh)
        - d’origine nucléaire (rendement 33%) : 0,26 tep
        - d’origine géothermique (rendement 10%) : 860 tep

    Le niveau de vie des populations, leur longévité (espérance de vie) sont liées à la disposition d’énergie et la consommation totale d’énergie est évidemment liée à la population (au nombre d’habitants).
    En 1800 pour une population d'un milliard, le monde consommait, en matière d'énergie environ 0,2 Gtep par an et ceci principalement grâce à la biomasse (notamment chauffage au bois). L'espérance de vie en France était de l'ordre de 30 ans.
    En 1900 la consommation était passée à 1Gtep pour 1,7 milliards d'habitants. Les pays industrialisés consommaient beaucoup plus que les autres, avaient recours au charbon et l'élévation du niveau de vie était une des conséquences de cette augmentation de mise à disposition d'énergie. L'espérance de vie était alors en France de 50 ans environ
    Le phénomène est exponentiel, puisqu'aujourd'hui (en 2000) la population est de 6 milliards d'habitants avec une consommation totale d'environ 10 Gtep par an. Mais les différences se sont accrues entre pays riches, pays émergents et pays pauvres.
L'espérance de vie en France est de l'ordre de 80 ans alors qu'elle reste de l'ordre de 40 ans dans les pays pauvres qui n'ont pas accès à l'énergie.
    Non seulement la population mondiale augmente (200 000 par jour), mais la consommation des pays émergents augmente rapidement de telle sorte que le poids de la Chine et de l'Inde (4 milliards d'habitants) est prépondérant dans cette augmentation. (électricité, chauffage, industrie, transports ....)
    La production d'énergie primaire est aujourd'hui essentiellement liée aux énergies fossiles (charbon, pétrole et gaz ; voir la figure ci dessous), d’où l’augmentation des rejets de CO2.

http://lancien.cowblog.fr/images/ClimatEnergie/Energieprimaire2006.jpg

    Si maintenant on examine les graphiques ci-dessous de production de CO2 globale et par habitant, on s’aperçoit de l’importance des USA, de la Chine puis de l’Inde et de l’Europe au plan des émissions globales, mais si on prend les émissions par habitant elles sont faibles en Chine et en Inde, dont les populations sont très nombreuses. Ces pays souhaitent évidemment se développer et l’augmentation de leur production de CO2 va augmenter et risque de peser lourd à terme dans le bilan global.

http://lancien.cowblog.fr/images/ClimatEnergie/EmissionCO2monde-copie-1.jpghttp://lancien.cowblog.fr/images/ClimatEnergie/EMISSIONCO2PARHABITANTMONDE.jpg

    Limiter leur augmentation c’est limiter leur développement d’où la difficulté d’un accord avec la Chine. Pour les USA, une diminution importante devrait être faite pour les ramener au niveau des autres pays et c’est donc tout aussi difficile.
    D'où les désaccords entre ces deux pays et entre eux et les autres participants.
    En outre le problème de l'aide aux pays notamment africains, d'une part à se développer, mais aussi à le faire avec des énergies renouvelables, n'a malheureusement pas suscité l'effort nécessaire dans ce domaine.

    Ces niveaux d’émissions sont essentiellement dus surtout à la production d’électricité par des centrales à charbon et gaz, au chauffage par le fioul et le bois, et au transport utilisant le pétrole.

Par jazz le Lundi 21 décembre 2009 à 10:24
bonjour Jean-pierre
très bien tes deux articles sur" le sommet de Copenhague"
ce w end j'ai vu sur grand écran la version du film de Yann Atrhus Bertrand "home" beau film-documentaire sur notre planete (réchauffement climatique ----). Peut être as tu eu l'occasion de vor ce film ?
bonne journée et A+ d' Emmanuel
Par Paskale le Lundi 21 décembre 2009 à 19:04
Ah! Ben le v'la le péril jaune...
Leur morceau du fromage est conséquent mais veulent-ils vraiment faire un effort... J'en doute!
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://lancien.cowblog.fr/trackback/2945659

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

lancien

sortir de la tristesse

Créer un podcast