Samedi 31 juillet 2010 à 8:41

Relations avec nos parents, famille


http://lancien.cowblog.fr/images/ZFleurs2/P1010070.jpg

     Plusieurs de mes articles ont déjà été consacrés à la différence de vie entre le ados d'aujourd'hui et ceux d'hier, il y a 60 ans au lendemain de la guerre, et à leurs problèmes avec leurs parents.
     Vous m'en parlez parfois dans vos mails et notamment de l'incompréhension qu'ils ont vis à vis de votre rapport aux multimédias modernes, et vous en concluez que les ados d'aujourd'hui sont très différents de ceux d'hier alors que les parents ont peu évolué.
     Oui et non ! Je pense que c'est plus compliqué que cela.

     A mon avis, les préoccupations, les inquiétudes des ados sont assez semblables. Certes, les études suscitent moins d'intérêt, il y a le chômage qui retarde l'entrée dans la vie active, , et le ou la petit(e) ami(e) qui fait découvrir plus tôt l'amour ou les amourettes, mais ce sont des différences qui ne changent pas la nature des problèmes.
     On retrouve les conflits et les préoccupations classiques de l'adolescence et kles trois questions existencielles :
          - Qu'est ce que je suis ?
          - Qu'est ce que je veux ?
          - Qu'est ce que je vaux ?
     Le conflit entre le besoin de liberté et de prendre son indépendance et celui de la sécurité au sein du nid familial.

     Le besoin de tendresse que l'ado cherche à trouver hors de la famille, car il est persuadé que les parents ne l'aiment pas assez  et qu'ils ne lui accordent pas toute l'attention qu'il attend ou sur les points qu'il souhaite.
     Le problème de trouver la juste distance vis à vis de la famille et plus généralement vis à vis des autres, se pose plus que jamais : ni trop loin car on se sent abandonné, ni trop près car on craint alors de perdre son autonomie.    

     Par contre la vie actuelle et notamment les nouveaux moyens de communication multimédia font aujourd'hui résoudre ces problèmes de façon tout à fait différente. C'est ce qui m'est apparu au contact de mes petis enfants et de leurs camarades ou des correspondants de mes blogs.
    
Il est certain que les nouvelles technologies de la rencontre et de la communication viennet en aide aux ados pour les aider à résoudre ce problème de distance.
     Il est étonnant au début pour un "ancien" de voir des blogs où l'on raconte sa vie à des amis (s'il y a un mot de passe) voire à tous ceux qui viennent lire. Mais c'est d'une part une façon de décompresser de son stress et d'autre part le souhaiot de connaître l'opinion des autres, de profiter de l'expérience de ceux qui ont déjà vécu un problème analogue.
     En fait les moyens et les occasions de discuter sont bien plus nombreuses qu'autrefois où il fallait se déplacer pour voir les copains.
     Par ailleurs la virtualité de l'interlocuteur diminue la crainte d'être jugé (e) et facilite les confidences.

     Je discute parfois avec des parents ou des grands-parents qui voient dans cette plongée dans le monde virtuel un risque de "désocialisation"
    Je pense que c'est une crainte erronée, même si bien sûr on peut rencontrer des anomalies, (l'addiction aux jeux par exemple),  Même la boulimie des jeux est souvent associée à des contacts avec des amis et elle et surtout nuisible au travail scolaire, beaucoup plus qu'à la socialisation.
     Si chez les adultes, dont une partie importante du temps est pris par leur métier, les rencontres virtuelles se font au détriment des rencontres réelles, chez les adolescents, il y a alternance et complémentarité entre les deux et il est courant que se lient ainsi des amitié, virtuelles d'abord mais où les correspondants finissent par se rencontrer.

     Mon prochain article sera consacré au fossé qui sépare parents et enfants bien plus important qu'il n'était de mon temps, et au malentendu qui existe entre eux à propos du Web.
Par autresrimes le Samedi 31 juillet 2010 à 10:25
un coucou en passant , bonjour Jean-pierre
te souhaitant un bon w end
bien amicalement et A+ d' Emmanuel
Par Demoiselle-Coquelicote le Mercredi 15 juin 2011 à 15:07
A ces trois questions existentielles trouve-t-on un jour les réponses ?
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://lancien.cowblog.fr/trackback/3024287

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

lancien

sortir de la tristesse

Créer un podcast